Comédie, Corée du Sud, Crime - Policier, Romance

RUNWAY COP (2012) ★★★☆☆


Runway Cop (2012)

 

Afin de pouvoir résoudre une affaire policière, le détective Cha Cheol-soo doit s’infiltrer dans le monde de la mode et prendre l’apparence d’un top model. Ce qui va s’avérer plutôt très compliqué car le détective Cha est loin d’avoir le profil type du parfait mannequin : ventru, dodu, sapé comme un véritable As de pique, mal coiffé, pas rasé…

 

 

« Cha Hyeongsa » (차형사), ou « Runway Cop » pour la distribution internationale, est une comedie policière sud-coréenne datant de 2012, dirigée par Shin Tae-ra, à qui l’on doit également « Black House » (2007). Les acteurs principaux sont Kang Ji-hwan, qu’on a pu voir dans « Rough Cut » (2008), Park Bo-gum, qu’on a pu voir dans « Seo Bok » (2021), Sung Yu-ri, qu’on a pu voir dans « A Boy’s Sister » (2013), Kim Young-kwang, qu’on a pu voir dans « Mission: Possible » (2021), Lee Soo-hyuk, qu’on a pu voir dans « My Boss, My Teacher » (2006), et Lee Hee-joon, qu’on a pu voir dans « The Man Standing Next » (2020). Ce film est paru en salles coréennes le 30 mai 2012.

L’histoire proposée par « Runway Cop » nous invite à suivre Cha Chul-soo (Kang Ji-hwan), un inspecteur de police un peu trop zélé et en surpoids qui ne recule devant rien pour mettre la main sur un criminel. Il ne semble pas accorder beaucoup d’importance à son apparence et ne veut pas perdre de temps pour se doucher, et porte des vêtements délabrés, sales et puants. Cependant, lorsqu’un de ses collègues se retrouve blessé et donc incapable de s’infiltrer dans un réseau criminel, il accepte le défi de se transformer en mannequin de podium en peu de temps. Parmi les défis qu’il doit relever, perdre 20 kilos en deux semaines. Il va également devoir travailler avec Ko Young-jae (Sung Yu-ri), créatrice de mode qui prépare son premier défilé. Convaincue, qu’on ne pourra rien tirer de Chul-soo et qu’il va ruiner son show, elle lui propose l’impossible. Malgré le volume de choses à apprendre en si peu de temps, Chul-soo se transforme en véritable star des podiums…

Le scénario concocté par Go Young-jae est clairement orienté vers la comédie avec un humour qui peut parfois apparaître gras, sans jeux de mots, au service d’un personnage loufoque, à la limite du burlesque. La trame de fond restant tout de même une enquête policière visant à neutraliser un trafic de drogue et de mettre sous les verrous les différents membres de ce cercle mafieux. Ainsi donc par un jeu de circonstances, un policier va devoir infiltrer le milieu de la mode en devenant lui-même un mannequin de podium. Le script ne s’attarde cependant pas très longuement sur la transformation. Le cœur de l’intrigue s’articule sur la manière dont le personnage central va mener son investigation au cœur du milieu de la mode ainsi que sa coopération avec la styliste qui voit d’un mauvais œil le fait que la police se serve de son premier défilé comme couverture pour son enquête.

De l’ensemble des personnages, on retiendra l’inspecteur Cha Chul-soo, incarné par Kang Ji-hwan. Dans un premier temps, il dépeint un policier au look de clochard, une barbe d’une semaine, le cheveu long et gras, des vêtements sales et, selon toute vraisemblance, une odeur repoussante. Dès lors qu’il sera pris en main, il va réussir une transformation importante, afin d’être digne des mannequins professionnels. En ce sens, l’affiche du film est trompeuse, car à aucun moment, le policier ne défile avec sa « forme » de départ. Au contraire, on le retrouve très svelte, légèrement musclé, bien rasé et arborant une nouvelle coupe de cheveux. Pour lui faire face, on trouve Ko Young-jae interprété par la ravissante Sung Yu-ri. La jeune femme est donc un « designer » pour vêtements et s’apprête à diriger son premier défilé. Bien entendu, elle est entourée par toute une équipe de petites mains. Cependant, on n’échappe pas à quelques clichés, notamment sur l’aspect efféminé et maniéré de certains personnages. Enfin, Kim Young-kwang, l’acteur par lequel on se retrouve sur ce film, dispose d’un rôle de soutien, autour duquel une intrigue secondaire s’articule.

D’une durée de 110 minutes, « Runway Cop » m’a surpris par la qualité de son équilibre narratif. On pourrait segmenter le métrage en trois phases distinctes. La première, c’est la présentation du personnage central et sa transformation, qui dure environ 35 minutes, puis sa préparation au monde de la mode et du mannequinat sur une durée de 20 minutes, et enfin l’investigation, l’action, la course-poursuite et le défilé final, clou du spectacle sur une durée d’environ 50 minutes. Un épilogue très court vient clore le film, où le personnage principal incarné par Kang Ji-hwan est sollicité de toutes parts pour de nouvelles missions d’infiltration. L’équilibre est également bien géré entre les gags, l’investigation et l’action. Pour couronner le tout, une petite romance voit également le jour pour se conclure positivement à la fin du film, le héros emportant le cœur de la belle…

En conclusion, « Runway Cop » est une bonne petite comédie disposant d’une histoire originale, d’une intrigue basique et d’un développement superbement structuré. Le rythme court de modéré à véloce, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie orchestrée par Choi Ju-yeong est très agréable avec un show final digne de ce nom, la bande originale proposée par Choi Seung-hyun (Sympathy for Lady Vengeance / The Long Way Home) vient agréablement souligner l’ambiance, accompagner l’action et appuyer l’humour. Le montage est vraiment le point fort du métrage. A contrario, on ne peut que regretter la faiblesse du travail de traduction, la piètre qualité de l’orthographe et la grammaire et la mauvaise qualité de la synchronisation des sous-titres par l’équipe qui a travaillé sur ce film. La distribution offre de bonnes prestations et le duo formé par Kang Ji-hwan et Sung Yu-ri, fonctionne bien, malgré les quelques clichés qui émaillent leur personnage. L’ensemble est agréable à suivre et mérite d’être recommandé pour l’originalité de l’histoire.

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 327 202 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :