Action, Corée du Sud, Fantastique, Mystère, Thriller

THE WITCH : PART 1. THE SUBVERSION (2018) ★★★★★


The Witch - Part 1. The Subversion (2018)

 

Une adolescente qui a perdu la mémoire a été élevée par un couple de personnes âgées. Elle rencontre un jour de mystérieux inconnus et l’aventure commence…

 

 

« Manyeo » (마녀), ou « The Witch: Part 1. The Subversion » pour la distribution internationale est un thriller mystérieux sud-coréen datant de 2018, écrit et réalisé par Park Hoon-jung, à qui l’on doit également « Night in Paradise » (2020). Les acteurs principaux sont Kim Da-mi, qu’on a pu voir dans « Marionette » (2017), Jo Min-su, qu’on a pu voir dans « Venus Talk » (2014), Choi Woo-shik, qu’on a pu voir dans « Monstrum » (2018), Park Hee-soon, qu’on a pu voir dans « The Suspect » (2013), Go Min-si, qu’on a pu voir dans « The Battle: Roar to Victory » (2019), et Choi Jung-woo, qu’on a pu voir dans « Deranged » (2012). Ce métrage est paru en salles coréennes le 27 juin 2018.

À l’âge de huit ans, Koo Ja-yoon (Kim Da-mi) s’enfuie d’un établissement de haute sécurité dans lequel des expériences scientifiques ont été menées sur elle. Avec d’autres enfants, elle a été un sujet d’étude, sous la direction du Docteur Baek (Jo Min-soo), son cerveau ayant été génétiquement modifié. Du jour au lendemain, l’expérimentation est stoppée et toutes les traces doivent disparaître, dont les enfants, sauf que Ja-yoon parvient à s’enfuir. Les responsables du centre de recherche perdent sa trace. Ils pensent qu’elle ne survivra pas très longtemps, car les expériences ont de graves effets secondaires sur la santé des sujets.

Toutefois, Ja-yoon est retrouvée par un couple de personnes âgées qui l’élève comme leur propre enfant dans la ferme familiale. Dix années plus tard, Ja-yoon, qui n’a gardé aucun souvenir de son enfance, est d’une aide précieuse à la ferme tout en étant une étudiante modèle. Après être passée dans un jeu télévisé, Ja-yoon reçoit des visites de personnes de plus en plus inquiétantes prétendant la connaître alors qu’elles apparaissent toutes comme des inconnues pour la jeune femme. La situation va rapidement se dégrader…

Bien que « The Witch: Part 1. The Subversion » soit parfois présenté comme un film d’horreur, il n’en est rien. C’est un raccourci facile en rapport au titre du film où il est fait allusion au terme « sorcière ». Toutefois, Ja-yoon n’est en rien une sorcière. Petite Mademoiselle Sorcière étant son surnom lorsqu’elle vivait au Centre de Recherches. D’une part, le métrage peut être vu comme un thriller où l’on cherche à comprendre qui est réellement Ja-yoon, un film d’action, car ça envoie du lourd, notamment dans la seconde partie du film, et comme une histoire mystérieuse, car une énigme plane sur le quoi, le comment, et le pourquoi. En outre, il y a une pointe de fantastique, car plusieurs des personnages disposent de capacités spécifiques allant bien au-delà de l’entendement.

Le scénario concocté par Park Hoon-jung, qui endosse également la casquette de réalisateur pour ce film, est astucieusement construit. Son style narratif est élaboré en deux parties distinctes au-delà de son introduction. La première partie est plutôt lente avec une longue présentation du personnage principal et la seconde partie permet de faire basculer le métrage dans l’action violente. De plus, « The Witch: Part 1. The Subversion » est finalement une histoire de vengeance. Les experts du genre savent pertinemment qu’un travail de base élaboré est nécessaire afin d’enraciner le héros qui veut assouvir sa vengeance. Le twist principal intervient au bout d’une heure et la véritable personnalité de Ja-yoon apparaît au grand jour.

Pour corser les choses, le cinéaste a rajouté une forme d’intrigue secondaire dans la relation entre Mr. Choi (Park Hee-soon), une sorte d’homme de main agissant pour le compte d’une autorité supérieure (gouvernement ?) et le Docteur Baek (Jo Min-su). Le premier a pour mission d’effacer toutes les traces des expériences de la seconde. Et bien que dix années se soient écoulées depuis la fin de l’expérimentation et la fermeture du centre, il s’active toujours pour retrouver les enfants manquants.

La seconde joue une sorte de double jeu, allant dans le sens de ce que cherche à faire Mr. Choi, mais en jouant sa carte personnelle dans la protection du fruit de ses recherches. A cela, on ajoute la présence du Nobleman (Choi Woo-shik), homme de main du Dr. Baek. Chacun des méchants opte pour une manière différente de semer la panique dans l’esprit des gens : être froid et calculateur, agressif et proactif ou horrible et chaotique. Des ennemis terrifiants d’efficacité pour notre héroïne dont la plus grande réussite jusqu’à présent était d’accéder au prochain tour d’un concours de talents.

Les scènes d’action et notamment les chorégraphies de combat sont très bien orchestrées. Les effets spéciaux régis par Cheon Rae-hoon sont d’un excellent niveau, mettant en scène les « sorcières » rivalisant avec le commun des mortels, permettant aux spectateurs de bien jauger des différences de niveau. Le réalisateur Park Hoon-jung, avec le film « The Tiger: An Old Hunter’s Tale » (2015) avait déjà démontré sa capacité à produire de belles images, et avec ce métrage, son talent transparaît une nouvelle fois. L’ensemble, durant la longue séquence finale, offre une esthétique intéressante. Les amateurs d’hémoglobine seront comblés, même si la violence n’est jamais trop explicite.

En conclusion, « The Witch: Part 1. The Subversion » est un excellent thriller d’action disposant d’une histoire au caractère mystérieux, d’une intrigue classique et d’un développement captivant. Le rythme évolue progressivement de modéré à soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire, en dehors de quelques petits flashbacks. La photographie proposée par Kim Young-ho et Lee Teo est d’une très grande qualité, la bande musicale délivrée par Mowg (Jesters: The Game Changers / Deliver Us from Evil) vient parfaitement accompagner l’atmosphère singulière du film et le montage présenté par Kim Chang-ju (Intruder / The Battle of Jangsari) débouche sur un métrage de 125 minutes que l’on ne voit pas défiler tant le film est plaisant. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble, cependant dominées par la performance de Kim Da-mi. L’ensemble mérite pleinement une recommandation appuyée…

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

4 réflexions sur “THE WITCH : PART 1. THE SUBVERSION (2018) ★★★★★

  1. Un film vraiment époustouflant et surprenant ! Des scènes de combat à couper le souffle ! Je ne m’attendais à rien en le regardant, je savais qu’il avait eu un gros succès dans son pays et on comprend pourquoi. Même si ce n’est pas mon registre favori et que c’est tout même très violent, l’histoire ressemble dans les grandes lignes à une série que peut-être vous connaissez, Dark Angel. Ça m’a beaucoup fait penser à ça. Par contre, en plus sanglant et plus violent. Le film est mené avec beaucoup d’intelligence. On se laisse prendre au jeu et on s’attache aux persos. J’ai même adoré le perso interprété par Choi Woo Shik. Même s’il était un tueur invétéré, que lui au contraire de Ja Yoon, il n’a jamais pu s’enfuir, je l’ai aimé. Quel charme, malgré le dégoût qu’il nous fait ressentir. Dommage que la fin ne se déroule pas tout à fait comme j’aurais voulu mais je sais qu’il fallait que ça se passe comme ça. Mais j’avoue que le rôle de Ja Yoon, innocent au début, fait carrément flipper dans le gros combat final. Voilà et comme c’est Part 1, donc le film se termine sur un cliffhanger donc j’espère qu’on aura la suite, et qu’elle sera aussi surprenante que celle-ci. Une bonne découverte malgré son côté très noir et sanglant (personnes sensibles s’abstenir).

    Aimé par 1 personne

    Publié par Sandra | 05/08/2021, 13 01 56 08568
  2. Ce film est juste wouah!!
    J’ai été impressionné par les scènes de combats. Beaucoup de sang, il ne faut pas en avoir peur 😂
    Franchement bluffant, vite la sortie de la partie 2.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Aurélie | 07/08/2021, 14 02 47 08478
  3. Film génial. Des scènes de combats époustouflante , un film bien flippant avec des acteurs fait pour leurs rôle.
    Ja-Yoon ,jeune fille innocente…enfin pas si innocente que ça. Des scènes quand même très sanglantes . un super bon thriller . la partie 1 est a couper le souffle tellement le suspense est la .
    Hâte de voir la partie 2 , en espérant qu’elle soit aussi bluffante que la partie 1.

    Aimé par 1 personne

    Publié par nbernard506810339 | 08/08/2021, 13 01 19 08198
  4. Ça y est, je l’ai enfin vu. Pour ma part j’ai beaucoup aimé aussi. En particulier la deuxième moitié du film. C’est vrai que les scènes de combat étaient excellentes et à couper le souffle. J’ai adoré le twist et les révélations qui surviennent à ce moment là. Violent mais jouissif. Vraiment, je n’ai pas vu le temps passer. J’espère maintenant que la suite ne tardera pas trop à sortir. 😊

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vanessa Maria | 09/08/2021, 16 04 51 08518

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 327 202 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :