Action, Corée du Sud, Crime - Policier, Netflix, Thriller

TIME TO HUNT (2018) ★★★★☆


Time to Hunt (2018)

 

Dans un avenir proche, une crise financière frappe la Corée du Sud et des bidonvilles voient le jour un peu partout sur le territoire. Un groupe de jeunes va braquer un tripot clandestin. Le plaisir de la réussite sera de courte durée car un nettoyeur se lance à leurs trousses…

 

 

« Sanyangui Sigan » (사냥의 시간), ou « Time to Hunt » pour la distribution internationale, est un thriller d’action sud-coréen, écrit et dirigé par Yoon Sung-hyun, à qui l’on doit également « Bleak Night » (2010). Les acteurs principaux sont Lee Je-hoon, qu’on a pu voir dans « Phantom Detective » (2016), Ahn Jae-hong, qu’on a pu voir dans « Fabricated City » (2017), Choi Woo-shik, qu’on a pu voir dans « Monstrum » (2018) ainsi que dans « Confidential Assignment » (2017), Park Jung-min, qu’on a pu voir dans « Svaha: The Sixth Finger » (2019), et Park Hae-soo, qu’on a pu voir dans « Master » (2016) ainsi que dans « The Pirates » (2014). La distribution du film a rencontré des difficultés juridiques et l’affaire s’est réglée moyennant finance. Le film est diffusé sur Netflix depuis le 23 avril 2020.

« Time to Hunt », rebaptisé « La Traque » pour la diffusion française, est typiquement le genre de film que j’affectionne tout particulièrement, soit le film d’action. L’histoire proposée par « Time to Hunt » nous invite à suivre Joon-seok (Lee Je-hoon), un jeune homme, petit délinquant qui vit de petits trafics dans une Corée en proie au chaos en raison d’un effondrement économique. Il est accueilli par Jang-ho (Ahn Jae-hong) et Ki-hoon (Choi Woo-shik) à sa sortie de prison. Rapidement, ils montent un nouveau coup, le braquage d’un casino clandestin. Pour se faire, ils vont obtenir l’aide de Sang-soo (Park Jung-min), une connaissance qui travaille dans le casino. Si l’opération se déroule relativement bien, leur joie est de courte durée, car un homme, Han (Park Hae-soo) se lance à leur poursuite, et il est particulièrement efficace. Apparemment, ils ont braqué les mauvaises personnes…

Globalement, même si « Time to Hunt » se présente au départ comme un film de braquage, il bascule rapidement dans un autre genre, la traque. Les principaux protagonistes étant pourchassés par un redoutable tueur professionnel. Cependant, le métrage est intéressant dans son approche psychologique. Des jeunes hommes, tout juste sortis de l’adolescence, qui rêvent de soleil, d’endroits paradisiaques, de vie facile, probablement accentuée par la misère dans laquelle ils vivent depuis plusieurs années. La mise en scène de Yoon Sung-hyun, qui endosse ici la double casquette de réalisateur et de scénariste, permet de bien saisir l’inexpérience des différents personnages. Ils hésitent, ils tergiversent même au moment de passer à l’action. Ils doutent dans l’adversité, ils sont même prêts à faire machine arrière. Rendre l’argent. Face à l’échec, face à la mort, ils devront faire preuve d’abnégation, de courage et se redresser tels des Hommes. Le film met donc en avant ce passage de l’âge d’adolescent à adulte. Certes, cette transition s’opère dans la violence.

Bien que le quatuor soit sympathique tout en étant clairement des novices à ce niveau de criminalité, c’est le personnage de Han sur lequel j’ai le plus accroché. Incarné avec force par Park Hae-soo, il est froid et terriblement efficace. Pour une raison mal expliquée, il voit en Jun-seok (Lee Je-hoon), un adversaire intéressant auquel il veut donner une chance. Alors que ce dernier est à sa merci, il le laisse fuir, pour poursuivre la traque. Bien que sans rapport direct, le personnage de Han m’a fait penser au personnage de Victor le « Nettoyeur » incarné par Jean Reno dans « Nikita » (1990) de Luc Besson. Cela étant dit, d’un autre côté, sa froideur, son impassibilité, son imperturbabilité, sa détermination a éliminer sa cible, sa volonté de mener à terme sa mission m’a également fait penser au Terminator incarné par Arnold Schwarzenegger dans le film du même nom réalisé par James Cameron en 1984.

D’une durée de 134 minutes, passée l’introduction, l’action est quasiment permanente. Mais au-delà des scènes d’action, essentiellement du gun fight, c’est la tension qui est superbement travaillée. La pression sur les principaux protagonistes est constante, amplifiée par la superbe bande originale orchestrée par Primary. L’histoire se déroule en un temps très court. Quelques jours dans la partie préparation du braquage, puis une unique nuit pour la traque à proprement parlée. La dernière partie se déroule une année après les faits, et offre une conclusion laissant clairement la porte grande ouverte à une suite. La photographie signée par Lim Won-geun met l’accent sur les scènes de nuit, et offre une vision dystopique d’une grande métropole coréenne. Enfin, l’édition présentée par Wang Sung-il et Yoon Sung-hyun offre un métrage plutôt bien structuré, sans temps mort, et pleinement captivant. On peut également signaler l’excellent travail de Hong Jang-pyo et de Jung Jong-bae, chargés des effets spéciaux, pour la présentation des impacts de balles sur les corps lors des échanges de tirs.

En conclusion, « Time to Hunt » est un très bon film d’action, disposant d’une histoire basique, mais d’un développement tendu et captivant. Le rythme est plutôt soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est bien travaillée mettant l’accent sur l’aspect chaotique de la société, les fusillades sont relativement réalistes, la bande originale est excellente, amenant une réelle plus-value à l’ambiance et l’édition est bien structurée. La distribution offre de très bonnes prestations, avec un petit plus pour Park Hae-soo qui incarne le principal antagoniste de l’histoire. Un métrage qui pose un certain regard sur le passage du stade d’ado à adulte. À voir sans hésiter !

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 240 148 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :