Action, Corée du Sud, Historique

THE AGE OF BLOOD (2016) ★★★★☆


The Age of Blood (2016)

 

Un gardien de prison doit faire face à une attaque d’un groupe de guerriers fortement expérimentés venu libérer leur chef, emprisonné depuis une tentative de rébellion contre le roi…

 

 

« Yeokmo – Banranui Sidae » (역모 – 반란의 시대), ou « The Age of Blood » est un film historique sud-coréen datant de 2016, co-écrit et réalisé par Kim Hong-seon-I, qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Jung Hae-in, qu’on a pu voir dans « The King’s Case Note » (2016), Kim Ji-hoon-I, qu’on a pu voir dans « Natalie » (2010), Lee Won-jong, qu’on a pu voir dans « Operation Chromite » (2016), Jo Jae-yun, qu’on a pu voir dans « The Outlaws » (2017), Hong Soo-ah, qu’on a pu voir dans « Face » (2004), Ryu Tae-joon, qu’on a pu voir dans « The Suffered » (2014), Kwon Hae-sung, qu’on a pu voir dans « The Lingerie Murders » (2015), et Jung Ji-hoon, qu’on a pu voir dans « The Divine Fury » (2019). Ce métrage est paru le 22 juillet 2015 en Corée.

L’histoire proposée par « The Age of Blood » nous invite à suivre Kim Ho (Jung Hae-in), un ancien soldat aujourd’hui désœuvré. Par l’intermédiaire de son oncle, il est enrôlé comme gardien de prison. Lors de sa première nuit de travail, il doit faire face à une attaque visant à libérer un important prisonnier, Lee In-jwa (Kim Ji-hoon-I), par un groupe de guerriers aguerris. Beaucoup des prisonniers et des gardiens sont tués, et seul Kim Ho parvient à faire face à l’attaque. Laisser pour mort, lorsqu’il retrouve ses esprits, Kim Ho comprend qu’une vaste opération visant à faire tomber le roi est en cours. Il va devoir rassembler toutes ses forces et déployer tout son savoir-faire pour empêcher In-jwa et ses sbires de parvenir à leurs fins.

Il faut avouer que le scénario proposé par Kim Hwang-seong, Kwon Soon-gyoo et Kim Hong-seon-I est réduit à sa plus simple expression. Des types viennent libérer leur copain de prison pour ensuite aller tuer le roi. Un gentil gars va empêcher la chose d’arriver. Réduit à sa plus simple expression que j’ai dit. Le roi en place a pris le pouvoir en faisant tuer son prédécesseur. Des fidèles à l’ancien roi ont décidé de destituer le nouveau souverain en organisant un soulèvement avec à sa tête Lee In-jwa. La rébellion échoue et In-jwa se retrouve en prison. Il parvient donc à s’évader grâce à l’intervention des complices et se met en route pour le Palais-Royal dans l’espoir de destituer le roi, laissant derrière lui un amoncellement de cadavres. Seul grain de sable dans le plan, la présence de Kim Ho, bien décidé à protéger son souverain. « The Age of Blood » est à la fois un film d’action, un film historique et une histoire dramatique.

De l’ensemble des personnages, le focus se fixe essentiellement sur Kim Ho incarné par Jung Hae-in. Après le renversement du roi, il perd son emploi de soldat et est rendu à la vie civile. On le retrouve quatre années plus tard. Il vivote de petits boulots, récupérant de vieilles armes qu’il essaie de refourguer à l’armurier du coin en espérant en tirer quelques pièces. Toutefois, par l’intermédiaire de son oncle, il se retrouve, à contre-cœur, engagé comme gardien de prison. Le développement du personnage est très superficiel. On ne saisit pas vraiment pourquoi il se positionne de manière aussi ferme contre les assaillants, en dehors de la motivation de venger la perte de son oncle durant l’assaut de la prison.

D’une durée de 102 minutes, « The Age of Blood » enchaîne les scènes d’action. Rien que l’assaut sur la prison dure pas moins de 30 minutes. Les combats s’enchaînent. Ceux-ci mettent essentiellement Kim-ho aux prises avec les assaillants. Chacun ayant sa spécialité, sabre, masse, lance, arc. Il va les affronter à plusieurs reprises, mais c’est lors de confrontation en face-à-face qu’il va pouvoir s’en défaire. La chorégraphie des combats ayant été confiée à Baek Kyung-chan, il y a une véritable esthétique qui s’en dégage. On peut cependant regretter que les giclées et autres éclaboussures de sang fussent rajoutées numériquement en post-production, ce qui donne un sentiment d’exagération aux scènes. Reste que la dextérité des différents protagonistes est belle à voir, offrant par la même occasion beaucoup d’adynamie au film.

Les valeurs de production présentées pour ce « The Age of Blood » sont vraiment excellentes. La photographie propose principalement des scènes de nuit, le récit central se déroulant en continuité sur une unique nuitée. Comme pour la grande majorité des films historiques, on retrouve un très bon travail au niveau des décors et des costumes. Cependant, un petit plus avec une multitude d’armes différentes utilisées par les différents antagonistes de l’histoire. La bande originale propose des musiques modernes et vient gracieusement accompagner le récit, les tensions et moments de tragédie. Enfin, le montage est très dynamique avec une multitude de prises de vues différentes, des séquences courtes et saillantes. Un vrai régal pour les yeux.

En conclusion, « The Age of Blood » est un très bon film d’action disposant d’une histoire simple dans un contexte historique, d’une intrigue sommaire et d’un développement ultra-dynamique. Le rythme est très soutenu, le récit est fluide et la narration fait appel à de brefs flashbacks. La photographie est excellente, les scènes de combat sont superbement chorégraphiées, les décors, les différentes armes et les costumes sont splendides, la bande musicale est moderne et accompagne agréablement le récit, venant bien remplir l’espace laissé libre en l’absence de dialogue. Le montage permet d’avoir un métrage sémillant et captivant de bout en bout. L’ensemble est particulièrement divertissant et peut allègrement faire l’objet d’une recommandation.

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 258 160 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :