Action, Amazon Prime Video, Drame, Thriller

WITHOUT REMORSE (2021) ★★★☆☆


Un marine des forces spéciales tente de venger le meurtre de sa femme mais se retrouve en plein milieu d’une grande conspiration…

« Without Remorse« , ou « Sans aucun remords » pour la distribution française, est un thriller d’action datant de 2021 réalisé par Stefano Sollima, à qui l’on doit également « Sicario: Day of the Soldado » (2018). Les acteurs principaux sont Michael B. Jordan, qu’on a pu voir dans « Black Panther » (2018), Jamie Bell, qu’on a pu voir dans « 6 Days » (2017), Jodie Turner-Smith, qu’on a pu voir dans « The Neon Demon » (2016), et Guy Pearce, qu’on a pu voir dans « Brimstone » (2016). Ce film est basé sur le roman du même nom écrit par Tom Clancy, édité en 1993. Produit à l’origine pour une sortie en salles par la société Paramount Pictures, le film a été repoussé puis acquis par Amazon Studios pour une sortie numérique sur Prime Video le 30 avril 2021. 

L’histoire proposée par « Without Remorse » nous invite à suivre John Kelly (Michael B. Jordan), un Navy SEAL, qui cherche à se venger de la mort de sa femme enceinte, tuée sous ses yeux, ou presque. Pour ce faire, il va tout d’abord utiliser des méthodes peu orthodoxes avant d’être finalement soutenu par le Département d’Etat et par Thomas Clay (Guy Pearce), le Secrétaire à la Défense des Etats-Unis. Le tout au grand dam de la C.I.A. et de son agent Robert Ritter (Jamie Bell) qui voit d’un mauvais œil l’implication de John Kelly. Les deux hommes se retrouvent projetés en Russie afin de localiser Victor Rykov (Brett Gelman), responsable de l’assassinat de la femme de John Kelly, mais l’opération semble être une embuscade visant à faire tuer des soldats américains sur le sol russe pour déclencher une guerre mondiale…

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que les deux scénaristes, Taylor Sheridan (SicarioWind River) et Will Staples (Sweet Girl), ne se sont guère creusés les méninges pour écrire le script de ce « Without Remorse« . D’un côté les clichés du genre, de l’autre une histoire plus que familière. Pam Kelly (Lauren London) qui finalement ne dispose que de 5 minutes à l’écran, épouse du principal protagoniste, n’est rien d’autre que le dispositif de complot surutilisé de la femme condamnée dont la mort allume le feu chez l’homme qu’il l’aimait. Pour ajouter du drame au drame, elle était enceinte jusqu’aux yeux au moment où elle est criblée de balles. Autre poncif éculé, les faux-semblants mettant en scène Robert Ritter (Jamie Bell) dont tout est fait pour qu’on pense qu’il n’est rien d’autre qu’un traître. Et dans le même registre, l’utilisation du Lieutenant Commandant Karen Greer (Jodie Turner-Smith), qui apparaît trop sympathique pour être honnête, de manière à ce qu’on en arrive à penser qu’elle aussi n’est rien d’autre qu’une traîtresse. Que nenni chers amis, la vérité est ailleurs comme disait Fox Mulder alias David Duchovny.

Du coup, à la lecture de ces premières lignes, vous seriez en droit de vous demandez pourquoi ce « Without Remorse » aborde une note que l’on pourrait qualifier d’honorable. Et bien, ça fonctionne. Michael B. Jordan est juste parfait dans le rôle de John Kelly. L’acteur est tout à fait capable de jouer, et avec un certain talent, le drame et l’action, avec une intensité équivalente. Et le film lui permet d’obtenir ses deux aspects, ce qui explique probablement pourquoi il a voulu incarner ce personnage. Cependant, John Kelly est une machine à tuer qui n’a que peu d’occasions pour s’interroger sur son destin. La violence est omniprésente dans cette histoire, et le personnage principal passe dans toutes sortes d’états et de situations. Il se retrouve en prison où comme par hasard, il est entouré de Russes vindicatifs. L’acteur en profite pour exhiber la partie haute de son corps qui ferait honte à Adonis Creed. Une séquence qui fera peut être plus plaisir à la gente féminine que masculine, quoi que…

Pour ce qui relève des éléments de productions, on peut être pleinement satisfait. Les scènes d’action sont rondement menées. Les confrontations sont nombreuses, fusillades, explosions en tous genres, crash d’avion, accident de voiture viennent agrémenter la partie action du film. Le film s’ouvre sur une situation engageant les forces spéciales américaines en Syrie et se termine par une séquence qui laisse grandement la porte ouvert à une suite possible. À vous de voir si vous serez de l’aventure. Pour un métrage qui a connu l’enfer du développement, traînant dans les tiroirs depuis la fin des années 1990, il reste agréable à suivre pour peu que vous soyez en mesure d’éteindre une partie de votre cerveau pour ne laisser que la partie combat / dynamisme / bataille / action en activité…

En conclusion, « Without Remorse » est un bon film d’action disposant d’une histoire familière, d’une intrigue usuelle et d’un développement énergique. Le rythme est sémillant, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie proposée par Philippe Rousselot est réussie. La bande musicale orchestrée par Jónsi vient pleinement accompagner les moments clé de l’histoire. Le montage effectué par Matthew Newman débouche sur un métrage de 109 minutes peu innovant, mais suffisamment vif pour les amateurs du genre. La distribution offre de bonnes prestations, cependant dominées par le charisme évident de Michael B. Jordan très à l’aise dans ce registre. L’ensemble peu parfaitement pour venir divertir une fin de soirée sans prise de tête…

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 328 182 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :