Action, Drame, Guerre, Thriller

LE CHANT DU LOUP (2019) ★★★☆☆


Le Chant du Loup (2019)

 

 

Dans un avenir proche, un sous-marin nucléaire français se retrouve dans une situation de crise, prêt à engager l’arme atomique contre la Russie.

 

 

Origine du film : France
Réalisateur : Antonin Baudry
Scénariste : Antonin Baudry
Acteurs : François Civiln, Omar Sy, Mathieu Kassovitz, Reda Kateb, Paula Beer, Damien Bonnard, Jean-Yves Berteloot, Alexis Michalik
Musique : Tomandandy
Genre : Action, Drame, Guerre, Thriller
Durée : 115 minutes
Date de sortie : 20 février 2019 (France)
Année de production : 2019
Sociétés de production : Les Productions du Trésor, Pathé Production, Chi-Fou-Mi Productions
Distribué par : Pathé Distribution
Titre international : The Wolf’s Call
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Le Chant du Loup », ou « The Wolf’s Call » pour la distribution internationale, est un thriller d’action français datant de 2019, écrit et réalisé par Antonin Baudry, qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont François Civil, qu’on a pu voir dans « Burn Out » (2017), Omar Sy, qu’on a pu voir dans « Inferno » (2016), Mathieu Kassovitz, qu’on a pu voir dans « Valérian et la Cité des Mille Planètes » (2017), Reda Kateb, qu’on a pu voir dans « Frères Ennemis » (2018), et Paula Beer, qu’on a pu voir dans « The Dark Valley » (2014).

L’histoire proposée par « Le Chant du Loup » nous invite à suivre le premier maître Chanteraide (François Civil), opérateur sonar sur le Titane, un sous-marin français. Celui-ci est dirigé par le commandant Grandchamp (Reda Kated) et secondé par D’Orsi (Omar Sy). Lors d’une mission au large de la Syrie, Chanteraide confond le signal acoustique d’un sous-marin inconnu avec celui d’un cachalot, mettant en péril l’intégralité de la mission. Suspendu pour usage de stupéfiants, puis réintégré d’urgence à bord du Titane, il va devoir aidé D’Orsi, désormais commandant du sous-marin, à donner la chasse à Grandchamp, qui dirige désormais l’Effroyable et qui a reçu l’ordre d’utiliser l’arme nucléaire contre la Russie…

Lors d’une interview, Antonin Baudry, qui endosse ici la double casquette de scénariste et de réalisateur, expliquait qu’il avait cherché à ne pas s’inspirer de précédents films de sous-marin afin d’éviter les clichés. Toutefois, la trame centrale ressemble à s’y méprendre à celle de « Crimson Tide » (1995) de Tony Scott, film connu en France sous le titre de « USS Alabama » mettant en scène Denzel Washington et Gene Hackman dans les rôles principaux. Dans les deux cas, un sous-marin cherche à se positionner afin d’effectuer une frappe nucléaire sur la Russie. Dans les deux cas, l’ordre émane du Président, certifié par toute une procédure complexe. Dans les deux cas, un black-out complet en terme de communication s’installe. Alors que deux orientations s’installent dans « Crimson Tide« , une chasse au sous-marin par un autre submersible, est orchestrée dans « Le Champ du Loup ». À l’instar de l’Octobre Rouge dirigé par le Commandant Ramius (Sean Connery) dans « The Hunt for Red October » (1990), l’Effroyable est particulièrement silencieux. Il faudra donc toute la dextérité « d’oreille d’or » pour le localiser et l’empêcher de mener à bien sa mission.

Personnellement, j’ai eu du mal à adhérer au personnage incarné par François Civil, soit le Premier Maître Chanteraide. Un personnage légèrement introverti, mais qui n’hésite pas à braver les interdits et violer les procédures militaires pour se prouver à lui-même qu’il a raison. Un personnage qui craque pour finir par revenir à son poste alors que sa fuite l’a mis en danger. Par contre, j’ai apprécié le côté moqueur, mais tellement réaliste, qu’on pourrait même voir comme une critique, de la lenteur administrative, typiquement française, où des militaires de hauts rangs sont mis en attente au téléphone avec une musique d’ascenseur pour faire patienter…

Les valeurs de productions sont d’un bon niveau. La photographie de Pierre Cottereau est agréable, notamment pour les séquences en extérieur, que ce soit à terre ou en mer. Les intérieurs sont plus classiques, l’univers sous-marinier étant toujours plus ou moins le même. Dans ce sens, « Le Chant du Loup » n’apporte rien d’innovant. La séquence d’ouverture, visant à récupérer un commando sur les plages syriennes, aurait mérité d’être plus développée, se positionnant finalement comme unique scène d’action réellement dynamique. La bande musicale proposée par Tomandandy est plutôt sympathique.

Outre François Civil, on retrouve Mathieu Kassovitz dans le rôle d’un vice-amiral d’escadre. L’acteur livre une prestation convaincante dans un personnage dynamique, limite coléreux. Omar Sy ne m’aura pas vraiment convaincu. L’acteur bénéficie d’un rôle secondaire, tout comme Reda Kated et Paula Beer. Cette dernière dispose d’un personnage qui tombe quelque peu dans le cliché de la gonzesse qui fout la merde…

En conclusion, « Le Chant du Loup » est un thriller d’action correct disposant d’une histoire familière, d’une intrigue basique et d’un développement sémillant. Le rythme est cohérent, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est agréable, la bande originale est plaisante et l’édition aurait gagner à être quelque peu raccourcie. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble sans qu’un acteur se dégage réellement du lot. L’ensemble est sympathique et suffisamment original pour l’univers du cinéma français pour qu’on s’y intéresse…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 203 298 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :