Crime - Policier, Thriller

SEE FOR ME (2021) ★★★☆☆


See for Me (2021)

 

 

Lorsque Sophie, ancienne skieuse aveugle, fait du cat-sitting dans une maison isolée, trois voleurs envahissent les lieux pour s’emparer du coffre-fort caché. La seule défense de Sophie est Kelly, un vétéran de l’armée. Kelly aide Sophie à se défendre contre les envahisseurs et à survivre.

 

 

« See for Me » est un thriller canadien datant de 2021, réalisé par Randall Okita, à qui l’on doit également « The Lockpicker » (2016). Les acteurs principaux sont Skyler Davenport, qui fait ici ses premiers pas dans un long-métrage, Jessica Parker Kennedy, qu’on a pu voir dans « The Perfect Guy » (2015), Laura Vandervoort, qu’on a pu voir dans « Jigsaw » (2017), Matthew Gouveia, qu’on a pu voir dans « Code 8 » (2019), Joe Pingue, qu’on a pu voir dans « Anon » (2018), et Kim Coates, qu’on a pu voir dans « Fantasy Island » (2020). La première a eu lieu le 10 juin 2021 lors du Tribeca Film Festival.

L’histoire proposée par « See for Me » nous invite à suivre Sophie Scott (Skyler Davenport), une skieuse alpine qui a vu ses rêves olympiques anéantis en raison d’une maladie oculaire dégénérative ayant causé une cécité. Pour gagner de l’argent, elle fait du cat-sitting auprès de riches propriétaires. Elle se rend chez Debra, une femme riche résidant dans le nord de l’Etat de New York qui part en vacances, après son divorce. Durant la première soirée, Sophie s’enferme accidentellement à l’extérieur de la maison. Elle utilise alors une application téléphonique permettant aux personnes aveugles d’obtenir de l’aide via un appel vidéo. Elle fait alors connaissance avec Kelly (Jessica Parker Kennedy), une ancienne militaire, qui l’aide à se réintroduire dans la vaste demeure. Durant la même nuit, trois hommes font irruption dans la maison pour cambrioler le coffre-fort. Elle va alors reprendre contact avec Kelly et cette dernière va l’aider à neutraliser les assaillants…

Le scénario concocté par Adam Yorke et Tommy Gushue nous renvoie à des films comme « Don’t Breathe » (2016), ou encore « Hush » (2016), lorsque le handicap laisse croire que les choses seront plus faciles, plus aisées pour l’agresseur. Dans le cas présent, c’est la cécité qui est mise en avant. Le principal protagoniste est aveugle, et, dans une certaine mesure, n’accepte pas son handicap, et s’exaspère profondément lorsqu’on veut l’aider, refusant la pitié que pourrait générer sa situation. Ceci étant dit, notre aveugle est une petite sournoise. Elle profite de ses séjours dans de riches demeures pour dérober des objets de valeurs dans l’optique de les revendre au marché noir. Dans le cas présent une bouteille de vin d’une valeur de 4.500 dollars. De quoi se faire un petit peu d’argent de poche, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais sa fourberie ira nettement plus loin, notamment lorsqu’elle tentera de négocier avec les cambrioleurs.

Les personnages sont peu nombreux. Les antagonistes sont finalement quatre. Trois d’entre eux investissent les lieux pour ouvrir un coffre dissimulé derrière une paroi escamotable. On se rend rapidement compte qu’ils savent quoi et où chercher. L’un des cambrioleurs est spécialisé dans l’ouverture des coffres et se focalise sur cet objectif. En dehors de cela, il n’y a pas de développement particulier les concernant. Un quatrième larron, dont on devine qu’il est le chef, est régulièrement tenu informé de l’avancée de la situation par téléphone. Il interviendra dans la dernière partie du film. Le focus est donc établi sur Sophie et Kelly (Jessica Parker Kennedy). La seconde est présentée comme une ancienne Marine qui aurait merdé en mission et qui se retrouve derrière un bureau. Elle semble passionnée par les jeux de type RPG qu’elle pratique en ligne. Le personnage de Sophie (Skyler Davenport) est un peu plus développé, mais cela s’articule essentiellement sur sa difficulté à accepter son handicap et sur le rejet de toute forme de compassion de ses proches.

Les valeurs de production sont d’une bonne qualité. La photographie délivrée par Jordan Oram et Jackson Parrell tire profit de la grande et magnifique maison, très moderne, dans laquelle se déroule l’histoire. La diversité des pièces et le fait que les personnages s’y déplacent en permanence, l’une pour se cacher et les autres pour la chercher, permet de ne pas donner une sensation de huis clos. Les cinéastes jouent également beaucoup sur l’éclairage, et plus particulièrement sur l’absence de lumière, de manière à créer une atmosphère de tension. La bande musicale présentée par Joseph Murray et Lodewijk Vos vient renforcer cette sensation de tension tout offrant une ambiance pleinement contemporaine. Enfin, le montage effectué par James Vandewater débouche sur un film d’une durée de 92 minutes suffisamment captivantes pour offrir un divertissement correct.

En conclusion, « See for Me » est un thriller correct disposant d’une histoire familière, d’une intrigue accrocheuse et d’un développement basique. Le rythme est progressif, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie tire le meilleur parti possible des décors luxueux, la bande originale est sympathique et le montage est propre. La distribution offre de bonnes prestations, Skyler Davenport est relativement réaliste, mais on aurait aimé une plus forte implication de la part de Jessica Parker Kennedy. De son côté Kim Coates, livre un personnage quelque peu caricatural. L’ensemble est légèrement au-dessus de la moyenne et permet de passer un bon moment, sans pour autant être mémorable.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 047 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :