Action, Corée du Sud, Drame, Guerre, Historique

THE GREAT BATTLE (2018) ★★★★★


The Great Battle (2018)

 

Le siège de la forteresse Ansi et la bataille épique de quatre-vingt-huit jours durant laquelle Yang Manchun et ses troupes ont fait face aux 500.000 hommes de la dynastie des Tang, dirigé par l’Empereur Li Shimin en personne.

 

 

« Ansi-seong » (안시성), ou « The Great Battle » pour la distribution internationale, est un film de guerre historique datant de 2018, écrit et dirigé par Kim Kwang-sik, à qui l’on doit également « Tabloid Truth » (2014). Les acteurs principaux sont Jo In-sung, qu’on a pu voir dans « The King » (2017), Nam Joo-hyuk qui fait là ses premiers pas dans un long-métrage, Park Sung-woong, qu’on a pu voir dans « For the Emperor » (2014), Bae Seong-woo, qu’on a pu voir dans « Beasts Clawing at Straws » (2020), Uhm Tae-goo, qu’on a pu voir dans « Coin Locker Girl » (2015), Kim Seol-hyun, qu’on a pu voir dans « Memoir of a Murderer » (2017), Oh Dae-hwan, qu’on a pu voir dans « The Deal » (2015), Park Byung-eun, qu’on a pu voir dans « Jo Pil-ho: The Dawning Rage » (2019), Jung Eun-chae, qu’on a pu voir dans « The Fatal Encounter » (2014), Yu Oh-seong, qu’on a pu voir dans « Friend: The Great Legacy » (2013), Sung Dong-il, qu’on a pu voir dans « The Accidental Detective 2: In Action » (2018), Yeo Hoe-hyun, qu’on a pu voir dans « The Last Princess » (2016), et Jang Gwang, qu’on a pu voir dans « The Villagers » (2018). Ce film est paru le 19 septembre 2018 en Corée.

Basée sur des faits réels, l’histoire proposée par « The Great Battle » nous invite à suivre Yang Manchun (Jo In-sung), chef de la garnison d’une ville fortifiée, connue sous le nom de la forteresse d’Ansi, qui va diriger ses hommes afin de stopper les troupes de l’Empereur Li Shimin (Park Sung-woong) de la dynastie des Tang, en route vers la capitale Pyongyang. Intelligent et courageux, Yang Manchun va repousser toutes les attaques des troupes ennemies. Face à ses échecs à répétition, l’Empereur Li Shimin va faire construire un monticule de terre face à la ville fortifiée afin de surélever le niveau pour y conduire un solide dispositif d’attaque. Ce processus va durer près de deux mois, ce qui laissa la possibilité aux mineurs d’Ansi de creuser des tunnels et des galeries sous le monticule afin de le faire s’effondrer le jour de l’attaque. Une ultime bataille sanglante va alors débuter…

Le film est relativement fidèle aux faits historiques, mais, afin de donner du relief au récit, Kim Kwang-sik, le réalisateur, qui endosse également le rôle de scénariste, apporte des intrigues secondaires. La première s’articule autour du personnage Sa-mul, incarné par le jeune Nam Joo-hyuk. Ce dernier, originaire d’Ansi, est envoyé par le chef de guerre Yeon Gaesomun (Yu Oh-seong) pour assassiner Yang Manchun (Jo In-sung). Le jeune homme va devoir choisir entre sa mission secrète, qui est donc l’élimination du leader de la forteresse, et son profond désir de défendre sa ville natale. Cette tension interne va l’obliger à grandir et ainsi voir sa personnalité évoluer au cours du film.

La seconde sous-intrigue tourne autour du personnage de Si-mi (Jung Eun-chae), une oracle, qui fut autrefois la bien-aimée de Yang. Cette dernière prédit la victoire des forces militaires de l’armée Tang. Cependant, ce personnage n’apporte que peu de chose au récit et finit par disparaître rapidement. On citera également les effets mélodramatiques, notamment autour de la relation entre Baek-ha (Kim Seol-hyun), la sœur de Yang, et Pa-so (Uhm Tae-goo), le commandant de la cavalerie d’Ansi. Tous deux périrons au combat avant d’avoir pu pleinement vivre leur histoire d’amour. « The Great Battle » n’est toutefois pas que drame. Le film contient également des scènes légères parsemées tout au long de l’histoire. On retiendra la dualité toute fraternelle entre deux des lieutenants de Yang, Hwal-bo (Oh Dae-hwan) et Poong (Park Byung-eun), qui passent le plus large de leur temps libre à se chamailler et se battre l’un contre l’autre.

L’énorme point fort de « The Great Battle » réside dans la qualité des batailles proposés à l’écran. Et quand on dit bataille, c’est des confrontations entre des milliers de guerriers rompus à l’art de la guerre. La première confrontation de l’armée des Tang et les forces de Goguryeo se solde par une cuisante défaite de ces derniers. Dès lors la voie vers la capitale est dégagée, du moins jusqu’à la forteresse d’Ansi. C’est là que l’Empereur Taizong, incarné avec majestuosité par le toujours excellent Park Sung-woong, va se casser les dents. Toutes ces tentatives pour prendre la forteresse échouant, il sera finalement lui-même blessé et devra ordonner la retraite de ses troupes. C’est épique, c’est violent, c’est tranchant.

Les valeurs de productions sont tout à fait exceptionnelles pour ce film. La photographie signée Nam Dong-geun est d’une très grande qualité avec une multitude de décors différents. Le plateau de tournage présentait une réplique de la forteresse Ansi sur 11 mètres de hauteur et de 180 mètres de longueur. Les champs de bataille sont impressionnants de par le nombre de figurants et les chorégraphies de combat, confiées à Kim Tae-hwan, sont terriblement efficaces. Les costumes, les décors de l’intérieur de la forteresse et du village attenant sont superbes. La bande musicale orchestrée par Yoon Il-sang vient harmonieusement accompagner le récit et le montage proposé par Kim Chang-joo ce qui nous conduit à un métrage de 136 minutes pleinement captivantes. Ce film a attiré plus de 5 millions de spectateurs avec 41,5 millions de dollars de recettes au box-office. En outre, ce métrage a obtenu de nombreuses nominations et remporté différents prix.

En conclusion, « The Great Battle » est un excellent film historique disposant d’une histoire simple, d’une intrigue bien équilibrée et d’un développement spectaculaire. Le rythme est harmonieux avec une belle maîtrise entre les temps forts des batailles et les développements des manœuvres. Le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est magnifique, tant dans les reconstitutions des confrontations militaires que le travail sur les décors, les costumes, et l’armement. Les effets spéciaux sont superbes et très réalistes. La bande originale est agréable et le montage est pleinement maîtrisé. La distribution offre de très bonnes prestations et de nombreux personnages sont suffisamment développés pour qu’on s’y attache. L’ensemble est un pur moment de divertissement, un véritable spectacle pour les yeux.

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 265 035 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :