Crime - Policier, Mystère, Netflix, Thriller

THE WEEKEND AWAY (2022) ★★★☆☆


The Weekend Away (2022)

 

 

Au cours d’un week-end en Croatie, une femme se retrouve à être accusée du meurtre de sa meilleure amie. Alors qu’elle tente de blanchir son nom et de découvrir la vérité, ses efforts mettent à jour un secret douloureux.

 

 

« The Weekend Away » est un thriller américain datant de 2022, dirigé par Kim Farrant, à qui l’on doit également « Angel of Mine » (2019). Les acteurs principaux sont Leighton Meester, qu’on a pu voir dans « By the Gun » (2014), Christina Wolfe, qu’on a pu voir dans « Under Control » (2016), Ziad Bakri, qu’on a pu voir dans « Personal Affairs » (2016), Luke Norris, qu’on a pu voir dans « The Colour Room » (2021), et Amar Bukvić, qu’on a pu voir dans « Vatre ivanjske » (2014). Ce métrage est paru le 3 mars 2022 sur Netflix.

l’histoire proposée par « The Weekend Away » nous invite à suivre Beth (Leighton Meester), une jeune mère de famille, qui débarque en Croatie, pour un week-end  avec sa meilleure amie Kate (Christina Wolfe). Après une soirée au restaurant, les deux jeunes femmes décident de poursuivre la soirée en boîte de nuit. Elles y font la connaissance de deux jeunes hommes avec qui elles sympathisent. Kate aimerait bien aller un peu plus loin en envisageant une relation sans lendemain. Beth s’y refuse, elle est mariée et jeune maman et ne désire pas se rabaisser à ce type de pratique. Le lendemain matin, Beth prend conscience que Kate a disparu. Elle entreprend de la rechercher et obtient l’aide de Zain (Ziad Bakri), le chauffeur de taxi qui avait conduit les deux amies jusqu’à la discothèque la vieille. Ensemble, ils vont suivre toutes les pistes possibles, jusqu’à ce que Beth apprenne de la police que Kate a été retrouvé morte, apparemment noyée…

Le scénario concocté par Sarah Alderson, basé sur son propre roman du même nom, est d’une étonnante simplicité, mais d’une extrême efficacité. Une soirée entre copines tourne au drame lorsque l’une d’entre elles ne réapparaît pas au petit matin. La seconde la recherche, inquiète. Lorsque les investigations se font plus pressantes, la police retrouve la disparue décédée, apparemment noyée. Dès que l’autopsie révèle qu’elle a été assassinée, la bonne copine devient un suspect. L’histoire va alors de rebondissement en rebondissement, allant de la découverte d’un voyeurisme pervers à des révélations embarrassantes. Le week-end tourne au cauchemar pour Beth, elle qui était venue pour se changer les idées, elle est servie.

Dans cette histoire, deux personnages se dégagent du récit. D’un côté, nous avons Beth, incarnée par une Leighton Meester convaincante, et Zain, interprété avec finesse par Ziad Bakri. Beth se retrouve en Croatie pour un week-end dont elle n’avait pas forcément envie. Elle vient tout juste d’avoir un enfant, et a dû le laisser à son conjoint pour cette escapade au bord de la mer Adriatique. Elle retrouve sa meilleure amie dans un appartement en Airbnb. Elle aimerait profiter du site, faire du shopping et du tourisme, là où Beth, sa compère du moment, aimerait faire la fête sans retenue. La suite est une forme de descente aux enfers pour Beth. D’un autre côté, il y a Zain, un chauffeur de taxi d’origine syrienne. Après avoir conduit les deux jeunes femmes, puis ultérieurement Beth, au début de ses recherches pour retrouver son amie, Zain va, de manière altruiste, aider Beth dans ses recherches. Malheureusement, pour la police, les origines et le parcours chaotique de Zain, font de lui un suspect. La construction narrative nous amène à douter de son honnêteté, mais en définitive cet homme est réellement honnête et dévoué.

Les valeurs de productions proposées par « The Weekend Away » sont largement au-dessus de la moyenne. La photographie délivrée par Noah Greenberg est très agréable. Le cinéaste profite d’une course-poursuite à pied pour nous faire visiter la ville balnéaire où se déroule l’action en nous embarquant dans un parcours à travers les vieilles rues et autres bâtiments historiques. De nombreuses séquences en extérieurs bénéficient de la lumière naturelle de cette région. Les décors sont très sympathiques avec un appartement en Airbnb très luxueux. La bande musicale orchestrée par Daniel Wohl offre beaucoup de relief aux ambiances spécifiques du film. Enfin, le montage effectué par Sophie Corra débouche sur un métrage d’une durée de 89 minutes à la fois captivantes et plaisantes.

En conclusion, « The Weekend Away » est un bon thriller disposant d’une histoire simple, d’une intrigue captivante et d’un développement à rebondissement. Le rythme va de modéré à véloce, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie est très agréable, la musique colle très bien au récit et le montage permet de maintenir une certaine dynamique. La distribution offre de bonnes prestations avec une Leighton Meester attachante et un Ziad Bakri qui se détache de certains clichés. L’ensemble est prenant et s’avère être une agréable surprise. Du coup, voilà un petit film que l’on peut recommander.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “THE WEEKEND AWAY (2022) ★★★☆☆

  1. Il est sur ma liste et ton avis me rassure pas mal du coup !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 13/03/2022, 11 11 23 03233

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 047 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :