Comédie, Corée du Sud, Drame

GRANNY’S GOT TALENT (2014) ★★★☆☆


Granny's Got Talent (2014)

 

Une grand-mère au langage fleuri participe à un concours d’insultes avec une décontraction étonnante…

 

 

« Hel-meo-ni » (헬머니), ou « Granny’s Got Talent » est une comédie dramatique sud-coréenne datant de 2014, co-écrite et réalisée par Sin Han-sol, à qui l’on doit également « A Tale of Legendary Libido » (2008). Les acteurs principaux sont Kim Soo-mi, qu’on a pu voir dans « Suicide Forecast » (2011), Jung Man-sik, qu’on a pu voir dans « Rampant » (2018), Kim Jung-tae, qu’on a pu voir dans « Mourning Grave » (2014), Lee Tae-ran, qu’on a pu voir dans « Love Exposure » (2007), Jung Ae-yun, qu’on a pu voir dans « The Lost Choices » (2014), et Park Joon-geum, qu’on a pu voir dans « A Dream Comes True » (2009). Ce métrage est paru le 3 mai 2015 en Corée.

L’histoire proposée par « Granny’s Got Talent » nous invite à suivre Hell Granny (Kim Soo-mi), une vieille dame, fraîchement libérée de prison qui va se faire discrètement embaucher comme employée de maison chez Seung-hyeon (Jung Man-sik), son fils aîné, afin de se rapprocher de son petit fils Won-hwi (Lee Ah-in-I). Son fils est un pleutre et n’ose rien dire, et surtout ne rien expliquer à son épouse, Mi-hee (Lee Tae-ran), et encore moins à sa belle-mère tyrannique (Park Joon-geum). Frustrée de la situation, la grand-mère sort dans un parc à proximité pour s’adonner à son exercice favori : débiter un flux de jurons. Le hasard faisant bien les choses, des producteurs de télévision à la recherche de la perle rare en matière de gros mots, l’entendent et décident de l’enrôler pour leur émission. La vieille dame y fait des étincelles et obtient rapidement une notoriété nationale. Lorsque la belle-famille apprend la supercherie et le passé de la grand-mère, les choses se compliquent …

Le scénario concocté par Sa Moo-el et Sin Han-sol joue plusieurs cartes à la fois. D’un côté, il y a l’humour et plusieurs éclats de rires provoqués par les salves de jurons prononcés par cette grand-mère. On notera au passage que Kim Soo-mi, l’actrice qui incarne cette grand-mère de l’enfer, était âgée de 64 ans au moment du tournage. Elle a donc été vieillie afin d’apparaître comme une mamie de 75/80 ans. D’un autre côté, on retrouve l’aspect dramatique, la quête de rédemption à l’aube de la vie. La vieille dame cherchant à se faire pardonner son attitude passée, son absence, son manque d’affection envers ses enfants. Si l’aspect ironique, si l’aspect humoristique est très bien calé par la verve de Kim Soo-mi, le côté mélodramatique est nettement moins bien travaillé.

D’une durée de 108 minutes, la découpe du métrage est relativement classique. Dans un premier temps, on présente le personnage principal. Dans un second temps, on positionne l’intrigue. Un concours de gros mots avec une grosse prime à la clé, ce qui arrangerait bien les proches de la grand-mère. Ce challenge télévisé est couplé avec une volonté de se rapprocher de sa famille et de se faire pardonner ses actes passés. Le troisième temps est dédié au mea-culpa du personnage central, immédiatement suivi du happy end. Le film est donc rythmé par les confrontations de la grand-mère aux autres concurrents de ce petit championnat de gros mots.

Les valeurs de productions sont de bonne facture dans l’ensemble. La photographie est basique et certaines séquences permettent de découvrir l’envers du décor des émissions télévisuelles. La bande musicale orchestrée par Kim Tae-seong vient égayer et dynamiser certaines scènes d’affrontement, avec une scène marquante, lorsque la grand-mère affronte un rappeur en musique. Enfin le montage signé Moon In-dae est bien équilibré, permettant de maintenir un bon équilibre entre les séquences du jeu, les moments plus mélodramatiques, et quelques scènes affectueuses entre la vieille dame et son petit-fils. Le métrage a bien fonctionné dans ses premières semaines d’exploitation pour rapidement stagner et ne rester finalement que sept semaines à l’affiche pour totaliser 523.000 entrées.

En conclusion, « Granny’s Got Talent » est une comédie dramatique qui s’avère plus sympathique dans sa partie humour que dans sa fraction tragédie. L’intrigue est légère et le développement est convenable, mais sans attrait particulier. Le rythme est cohérent avec l’histoire, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie est simple, la bande originale offre quelques bons moments et vient agréablement accompagner les moments mélodramatiques, enfin l’édition est sobre mais propre. La distribution offre de bonnes prestations, pleinement dominées par la performance de Kim Soo-mi, qui s’en donne à cœur joie avec la langue bien pendue, c’est le moindre que l’on puisse dire. L’ensemble reste divertissant et permet de se dérider un petit peu….

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 240 152 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :