Action, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame

HIT-AND-RUN SQUAD (2019) ★★★☆☆


Hit-and-Run Squad (2018)

Une inspectrice est rétrogradée pour être affectée à l’unité des délits de fuite. Elle va cependant travailler sur une enquête qui la replonge dans ses précédentes investigations, pour venir à bout d’un ancien pilote de Formule 1 qui tue des gens pour assouvir sa passion pour la vitesse…

 

 

« Bbaengban » (뺑반), ou « Hit-and-Run Squad » pour la distribution internationale, est un film d’action sud-coréen datant de 2019, réalisé par Han Jun-hee, à qui l’on doit également « Coin Locker Girl » (2015). Les acteurs principaux sont Gong Hyo-jin, qu’on a pu voir dans « Single Rider » (2017), Jo Jung-suk, qu’on a pu voir dans « My Annoying Brother » (2016), Ryu Jun-yeol, qu’on a pu voir dans « The King » (2017), et Yum Jung-ah, qu’on a pu voir dans « The Mimic » (2017). Ce métrage est paru le 30 janvier 2019 en Corée du Sud et a rapporté 13 millions de dollars au box office.

L’histoire proposée par « Hit-and-Run Squad » nous invite à suivre Si-yeon (Gong Hyo-jin), une inspectrice de police, particulièrement féroce lorsqu’elle chasse des criminels. Sa dernière enquête ayant dérangé ses supérieurs, elle se retrouve transférée à l’unité des délits de fuite. Bien que déstabilisée par cette mutation-punition, elle s’implique avec la même passion à ses nouvelles tâches. Par un jeu de circonstances, elle se retrouve à devoir enquêter sur la même société que lors de ses investigations qu’ils l’ont conduite au placard. Soutenue par Min-jae (Ryu Jun-yeol), un jeune enquêteur de sa nouvelle division, elle va progressivement remonter jusqu’à Jae-cheol (Jo Jung-suk), un riche homme d’affaires qui ne vit et qui n’a de goût que pour les fêtes et les voitures rapides.

« Hit-and-Run Squad » se présente comme un film d’action policier. Cependant, déterminer le genre demande parfois plus de subtilité. Le scénario proposé par Kim Kyeong-chan est construit en empruntant des éléments à d’autres genres. Rappelons au passage que ce dernier a également signé le scénario du film « 1987: When the Day Comes » paru en décembre 2017. Dans le présent métrage, on retrouve donc des éléments dramatiques. Ceux-ci sont principalement orientés autour du personnage incarné par Ryu Jun-yeol. En effet, ce policier a un passé chargé. Plus jeune, il fut un délinquant qui évoluait dans le domaine des voitures, et lors de son interpellation, il blessa gravement un policier qui lui pardonna, malgré le fait qu’il fut dans l’obligation d’abandonner sa carrière dans les forces de l’ordre. Ce dernier décida de s’associer à Min-jae pour créer un garage. Finalement, Min-jae rejoindra la police pour servir dans la brigade des délits de fuite. Il verra cependant, ce père adoptif mourir dans un accident de voiture provoqué par Jae-cheol (Jo Jung-suk). Cet événement deviendra le déclencheur pour Min-jae qui optera pour des méthodes moins conventionnelles pour stopper le criminel.

D’une durée de 133 minutes, les choses mettent un peu trop de temps à s’enclencher. Le rythme qu’a choisi Han Jun-hee, le réalisateur, est un peu lent, et le développement tire quelque peu en longueur. De mon point de vue, il y a un déséquilibre entre les scènes d’action et le reste. On se perd en bavardages inutiles qui n’apportent pas vraiment grand chose à l’intrigue. On regrettera les dialogues clichés, trop nombreux, sur le bien et le mal, sur le fait qu’on n’est jamais complètement enfermé dans un choix, qu’une personne ayant perpétré de mauvaises actions peut changer et faire amande honorable. On peut également être déçu d’une absence d’humour dans le développement. Il n’est donc pas étonnant que « Extreme Job » (2019) ait rapidement pris le dessus en matière de box-office.

Globalement la narration est fluide. L’introduction est assez longue et cela rejoint ce que je disais précédemment concernant le rythme du métrage. Les scènes les plus palpitantes sont les courses-poursuites en voiture, mettant aux prises Jae-cheol (Jo Jung-suk) et Min-jae (Ryu Jun-yeol). Ces séquences peuvent même laisser penser à la saga « Fast & Furious ». Le tournant du film est certainement positionné sur le décès du père adoptif de Min-jae. Quelques flashbacks viennent expliquer le passé de ce personnage. La fin est plutôt classique, et une scène post-générique vient offrir une porte ouverte sur une éventuelle suite. D’un autre côté, malgré les longueurs du film, on peut encore regretter le manque de développement de plusieurs personnages, et premier lieu celui d’Eun Si-yeon incarné par Gong Hyo-jin, qui finit par passer au second plan.

En conclusion, « Hit-and-Run Squad » est un bon film d’action disposant d’une histoire dépouillée, d’une intrigue basique et d’un développement inutilement distendu. Le développement est poussif et les très bonnes cascades en voiture ne permettent pas d’élever le niveau. Le récit est cependant fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie proposée par Kim Tae-kyung est ordinaire avec l’impression que l’essentiel à été placé sur les courses-poursuites, la bande originale orchestrée par Lee Byung-hoon est agréable, la chorégraphie des combats supervisée par Yoon Jin-yool et Kwon Ji-hoon est efficace et réaliste et le montage est mal équilibré offrant trop de temps au drame. La distribution offre de bonnes prestations avec un petit plus à Jo Jung-suk qui propose un psychopathe imprévisible. Un film qui se laisse regarder malgré de nombreuses lenteurs, mais qui ne peut prétendre être mémorable…

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 332 101 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :