Corée du Sud, Horreur

THE CAT (2011) ★★★✮☆


The Cat (2011)

So-Yeon, une toiletteuse pour animaux dirige une petite boutique où elle se retrouve un jour avec un chat persan sur les bras, lorsque la propriétaire de ce dernier meurt subitement dans un terrible accident. Dès lors, elle est constamment hantée par une jeune fille aux yeux de chat, qui transforme sa vie en cauchemar…

 

 

« Goyangi: Jukeumeul Boneun Du Gaeui Nun » (고양이: 죽음을보는 두개의눈), ou « The Cat » pour la distribution internationale, est un film d’horreur sud-coréen datant de 2011, réalisé par Byun Seung-wook, à qui l’on doit également « Solace » (2006). Les acteurs principaux sont Park Min-young, qui mène une carrière essentiellement orientée vers les séries télévisées, Kim Ye-ron, qui fait ici ses premiers pas dans un long-métrage, Kim Dong-wook, qu’on a pu voir dans « Along With the Gods: The Two Worlds » (2017), et Shin Da-eun, qu’on a pu voir dans « 11 A.M. » (2013). Ce film est paru sur les écrans coréens le 7 juillet 2011.

L’histoire proposée par « The Cat » (고양이: 죽음을보는 두개의눈) nous invite à suivre So-yeon (Park Min-young), une jeune femme travaillant dans une animalerie spécialisée dans les soins pour chats. Détail important, elle souffre de claustrophobie. Une cliente de la boutique décède mystérieusement dans un ascenseur en présence de son chat, nommé Silky. La police confie l’animal à So-yeon pour quelque temps, histoire de comprendre ce qui s’est passé. Dès lors, des choses étranges se produisent. Plus précisément, So-yeon aperçoit furtivement, mais régulièrement une petite fille aux yeux de chat, toujours de manière inattendue, ce qui l’a fait sursauter et nous avec. La jeune femme tente de découvrir quel pourrait bien être le lien entre la fillette et Silky, mais le parcours est semé d’embûches et d’autres victimes s’ajoutent à la liste. So-yeon pourra t’elle résoudre l’énigme ou sera t’elle la prochaine victime ?

Le scénario concocté par Jang Yun-mi est prévisible et n’évite malheureusement pas de tomber dans le cliché. Toutefois, malgré ses quelques lacunes que l’on rencontre souvent, il y a un point important qui m’a séduit. La plupart des phénomènes « extraordinaires » interviennent de jour, là où habituellement, on évolue de nuit. Ceci étant dit, la mise en scène proposée par Byun Seung-wook joue tout de même avec l’obscurité. Un hangar sans fenêtre, mal éclairé, une cave abandonnée, la penderie du dressing d’un appartement, le local technique de la boutique, etc. Les ingrédients du film d’horreur sont là, souvent utilisés avec habileté, apparitions soudaines, visages effrayants, mouvements sous le lit, portes qui se ferment toute seules, et j’en passe. Le fantôme de la fillette est plutôt classique également. Rien de nouveau, pas vraiment d’innovation. Reste que c’est bien fait, bien construit. Enfin, à partir d’un certain point, on peut pleinement anticiper la suite.

Dans le développement, il manque quelques éléments, notamment la raison de la claustrophobie dont souffre So-yeon. On comprend également qu’elle vit mal sa relation avec son père souffrant, sans en connaître les origines. Le spectateur comprendra rapidement que les chats sont possédés par un esprit vengeur. Toutefois, les chats ne sont pas aussi terrifiants que l’une des affiches le laissait penser. Ainsi, les amoureux des chats ne seront pas spécialement traumatisés. Au contraire, ils pourront découvrir quelques beaux spécimens. Les meurtres ne sont pas particulièrement gores. Un seul d’entre eux peut apparaître comme choquant, violent. En substance, toute cette aventure, va permettre au personnage incarné par Park Min-young (박민영) de progresser dans sa lutte contre la claustrophobie.

Les éléments de production sont corrects dans l’ensemble. Le seul petit bémol se situe sur l’animation CGI de quelques chats qui apparaissent clairement comme fictifs. La photographie offre des scènes variées, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Du côté de la distribution, outre Park Min-young qui apparaît ici dans son unique long-métrage à ce jour, on retrouve Kim Dong-wook dans le rôle d’un jeune policier, dont la fonction première est de porter assistance à So-yeon. La romance suggérée entre ces deux protagonistes est totalement platonique. Honnêtement, n’importe quel autre acteur/actrice aurait pu incarner ces personnages.

En conclusion, « The Cat » (고양이: 죽음을보는 두개의눈) est un film d’horreur correct, disposant d’une histoire originale, d’une intrigue classique et d’un développement basique. Le rythme est modéré, le récit est fluide et la narration fait appel à plusieurs flashbacks. La photographie proposée par Lee In-won est agréable, les effets de frayeur sont simples mais efficaces. La bande musicale orchestrée par Lee Jae-jin est discrète, mais vient intelligemment amplifier l’atmosphère. Le montage débouche sur un film d’une durée de 106 minutes sans laisser de place à la lassitude. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble. Un film qui pourrait passer pour léger pour les spécialistes du genre, mais qui devrait plaire aux néophytes…

 

 

 

Retrouvez-nous sur notre groupe de discussion Facebook !

Groupe Facebook Cinéma Coréen

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “THE CAT (2011) ★★★✮☆

  1. Très bon film pour ma part ! Car on a une morale pour ce film d’horreur ! Il ne fait pas particulièrement peur (à part si on a une phobie des chats). Moi j’adore les chats, et je n’aime pas quand on leur fait du mal, donc finalement je comprends tout à fait la morale. J’ai bien aimé Park Min Yeong, qui fait partie de mes actrices préférées. Elle est attachante comme d’habitude ! Donc à voir !
    Quand à sa phobie, il le dise à un moment. Pour l’avoir vu plusieurs fois (je l’ai en blu-ray), elle s’est retrouvé enfermé lors d’un incendie si mes souvenirs sont bons. Par contre, effectivement, ils n’expliquent pas sa relation avec son père.

    J'aime

    Publié par Sandra | 18/11/2021, 10 10 42 114211

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 344 761 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :