Action, Crime - Policier, Netflix, Thriller

POINT BLANK (2019) ★★★☆☆


Point Blank (2019)

 

 

Pour sauver sa femme enceinte, un infirmier des urgences fait équipe avec un homme suspecté de meurtre et blessé, dans une course contre la montre avec des criminels et des policiers renégats.

 

 

« Point Blank » est un thriller d’action américain datant de 2019, dirigé par Joe Lynch, à qui l’on doit également « Mayhem » (2017). Les acteurs principaux sont Frank Grillo, qu’on a pu voir dans « Beyond Skyline » (2017), Anthony Mackie, qu’on a pu voir dans « Miss Bala » (2019), Marcia Gay Harden, qu’on a pu voir dans « True Grit » (2010), Teyonah Parris, qu’on a pu voir dans « If Beale Street Could Talk » (2018), Boris McGiver, qu’on a pu voir dans « Lincoln » (2012), et Markice Moore, qu’on a pu voir dans « ATL » (2006). Ce métrage est disponible sur Netflix depuis le 12 juillet 2019. En outre, il s’agit du remake du film français « A bout portant » (2010) de Fred Cavayé.

Dans une certaine mesure, « Point Blank » est, ce que l’on peut appeler un Buddy Movie, l’intrigue plaçant deux protagonistes aux antipodes l’un de l’autre, dans une situation où ils se doivent d’œuvrer ensemble. Le scénario concocté par Adam G. Simon, qui était déjà à l’écriture de « Man Down » paru en 2015, réalisé alors par Dito Montiel, fonctionne pleinement selon les codes du genre. Dans un premier temps, les deux hommes ne sont guère sur la même longueur d’onde, mais après des débuts difficiles, ils vont finir par s’entendre et fonctionner en tandem afin de mener à bien leurs objectifs.

Abe Guevara (Frank Grillo) est un criminel qui se retrouve impliqué dans la mort d’un homme politique, blessé dans la fusillade, il se retrouve à l’hôpital sous surveillance policière. Paul Booker (Anthony Mackie) est un infirmier des services des urgences, qui se retrouve affecté à la prise en charge d’Abe. Mateo (Christian Cooke), le frère d’Abe, kidnappe Taryn (Teyonah Parris), l’épouse enceinte de Paul, pour l’inciter à faire sortir Abe de l’hôpital. Les deux hommes vont alors débuter une fuite qui va les opposer à des flics corrompus qui vont chercher par tous les moyens à les tuer afin de récupérer les preuves incriminantes en possession d’Abe

L’intrigue repose donc sur un schéma classique, les bons apparaissent comme des méchants et vice-versa. Frank Grillo est fidèle au type de personnage qu’il incarne généralement. Dans ce « Point Blank », il joue un criminel, ancien militaire ayant également œuvré comme mercenaire. Bien que blessé, il va focaliser l’action, courir, se battre, etc. Anthony Mackie bénéficie d’un personnage qui s’inscrit plus dans la « normalité », un infirmier urgentiste qui aspire à devenir médecin. Il se retrouve embarqué dans une histoire dont il se serait bien passé, et devra puiser dans sa force intérieure pour se faire violence, allant jusqu’à tuer un adversaire. Il va trouver de la motivation dans le fait que son épouse est kidnappée alors qu’elle arrive au terme de sa grossesse.

Les valeurs de productions sont nettement au-dessus de la moyenne. La photographie assurée par Juanmi Azpiroz est très agréable, très lumineuse, l’action se déroulant durant l’été, principalement dans la ville de Cincinnati dans l’Ohio. Les scènes d’action, explosions, fusillades et confrontations physiques sont très bien orchestrées. La bande musicale orchestrée par Mitch Lee est tout aussi plaisante, tout en étant classique. L’édition réalisée par Jim Page est structurée de manière à offrir un métrage de 86 minutes dynamiques.

En conclusion, « Point Blank » est un bon thriller d’action disposant d’une histoire classique, d’une intrigue familière et d’un développement énergique. Le rythme est soutenu, n’offrant que peu de temps au développement des personnages, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est agréable, la bande originale est plaisante et le développement est acceptable. La distribution offre des prestations convenables, Anthony Mackie livre un personnage cohérent et « normal », là où Frank Grillo se contente d’être dans la continuité de la majorité de ses rôles. L’ensemble s’avère un agréable divertissement, simple, basique mais rapidement oubliable…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

5 réflexions sur “POINT BLANK (2019) ★★★☆☆

  1. J’aime bien le rapidement oubliable 😉

    Aimé par 1 personne

    Publié par Ju lit les mots | 17/07/2019, 23 11 26 07267
  2. Rien que la présence de Frank Grillo me fait rêver, je suis totalement fan de cet acteur 😍

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 18/07/2019, 9 09 28 07287

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 464 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :