Action, Amazon Prime Video, Crime - Policier, Thriller

THE PROTÉGÉ (2021) ★★★★☆


The Protégé (2021)

 

 

Rembrandt et Anna sont les deux plus grands assassins du monde. Pendant des années, ils ont parcouru le monde et se sont disputés des contrats de grande envergure. Quand le mentor d’Anna, Moody, est assassiné, les anciens ennemis forment une alliance. Ils retournent au Vietnam afin de mettre la main sur l’assassin.

 

 

« The Protégé » est un thriller d’action américain datant de 2021, dirigé par Martin Campbell, à qui l’on doit également « The Foreigner » (2017). Les acteurs principaux sont Maggie Q, qu’on a pu voir dans « Slumber » (2017), Samuel L. Jackson, qu’on a pu voir dans « The Hitman’s Bodyguard » (2017), Michael Keaton, qu’on a pu voir dans « American Assassin » (2017), Robert Patrick, qu’on a pu voir dans « Gangster Squad » (2013), et Ray Fearon, qu’on a pu voir dans « The Foreigner » (2017). Ce métrage est paru le 20 août 2021. Il a rencontré des commentaires mitigés de la part des critiques et a rapporté 8 millions de dollars.

L’histoire proposée par « The Protégé » nous invite à suivre Anna Dutton (Maggie Q) qui a été élevée par Moody (Samuel L. Jackson), un tueur professionnel qui l’a découverte enfant à la suite d’un massacre en Thaïlande, où elle avait tué quatre hommes qui l’avaient kidnappée et qui avaient tué toute sa famille. Pendant des années, Anna et son père adoptif ont parcouru le monde pour honorer des contrats, visant à assassiner, difficilement atteignables. Cependant, alors qu’ils font des recherches sur une personne, ils sont victimes d’attaques afin de les tuer. Plusieurs personnes proches d’Anna sont tuées et Moody est également assassiné. Anna se lance alors à la recherche des commentaires de ce contrat la visant, elle et ses proches, l’a ramenant en Thaïlande où elle n’avait plus mis les pieds depuis son adoption…

Le scénario concocté par Richard Wenk nous plonge dans l’action à l’état pur. L’histoire prend naissance sur un drame se déroulant alors que le personnage principal, incarné avec force et charme par Maggie Q, était enfant. Représentée dans ce segment souvenir par la jeune Eva Nguyen Thorsen, on découvre qu’elle a froidement tué ses agresseurs et les assassins de ses parents ainsi que de son frère et de sa sœur, avant de se retrouver sous l’aile protectrice de celui qui va devenir son mentor. Ces flashbacks viennent essentiellement expliquer le passé d’Anna sans vraiment éclaircir les motivations du personnage. L’axe principal étant la vengeance. Anna veut venger la mort de Moody en assassinant Edward Hayes (David Rintoul), le commanditaire. Toutefois, pour assurer sa protection, Edward Hayes a fait appel à Michael Rembrandt (Michael Keaton), un homme expérimenté.

Des quelques personnages principaux, on retiendra probablement celui incarné par Maggie Q. L’actrice de 42 ans dépeint une tueuse professionnelle qui associe le charme et une efficacité mortifère. Apparemment aussi bien à l’aise dans des tenues moulantes qui se veulent être pratiques pour l’action que dans des vêtements de ville ou des ensembles de soirée. Très à l’aise avec des armes à feu, mais également avec des armes par destination. Redoutable dans le combat à mains nues, Anna apparait clairement comme une terrible tueuse. Ceci étant dit, elle rencontre des difficultés à se défaire du personnage personnifié par Michael Keaton. Celui-ci est peu développé et on ne connaît pas clairement son statut, en dehors du fait qu’il est aux ordres d’Edward Hayes. Michael Keaton, 70 ans, semble assez agile même s’il y a de fortes chances qu’il soit doublé pour les scènes d’action. Après, je n’ai pas vraiment adhéré à la pseudo-romance entre Anna et Michael. La confrontation finale entre ces deux protagonistes est un peu légère, mais laisse cependant la porte ouverte à une possible suite.

D’une durée de 109 minutes, « The Protégé » est essentiellement axé sur les scènes d’action. En dehors de la scène d’ouverture, l’ensemble est construit dans la continuité, mais ponctué de quelques scènes de flashbacks toujours centrés sur le passé d’Anna. Les valeurs de productions sont d’un très bon niveau. La photographie, proposée par David Tattersall (Seeking Justice / Death Note / The Foreigner) offre une belle diversité de lieu avec de superbes décors naturels. La bande musicale orchestrée par Rupert Parkes alias Photek, est résolument moderne et rythmée pour donner du dynamisme à l’ensemble. Enfin le montage présenté par Angela M. Catanzaro est bien ajuster permettant de temporiser et laisser quelque peu le spectateur souffler.

En conclusion, « The Protégé » est un très bon film d’action disposant d’une histoire basique, d’une intrigue simple et d’un développement rudimentaire. Le rythme est soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire en dehors de quelques flashbacks. La photographie est très agréable, la bande originale est délibérément moderne et le montage est dynamique. La distribution offre de bonnes prestations et la confrontation entre Maggie Q et Michael Keaton manque un peu de réalisme. Comme j’aime souvent à le dire, peu importe si c’est classique tant que cela est bien fait, et ici, c’est pleinement le cas. À l’arrivée, nous avons un film pleinement divertissant…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 359 702 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :