Action, Chine, Ciné-Asia, Guerre

OPERATION RED SEA (2018) ★★★★☆


Operation Red Sea (2018)

 

 

Un commando de la marine chinoise se lance dans une opération de sauvetage d’otages dans un pays africain, mais doit livrer une bataille acharnée contre des terroristes déterminés.

 

 

« Hóng Hǎi Xíng Dòng » (紅海行動), ou « Operation Red Sea » pour la distribution internationale, est un film d’action chinois datant de 2018, réalisé par Dante Lam, à qui l’on doit également « The Insider » (2010). Les acteurs principaux sont Zhang Yi, qu’on a pu voir dans « Mr. Six » (2015), Huang Jingyu, qu’on a pu voir dans « Pegasus » (2019), Du Jiang, qu’on a pu voir dans « The Bravest » (2019), Hai Qing, qu’on a pu voir dans « What a Wonderful Family » (2017), Wang Yutian, qui fait là ses premiers pas dans un long-métrage, et Jiang Luxia, qu’on a pu voir dans « True Legend » (2010). À noter également la participation de Simon Yam dans un petit rôle. Bien que n’étant pas une suite, ce métrage s’inscrit dans l’esprit de « Operation Mekong » (2016), également de Dante Lam.

Le film est vaguement basé sur l’évacuation de 225 ressortissants étrangers et de près de 600 citoyens chinois du port d’Aden, dans le sud du Yémen, fin mars 2015, au cours de la guerre civile yéménite. Cependant, « Operation Red Sea » par l’intervention d’un commando de la marine chinoise pour libérer un cargo chinois d’une tentative de détournement violente par des pirates somaliens. Cette même équipe sera ensuite envoyée au Yewaire, nation fictive, pour évacuer le personnel et les travailleurs chinois encore présents dans le pays. Dans le même temps, une journaliste franco-chinoise, obtient des informations sur l’organisation terroriste Zaka qui veut mettre la main sur des produits spécifiques en vue de faire de puissantes bombes. Les deux histoires vont venir se télescoper dans le chaos qui règne dans ce pays en proie à la guerre civile…

Le scénario concocté par Feng Ji est relativement basique et devait tenir sur quelques feuillets, mais suffisamment pour Dante Lam, le réalisateur puisse s’éclater en laissant libre court à son imagination. C’est donc l’action qui tient le haut du pavé dans « Operation Red Sea ». On ne doit pas être très loin des 85 % d’action sur les 139 minutes que dure le métrage. Du coup, ce n’est pas ici qu’il faudra regarder si on veut un travail poussé sur le développement des personnages. C’est inexistant, en dehors de quelques confessions de Xia Nan (Hai Qing), la journaliste, dans un bref moment de répit.

La photographie, signée par Yuen Man Fung et Wing-Hang Wong est vraiment superbe. Tourné au Maroc, on retrouve bien l’atmosphère des pays arides africains. Les décors sont très réalistes, et une atmosphère d’anarchie est bien présente dans la section où l’unité d’élite doit intervenir dans une zone urbaine en désordre. Les cinéastes se sont également fait plaisir avec toutes sortes de plans et des angles de vue originaux. Des ralentis qui accompagnent les trajectoires des balles et/ou des roquettes, des plans subjectifs où l’on peut suivre un bref moment l’action comme si l’on était un des personnages, comme dans certains jeux vidéo notamment. Il y a là une multitude de fusillades, une confrontation entre tireurs d’élite, des explosions, des tirs de lance-roquettes et même une bataille entre chars de combat.

L’ensemble de la distribution offre de très bonnes prestations, sans qu’il n’y ait une performance qui sorte du lot. Les personnages contribuent tous, dans leur grande majorité, à l’action, au développement. Il y a bien entendu des dégâts au sein du groupe, des pertes humaines, des blessures plus ou moins graves, et un nombre incalculable d’adversaires sur le carreau. Certains retiendront probablement le côté propagande pour la toute-puissance de la marine chinoise. Personnellement, je reste à un niveau plus simple, en me contentant d’apprécier le divertissement, le spectacle.

Doté d’un budget de 76,6 millions de dollars, « Operation Red Sea » a débuté à la quatrième place du box-office chinois lors de sa sortie, pour se hisser au deuxième rang au cours de sa deuxième semaine d’exploitation. Il a finalement pris la première place au cours de la troisième semaine. Il a finalement rapporté 579 millions de dollars et a été acclamé par la critique nationale. Elliot Leung a composé la bande originale du film et un CD composé de 22 titres a été publié en Chine deux semaines avant la sortie du métrage en salle. Enfin, « Hóng Hǎi Xíng Dòng » (titre original) a obtenu 39 diverses nominations et a gagné 27 récompenses, notamment lors des Asian Film Awards 2019 et des Hong Kong Film Awards 2019.

En conclusion, « Operation Red Sea » est un très bon film d’action disposant d’une histoire simple, d’une intrigue dynamique et d’un développement énergique et cinématique. Le rythme est véloce, le récit est fluide et la narration est linéaire, l’action se déroulant sur une seule journée. La photographie est excellente, les décors sont impressionnants et chaotiques à souhait, la bande originale est plaisante et l’édition permet de maintenir une tension durant la quasi-intégralité du métrage. La distribution offre de très bonnes performances au service de personnages peu développés. L’ensemble est du grand spectacle et offre un pur moment de divertissement. Simple mais efficace…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “OPERATION RED SEA (2018) ★★★★☆

  1. Ah, pour le coup, je le connais celui-là, j’avoue qu’il me tente pas mal !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 03/08/2019, 10 10 19 08198

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 457 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :