Crime - Policier, Drame, Netflix, Thriller

THE GUILTY (2021) ★★★☆☆


The Guilty (2021)

 

 

Relégué au centre d’appels d’urgence, un inspecteur de police tente de sauver une interlocutrice au fil d’une rude journée riche en révélations et règlements de compte.

 

« The Guilty » est un thriller policier américain datant de 2021, produit et dirigé par Antoine Fuqua, à qui l’on doit également « Infinite » (2021). Les acteurs principaux sont Jake Gyllenhaal, qu’on a pu voir dans « The Sisters Brothers » (2018), Christina Vidal, qu’on a pu voir dans « See No Evil » (2006), et Adrian Martinez, qu’on a pu voir dans « Flypaper » (2011). Toutefois, en addition, on retrouve les voix d’Ethan Hawke, qu’on a pu voir dans « Stockholm » (2018), Riley Keough, qu’on a pu voir dans « It Comes at Night » (2017), et Peter Sarsgaard, qu’on a pu voir dans « The Magnificent Seven » (2016). La première mondiale de ce film s’est effectuée le 11 septembre 2021 lors du Toronto International Film Festival. Ce métrage est disponible sur Netflix depuis le 1er octobre 2021.

L’histoire proposée par « The Guilty » nous invite à suivre l’inspecteur Joe Baylor (Jake Gyllenhaal) qui travaille de nuit dans un centre d’appels du 911 en attendant une audience au tribunal suite à un incident survenu en service quelques mois auparavant. Il répond à un appel d’une femme nommée Emily Lighton (Riley Keough) qui révèle avoir été enlevée. À travers la discussion, Joe comprend qu’elle se trouve dans une camionnette blanche avec son ravisseur, mais Emily est obligée de raccrocher avant de pouvoir fournir plus de détails. Joe transmet l’information à la Police de l’Autoroute, mais ils ne peuvent pas localiser le véhicule sans le numéro de la plaque d’immatriculation. Joe va alors tenter de tout mettre en œuvre afin de venir en aide à Emily, mais la tâche est compliquée. Tout ceci met les nerfs de Joe à rude épreuve amplifiant son manque de sérénité face à l’audience qui l’attend le lendemain au tribunal. La nuit va être longue…

Le scénario concocté par Nic Pizzolatto nous plonge dans l’univers du pur suspense, laissant notre imagination créer les images, laissant notre esprit créer les scènes que l’on devine à travers les conversations du principal protagoniste. Durant le récit, nous allons, en permanence, rester en compagnie de Joe Baylor (Jake Gyllenhaal), l’opérateur du service d’appel d’urgence. Celui-ci va devoir créer une relation de confiance avec la victime supposée pour progressivement identifier le ravisseur, localiser le véhicule et aider les forces de police sur le terrain afin qu’elles puissent venir en aide à la victime. La force du récit réside dans la mise en parallèle des angoisses du policier, souffrant probablement d’un syndrome post-traumatique. Un événement trouble et dramatique semble être parvenu quelque temps auparavant, conduisant l’intéressé vers le tribunal, mettant sa carrière et son avenir en péril. Joe Baylor passe par différents états, l’écoute, l’analyse, la réactivité, l’énervement, la colère, la peur, l’horreur et finalement la dépression.

En fin de compte, « The Guilty » s’article autour d’un seul personnage, incarné avec force par Jake Gyllenhaal. Ce policier a été placé comme opérateur en attendant son passage au tribunal. Il est évident qu’il ne s’agit pas de son « métier ». Répondre aux appels de secours demande un savoir-faire, une certaine dose de finesse, de subtilité, qui manifestement font défaut à l’agent Joe Baylor. Comme je l’ai souligné précédemment, il passe par différents états d’esprit. La colère envers certains appelants dont il juge que la requête au numéro d’urgence est injustifiée. La colère également par rapport à certains de ses collègues. Un manque de respect dans ses réponses, quand même, il répond. Son stress altère son jugement, et même croyant bien faire, il oriente les choses dans la mauvaise direction.

Les valeurs de productions concernant ce film sont d’une bonne qualité. Le métrage s’apparentant à un huis clos, les décors se limitent à une salle opérationnelle recevant les appels d’urgence, avec plusieurs postes de réception. Chaque opérateur ayant un casque avec micro et un ordinateur permettant de localiser l’appel et d’identifier l’appelant. La photographie, proposée par Maz Makhani, joue avec les différents angles de prise de vue, les gros plans sur le visage du principal protagoniste. La lumière étant tamisée, le corps et le visage étant principalement éclairés par les écrans d’ordinateur. La bande musicale délivrée par Marcelo Zarvos est minimaliste, venant juste souligner l’atmosphère et les différents états d’esprit du principal protagoniste. Notons que ce compositeur a musicalisé le très étrange « Cell » paru en 2016, dont je ne me suis toujours pas remis. Le montage orchestré par Jason Ballantine débouche sur un métrage d’une durée de 90 minutes plutôt intense en suspense. Notons que ce cinéaste a travaillé sur le montage de « Spectral » (2016), « It » (2017) ou encore « How It Ends » (2018) pour se limiter aux dernières années.

En conclusion, « The Guilty » est un bon thriller policier disposant d’une histoire captivante, d’une intrigue très bien orchestrée et d’un développement original. Le rythme est modéré à lent, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est simple jouant beaucoup sur la faible luminosité et les changements d’angle de prise de vue. La bande originale est discrète et le montage est cohérent. La mise en scène délivrée par Antoine Fuqua est atypique. La distribution est fluette, le film repose essentiellement sur les épaules de Jake Gyllenhaal qui délivre, une nouvelle fois, une superbe performance. L’ensemble est accrocheur et permet de passer un agréable moment. Un petit film sympa qui mérite qu’on s’y intéresse. À voir, sauf si vous aussi vous êtes un Netflixophobe !

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “THE GUILTY (2021) ★★★☆☆

  1. N’étant pas Netflixophobe 😂je vais aller le voir👍

    Aimé par 1 personne

    Publié par Laurence paradon | 01/03/2022, 15 03 14 03143

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 044 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :