Corée du Sud, Crime - Policier, Drame

INNOCENT WITNESS (2019) ★★★★☆


Innocent Witness (2019)

 

Un homme s’est suicidé, ou a été assassiné. Une adolescente est le seul témoin. Mais il s’agit d’une autiste…

 

 

« Jeungin » (증인) ou « Innocent Witness » pour la distribution internationale, est un film dramatique sud-coréen datant de 2019, co-écrit et réalisé par Lee Han, à qui l’on doit également « Punch » (2011). Les acteurs principaux sont Jung Woo-sung, qu’on a pu voir dans « Beasts Clawing at Straws » (2020), Kim Hyang-gi, qu’on a pu voir dans « The Grand Heist » (2012), Lee Kyu-hyung, qu’on a pu voir dans « The Face Reader » (2013), Yeom Hye-ran, qu’on a pu voir dans « Kim Ji-young: Born 1982 » (2019), et Jang Young-nam, qu’on a pu voir dans « Miss Baek » (2018). Ce film est paru en salles coréennes le 13 février 2019.

L’histoire proposée par « Innocent Witness » nous invite à suivre Soon-ho (Jung Woo-sung), un avocat, qui depuis peu, travaille dans un cabinet important où il espère monter rapidement dans la hiérarchie. Jusqu’à peu, il était idéaliste et n’hésitait pas à défendre des causes perdues dans lesquelles il croyait. Cependant, son père, qui vit maintenant chez lui, s’est endetté, et Soon-ho espère faire carrière. Son nouveau dossier pourrait lui ouvrir la voie pour intégrer le groupe des associés du cabinet pour lequel il travaille. Il s’agit d’un homicide présumé. Sa cliente, Mi-ran (Yum Hye-ran) aurait tué un homme âgé qui l’hébergeait. De son côté, elle affirme que l’homme s’est suicidé en enfermant hermétiquement sa tête dans un sac plastique, et ce malgré ses tentatives pour lui venir en aide. En outre, la seule raison pour laquelle elle se retrouve incarcérée est le témoignage de Ji-woo (Kim Hyang-gi), une voisine adolescente qui prétend avoir vu le meurtre depuis sa fenêtre. Toutefois, étant autiste, la défense remet son témoignage en question. Soon-ho va essayer de communiquer avec Ji-woo afin de pouvoir juger de la crédibilité de ses déclarations. Partant sur des préjugés, Soon-ho va progressivement changer d’opinion sur Ji-woo, sur l’autisme, et même sur son métier…

Le scénario concocté par Moon Ji-won et Lee Han, ce dernier endossant également la casquette de réalisateur, est à l’image de l’affiche du film. Ce n’est en rien un thriller, comme pourrait le laisser entendre le titre, à l’image du récent « The Witness » (2018) de Jo Kyu-jang avec Lee Sung-min dans le rôle principal. Le concept est fluide, et cela, dès les premières minutes du métrage. L’histoire ne se limite pas uniquement à savoir si la personne incarcérée est coupable ou innocente. Au premier plan du récit, on trouve la relation particulière qui s’installe entre l’avocat et la jeune fille autiste. Et c’est ce thème singulier qui permet au spectateur d’être captivé du début à la fin. Toutefois, on peut préciser que « Innocent Witness » n’installe aucune originalité puisque le développement est classique, sans aucune surprise. Par bonheur, ce n’est pas réellement un handicap, car les deux personnages principaux parviennent à porter le film sans aucun souci.

En substance, le réalisateur-scénariste en profite pour apporter un certain éclairage sur l’autisme. En ce qui concerne ce trouble, beaucoup de personnes dans la population, que ce soit en France ou en Corée, ont des préjugés sur ce handicap, augmenté par de nombreux clichés qui altèrent la perception de l’autisme. La manière dont l’avocat tente de se rapprocher de l’adolescente est maladroite et c’est ce qui permet de créer l’attrait particulier du développement de l’histoire. Finalement, l’avocat va parvenir à voir les choses du point de vue de la fille, même si elle vient faire vaciller son travail de défense dans son dossier. Une sous-intrigue vient se combiner avec la trame centrale, soit l’aspect moral qui tenaille Soon-ho (Jung Woo-sung), jusqu’à remettre en cause son engagement dans le métier d’avocat.

Jung Woo-sung offre une très bonne performance. L’acteur parvient à dépeindre de manière convaincante une personne de bonne volonté mais qui a perdu sa voie pour des raisons financières, mais qui petit à petit, va revenir sur le bon chemin. Assurément, la prestation de l’acteur n’est pas exceptionnelle, mais la direction d’acteur du metteur en scène est telle que Jung Woo-sung offre une belle alchimie avec Kim Hyang-gi, sa partenaire de jeu. Et justement, le plus grand attrait de cet « Innocent Witness » est justement la chimie entre les deux principaux protagonistes. De son côté, Kim Hyang-gi continue d’impressionner avec la gamme de personnages qu’elle a déjà incarné. Sa construction de personnage est toujours basée sur des recherches approfondies qu’elle mixe avec ses compétences d’actrice. Des performances spectaculaires pour une jeune femme de 18 ans qui promettent de belles choses pour l’avenir.

En conclusion, « Innocent Witness » est un très bon film dramatique disposant d’une histoire captivante, d’une intrigue classique et d’un développement très bien structuré. Le rythme est modéré, le récit est fluide, et la narration est linéaire en dehors de quelques flashbacks mettant en scène l’incident principal. La photographie proposée par Lee Tae-yoon est très lumineuse bien qu’ordinaire, la bande originale composée par Jo Yeong-wook, une valeur sure depuis près de trois décennies, est très agréable avec une belle diversité de style, et le montage réalisé par Nam Na-yeong aboutit à un métrage de 129 minutes plaisantes et prenantes. La distribution offre de très bonnes prestations cependant surpassées par la performance de Kim Hyang-gi. L’ensemble mérite largement une recommandation, alors pourquoi s’en priver ?

 

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 316 390 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :