Horreur, Thriller

SPELL (2020) ★★★✮☆


Spell (2020)

 

 

Un homme s’écrase dans les Appalaches rurales et se réveille dans le grenier d’une pratiquante traditionnelle de Hoodoo. Il essaie désespérément de se libérer de sa magie noire et de sauver sa famille d’un sinistre rituel avant la lune de sang.

 

 

« Spell » ou « Sortilège » pour la distribution française, est un thriller d’horreur américain datant de 2020, réalisé par Mark Tonderai, à qui l’on doit également « House at the End of the Street » (2012). Les acteurs principaux sont Omari Hardwick, qu’on a pu voir dans « Army of the Dead » (2021), Loretta Devine, qu’on a pu voir dans « The Starling » (2021), Lorraine Burroughs, qu’on a pu voir dans « Muscle » (2019), Hannah Gonera, qu’on a pu voir dans « Camp Getaway » (2019), Kalifa Burton, qu’on a pu voir dans « Everybody’s Talking About Jamie » (2021), et John Beasley, qu’on a pu voir dans « Stoker Hills » (2020). Ce métrage est sorti le 30 octobre 2020 sur la plateforme Paramont Players.

L’histoire proposée par « Spell » nous invite à suivre Marquis Woods (Omari Hardwick), un homme d’une quarantaine d’années, qui a depuis longtemps abandonné ses racines appalachiennes pour devenir un homme d’affaires très prospère, ayant une épouse, Veora (Lorraine Burroughs), une fille, Samsara (Hannah Gonera) et un fils, Tydon (Kalifa Burton). Cependant, Marquis est obligé de confronter ses racines avec le décès de son père. Alors qu’il se rendait dans la campagne des Appalaches, accompagné de sa famille, pour assister aux funérailles de son père, une tempête soudaine lui fait perdre le contrôle de son avion. Il se réveille dans le grenier d’une maison étrange, appartenant à la sympathique Madame Eloise (Loretta Devine). Blessé et seul, sans aucune trace de sa famille, Éloise lui promet qu’elle peut restaurer sa santé en utilisant son sang, sa peau et ses fluides corporels pour créer une poupée boogedy. Il devient rapidement évident qu’Éloise est une pratiquante de magie noire et qu’elle n’a pas l’intention de le laisser partir.

Le scénario concocté par Kurt Wimmer offre une certaine originalité, mais on aura connu ce scénariste plus inspiré avec les écritures de films comme « Equilibrium » (2002), « The Recruit » (2003) ou encore « Salt » (2010). L’originalité vient essentiellement de l’utilisation du vaudou, parfois nommé, comme c’est le cas ici, le hoodoo. Bien que déjà abordé dans d’autres films, comme pour exemple, « Live and Let Die » (1973) ou encore « Angel Heart » (1987), ce sujet est tout de même peu utilisé dans les films d’horreur. Dans le cas présent, le développement n’est pas sans faire penser au célèbre « Mysery » de Rob Reiner paru en 1990, avec James Caan et Kathy Bates, le hoodoo en plus. Dans le film de Mark Tonderai, les antagonistes cherchent l’immortalité en utilisant la magie noire, lors d’un rituel qui ne peut avoir lieu que lors de la lune de sang.

De l’ensemble des personnages, on va s’arrêter sur Marquis, incarné par l’excellent Omari Hardwick ainsi que sur Madame Eloise, interprétée par Loretta Devine. Le premier est un homme qui manifestement a réussi dans sa carrière professionnelle, assurant une belle vie à sa femme et ses deux enfants. Ces derniers sont d’ailleurs présentés comme des petits-bourgeois gâtés bien peu reconnaissants envers leur père, à la limite de l’effronterie. De son côté, Marquis semble avoir eu une enfance douloureuse auprès d’un père autoritaire et violent. Lorsqu’il se retrouve enfermé à l’étage, il tente tout d’abord d’acheter sa liberté, mais se rend rapidement compte qu’il est captif, et va rentrer dans le jeu de ses ravisseurs. La seconde est une vieille dame qui semble être le chef d’une meute dont Lewis (Steve Mululu), un homme de main dans cette ferme reculée, muet, mais tout en muscle, est le principal atout. Eloise apparaît tour à tour comme une charmante grand-mère prévenante et comme une sorcière bien décidée à offrir une nouvelle jeunesse à ses adeptes.

Les valeurs de production autour de « Spell » sont d’une bonne qualité. La photographie, présentée par Jacques Jouffret, est très agréable. Le choix des décors permet de pleinement s’immerger dans ce monde rural des Appalaches. Les effets horrifiques sont peu nombreux et ce sont surtout les scènes sur la véritable raison de la souffrance que Marquis éprouve au pied qui auront le plus d’effet de dégoût visuel. C’est bien évidemment dans la dernière partie du métrage que non seulement, on comprendra certains points de l’intrigue, mais qu’on aura les meilleurs effets, dans une confrontation de compétences hoodoo. La bande musicale délivrée par Ben Onono est agréable et vient parfaitement bien souligner l’atmosphère sombre de l’histoire. Le montage proposé par Sarah C. Reeves débouche sur un film d’une durée de 90 minutes suffisamment captivantes malgré la légèreté de l’intrigue et de l’horreur.

En conclusion, « Spell » est un bon thriller d’horreur disposant d’une histoire familière, d’une intrigue captivante et d’un développement singulier. Le rythme est modéré, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie est d’une bonne qualité, la bande originale est plaisante et le montage est cohérent. La distribution offre de bonnes prestations, dominée par la performance d’Omari Hardwick qui livre un personnage qui exprime adéquatement la surprise, le doute, la peur et finalement la détermination. L’ensemble offrant suffisamment de points captivants pour offrir un divertissement qui devrait satisfaire les exigences des fans du genre, sans pour autant exiger une suite.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 100 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :