Action, Chine, Ciné-Asia, Crime - Policier, Hong-Kong, Thriller

EXTRAORDINARY MISSION (2017) ★★★★★


Extraordinary Mission (2017)

Un policier sous couverture tente de détruire un syndicat de trafiquants de drogue de l’intérieur…

« Extraordinary Mission » (非凡任务) est un thriller d’action policier chinois datant de 2017, réalisé par Alan Mak et Anthony Pun. Le premier étant également le réalisateur de la trilogie « Overheard » (2009 – 2011 – 2014) qui fera prochainement l’objet de critiques sur ce blog. Les acteurs principaux sont Huang Xuan, qu’on a pu voir dans « Legend of the Demon Cat » (2017), Duan Yihong, qu’on a pu voir dans « Battle of Memories » (2017), Lang Yueting, qu’on a pu voir dans « Mountain Cry » (2015), et Zu Feng, qu’on a pu voir dans « League of Gods » (2016). Ce métrage est paru le 31 mars 2017 en Chine.

Avec « Extraordinary Mission » on navigue essentiellement dans le thriller et l’action. Le suspense occupe toute la première partie du métrage, bien qu’on débute le film par une scène d’action. On va suivre Lin Kai (Huang Xuan), un des hommes de main d’un distributeur de drogue. Rapidement, on va découvrir qu’il s’agit en fait d’un policier infiltré. Progressivement, notamment, grâce à son dynamisme et son ingéniosité, il va progresser dans l’organisation, jusqu’à avoir accès au fournisseur et fabriquant de la marchandise illégale, directement dans le Triangle d’Or (Birmanie, Laos, Thaïlande) au confluent du Mékong, dirigé par le mystérieux Eagle (Duan Yihong).

Les personnages sur lesquels l’intrigue va se construire sont au nombre de trois. Le personnage central est donc Lin Kai, un policier en infiltration dans le milieu de la drogue. Il est habile et intelligent, très à l’aise dans le combat à mains nues et tout aussi à l’aise avec les armes à feu. Cependant, le scénario concocté par Felix Chong, laisse entrevoir une faille chez ce policier. Il a vu sa mère se détruire avec l’héroïne et en mourir en faisant une overdose, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Ce souvenir le hante et vient alimenter quelques flashbacks qui ont vocation à expliquer la motivation particulière qu’il éprouve dans cette lutte contre la drogue.

Les deux autres personnages principaux sont donc Eagle (Duan Yihong), la tête pensante de l’organisation criminelle et Luo Dongfeng (Zu Feng), le supérieur hiérarchique. Ces deux personnages vont surtout rentrer fortement en action dans la seconde partie du métrage, et notamment dans la confrontation finale, qui se déroule en Thaïlande, et qui dure plus d’une demi-heure. On va ainsi découvrir que les deux-là ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre, pire encore, il y a un vieux contentieux entre eux qui viendra alimenter leur détermination à s’entretuer.

« Extraordinary Mission » dure près de deux heures et l’action à proprement parlé occupe une place prépondérante dans le développement, en s’intensifiant dans la dernière partie. Comme je le signalais précédemment, il y a quelques flashbacks, mais le récit est linéaire, l’histoire se déroulant sur quelques semaines tout au plus. La construction du récit est plutôt classique, dans un premier temps, on positionne le personnage central dans son rôle de flic infiltré, puis le nœud de l’histoire s’articule essentiellement lorsque ce dernier entre en contact avec les gros bonnets de l’organisation qu’il a infiltré en Thaïlande. Il va subir divers interrogatoires musclés, et même être drogué afin de tester sa détermination et sa loyauté. Le film se termine par des images où l’on peut suivre l’entraînement des forces spéciales de la police chinoise.

Les valeurs de productions sont vraiment excellentes dans ce « Extraordinary Mission ». La photographie d’Anthony Pun [à qui l’on doit également les splendides images de « Shaolin » (2011)…] est somptueuse, offrant un large éventail de vue, allant de l’environnement urbain d’une grande métropole à la nature sauvage de la jungle. Les scènes de combat et autres cascades sont superbement chorégraphiées, les effets spéciaux sont pleinement maîtrisés. La bande musicale est signée Kwong Wing Chan et Taq Sakakibara, et vient agréablement accompagner les passages les plus importants de l’histoire du film. Enfin, le montage proposé par Cheung Silver offre une vraie dynamique au film.

En conclusion, « Extraordinary Mission » est un excellent thriller d’action disposant d’une histoire familière, d’une intrigue captivante et d’un développement dynamique. Le rythme est très soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire en dehors de quelques flashbacks explicatifs. La photographie est superbe, la bande originale est agréable et l’édition offre 117 minutes intenses et enthousiasmantes. La distribution offre de très bonnes prestations au service de personnages suffisamment développés. L’ensemble est très attractif et offre un super divertissement. On en redemande…

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 328 434 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :