Action

DELIVER US FROM EVIL (2020) ★★★★☆


Deliver Us from Evil (2020)

 

Un homme dont le frère a été assassiné par un tueur professionnel se rend en Thaïlande, lieu du dernier contrat du meurtrier, pour se venger.

 

 

« Daman Akeseo Goohasoseo » (다만 악에서 구하소서), ou « Deliver Us from Evil » pour la distribution internationale, est un film d’action coréen datant de 2020, écrit et réalisé par Hong Won-Chan, à qui l’on doit également « The Office » (2014). Les acteurs principaux Hwang Jung-min, qu’on a pu voir dans « Asura: The City of Madness » (2016), Lee Jung-jae, qu’on a pu voir dans « Svaha: The Sixth Finger » (2019), Park Jung-min, qu’on a pu voir dans « Time to Hunt » (2020), Choi Hee-seo, qu’on a pu voir dans « Dongju: The Portrait of a Poet » (2016), Oh Dae-hwan, qu’on a pu voir dans « The Great Battle » (2018), et Park Myung-hoon, qu’on a pu voir dans « Parasite » (2019). Ce métrage marque les retrouvailles entre Hwang Jung-min et Lee Jung-jae après « New World » en 2013.

L’histoire proposée par « Deliver Us from Evil » nous invite à suivre Kim In-nam (Hwang Jung-min), un tueur professionnel désirant prendre sa retraite, effectue sa dernière mission au Japon, exécutant un chef de gang local. Alors qu’il s’apprête à s’exiler au Panamá, In-nam apprend que son ex-compagne a été tuée et que l’enfant de celle-ci a été kidnappé et se trouve probablement aux mains de trafiquants d’organes. Il décide de se rendre sur place afin de le récupérer. Alors qu’il procède aux premières investigations, Ray (Lee Jung-Jae), le frère cadet de sa dernière victime japonaise, est sur ses traces afin de se venger. La confrontation est inévitable…

« Deliver Us fron Evil » est définitivement un fil d’action. Un film d’action efficace car fondamentalement nerveux. Cependant, et on peut l’avouer tout de suite, il manque d’originalité dans la structure de l’histoire. En effet, le scénario proposé par Hong Won-chan, qui endosse sur ce projet, la double casquette de réalisateur et de scénariste, navigue dans des eaux familières. Effectivement, le concept de l’ancien agent des services spéciaux, retiré du terrain, qui met toutes compétences en oeuvre afin de retrouver sa fille; n’est pas nouveau. Rappelez-vous un certain « Taken » (2008) où Bryan Mills (Liam Neeson) remuait ciel et terre pour retrouver sa fille Kim (Maggie Grace) à travers Paris.

Dans cette aventure singulièrement mouvementée, il y a plusieurs personnages intéressants qui tiennent le haut du pavé. Un flashback nous permet de comprendre que Kim In-nam (Hwang Jung-min) faisait partie de la fameuse NIA (National Intelligence Agency) et cet organisme l’a laissé tomber, le forçant à disparaître. Il a tourné le dos à ses activités passées et même à sa compagne de l’époque, Young-joo (Choi Hee-seo), pour devenir un tueur à gage particulièrement efficace. Il découvre qu’il a une fille, Yoo-min (Park So-yi) et que celle-ci est aux mains de dangereux criminels. C’est tout naturellement qu’il décide de s’impliquer et d’intervenir pour libérer l’enfant, sans vraiment savoir comment gérer l’enfant.

Ray, incarné avec maestria par Lee Jung-jae, n’est autre que le frère du dernier contrat d’In-nam. Surnommé le boucher, Ray veut venger la mort de son aîné et se met à la poursuite d’In-nam. L’un comme l’autre vont devoir faire face aux représentants de la pègre thaïlandaise et ainsi laisser de nombreux cadavres dans leurs sillages. Park Jung-min interprète Yui, un homme transsexuel, fortement motivé par l’argent pour financer la dernière opération de sa transformation. Le personnage apporte la touche comique au récit dans un registre qui n’est pas sans rappeler ce qu’avait proposé Chris Tucker dans « The Fifth Element » en 1997. Enfin, saluons la prestation de la jeune Choi Hee-seo qui incarne Yui. Bien que cette dernière ne dispose que de peu de dialogue, elle parvient à faire passer ses émotions à travers ses expressions faciales.

D’une durée de 108 minutes, « Deliver Us from Evil » offre une grande part à l’action. On retrouve ici la majorité des éléments du film de gangsters modernes, armes blanches, combats à mains nues, gun-fights, fusils-mitrailleurs, et grenades. Les faits se déroulent dans la continuité dans le temps présent, en dehors d’un flashback comme je le soulignais précédemment. La première scène amène directement l’introduction du personnage principal, et la dernière séquence permet de voir la fillette s’épanouir loin de la violence. Le rythme est très soutenu, laissant toutefois de la place pour l’humour.

En conclusion, « Deliver Us from Evil » est un très bon film d’action, disposant d’une histoire familière, d’une intrigue cohérente et d’un développement particulièrement dynamique. Le rythme est soutenu, le récit est parfaitement fluide et la narration est majoritairement linéaire dans le temps présent. La photographie, offerte par Hong Kyung-pyo, est basique mais propre, avec une utilisation de filtres orangés pour singulariser les scènes thaïlandaises. La bande originale signée Mowg vient donner le relief nécessaire aux tensions et à l’ambiance générale. Enfin, le montage délivré par Kim Hyung-joo, est énergique. La distribution offre de bonnes prestations, cependant dominées par les performances de Hwang Jung-min et Lee Jung-jae. L’ensemble fera le bonheur des amateurs de films d’action…

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 291 131 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :