Action, Amazon Prime Video, Crime - Policier, Thriller

THE INFORMER (2019) ★★★☆☆


The Informer (2019)

 

 

Pete Koslow, ancien membre des forces spéciales, travaille désormais comme informateur du FBI. Sa mission est d’aider au démantèlement du trafic de drogue contrôlé par la mafia polonaise de New York. Mais lorsqu’une opération de police tourne mal, entraînant la mort d’un agent infiltré, Koslow se voit contraint de retourner à Bale Hill, la prison où il a déjà purgé une peine, afin de tenter d’abattre le cartel de l’intérieur.

 

 

« The Informer » est un thriller policier datant de 2019, dirigé par Andrea Di Stefano, à qui l’on doit également « Paradise Lost » (2014). Les acteurs principaux sont Joel Kinnaman, qu’on a pu voir dans « Edge of Winter » (2016), Rosamund Pike qu’on a pu voir dans « Hostiles » (2017), Common, qu’on a pu voir dans « Hunter Killer » (2018), Clive Owen, qu’on a pu voir dans « Gemini Man » (2019), Ana de Armas, qu’on a pu voir dans « Blade Runner 2049 » (2017), et Eugene Lipinski, qu’on a pu voir dans « Warcraft » (2016). Ce métrage est paru le 30 août 2019 au Royaume-Uni, diffusé par Warner Bros.

L’histoire proposée par « The Informer » nous invite à suivre Pete Koslow (Joel Kinnaman), un ancien détenu, libéré de prison à la condition sine qua non qu’il travaille comme informateur infiltré pour le bureau new-yorkais du FBI. Ayant frayé son chemin au sein d’une organisation criminelle polonaise, il est sur le point de fournir des preuves substantielles pour inculper le chef de l’organisation, Ryszard « The General » Klimek (Eugene Lipinski). Son contact au FBI, l’agent spécial Wilcox (Rosamund Pike) met en place un dispositif pour arrêter le gang. Mais la situation dérape lorsque Staszek (Mateusz Kościukiewicz) tue un jeune policier infiltré. Le général décide que Pete doit retourner en prison pour couvrir Staszek, et installer une distribution de drogue au sein de l’établissement pénitentiaire. Le FBI voit la possibilité d’obtenir de nouvelles preuves contre le gang mafieux, mais l’affaire du policier assassiné vient fortement parasiter leur enquête. Ils décident de lâcher Pete Koslow qui se retrouve sans protection en prison. Ce dernier va devoir œuvrer finement afin de s’en sortir vivant…

Le scénario concocté par Matt Cook, basé sur le roman Three Seconds de Roslund & Hellström paru en 2009, propose une bonne petite dose d’originalité. On bascule dans l’univers du crime avec, pour changer quelque peu de la sempiternelle mafia russe, un gang mafieux polonais. C’est dans l’univers du trafic de drogue que naviguent nos criminels du moment. Le FBI positionne ses pions pour démanteler ce réseau de mafieux sans en assumer les conséquences. Lorsqu’un policier new-yorkais est tué, l’inspecteur Edward Grens (Common) du NYPD identifie rapidement Pete Koslow (Joel Kinnaman) comme étant impliqué dans l’affaire. Le FBI va encore plus loin dans la perfidie, sous l’impulsion de Keith Montgomery (Clive Owen), en, dans un premier temps, abandonnant son soutien à Pete Koslow, puis dans un second temps, en commanditant son meurtre en prison. Le suspense s’articule autour de la situation de Pete Koslow en prison, étant entouré de charmants personnages, qui peuvent tous lui faire la peau à n’importe quel moment. On peut également y voir un drame avec une situation qui ne fait que se dégrader et dans laquelle la femme (Ana de Armas) et la fille (Karma Meyer) de Pete Koslow sont également aspirées dans la tourmente.

De l’ensemble des personnages, il faut avouer que certains sortent du lot. Clive Owen incarne un directeur d’une antenne locale du FBI. Pour préserver son statut, il n’hésite pas à lâcher son indic quitte à ce que celui-ci soit tué. Il ira jusqu’à supervisé l’intervention finale visant à neutraliser le personnage principal de l’histoire, en ordonnant d’ouvrir le feu. Le rappeur Common, soit Lonnie Rashid Lynn de son vrai nom, incarne un officier de la police new-yorkaise bien décidé à ne pas laisser le meurtre d’un de ses hommes impuni. Rosamund Pike incarne un agent spécial du FBI, agent de liaison avec les informateurs infiltrés dans les organisations criminelles, elle prend progressivement conscience que les choses vont trop loin. Ana de Armas dispose d’un rôle secondaire en tant qu’épouse du personnage principal. Elle a la fâcheuse habitude de ne pas suivre les directives de son époux. Enfin, Joel Kinnaman dispose du rôle principal. Pete Koslow est pris dans une spirale sans fin. Une sorte de descente aux enfers.

Les valeurs de productions sont d’une très bonne qualité. Cinq sociétés de productions sont à l’œuvre pour ce métrage qui est distribué par Warner Bros. Pictures. La photographie délivrée par Daniel Katz est correcte et le point le plus fort de son travail est probablement sa représentation de l’univers carcéral, sa rudesse, ses codes, ses magouilles. La bande musicale proposée Brooke et Will Blair est sympathique et accompagne intelligemment les passages importants du récit. Le montage effectué par Job ter Burg débouche sur un métrage d’une durée de 113 minutes bien équilibrées avec une intrigue suffisamment captivante pour ne pas être ennuyante. Un film que l’on peut aisément placer aux côtés de « Shot Caller » (2017), « Escape Plan » (2013), et même « Midnight Express » (1978).

En conclusion, « The Informer » est un thriller d’action disposant d’une histoire intéressante, d’une intrigue captivante et d’un développement agréable. Le rythme est en adéquation avec l’histoire, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est basique, mais maîtrisée, la bande originale renforce adroitement l’atmosphère et le montage est judicieux. La distribution offre de bonnes prestations avec des têtes d’affiche dans des rôles de soutien. Toutefois le film repose sur les épaules de Joel Kinnaman qui livre un personnage sombre qui voit sa vie partir en vrille au fur et à mesure qu’on avance dans le récit. L’ensemble est suffisamment prenant pour passer un agréable moment, sans pour autant révolutionner le genre…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 416 340 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :