Action, Guerre, Netflix, Thriller

BLACK CRAB (2022) ★★★✮☆


Black Crab (2022)

 

 

Pour mettre fin à une guerre apocalyptique et sauver sa fille, une militaire accepte une mission désespérée : transporter une cargaison secrète à travers une mer gelée.

 

 

« Black Crab » est un thriller de guerre suédois datant de 2022, réalisé et co-écrit par Adam Berg, qui réalise là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Noomi Rapace, qu’on a pu voir dans « Close » (2019), Aliette Opheim, qu’on a pu voir dans « Caliphate » (2020), Dar Salim, qu’on a pu voir dans « Darkland » (2017), et Jakob Oftebro, qu’on a pu voir dans « Department Q : A Conspiracy of Faith » (2016). Ce film est disponible sur Netflix depuis le 18 mars 2022.

L’histoire proposée par « Black Crab » nous invite à suivre Caroline Edh (Noomi Rapace), enrôlée pour participer à une mission périlleuse visant à mettre un terme à une guerre qui sévit depuis plusieurs années dans le nord de l’Europe. Selon toute vraisemblance, nous sommes en Suède, mais nous n’avons pratiquement aucune information sur l’ennemi. Pourquoi cette invasion ? Quelles sont les motivations des soldats adverses ? On ne sait rien de précis, en dehors du fait qu’Edh a été séparée de sa fille au début du conflit, lorsqu’elle était encore une civile. Aujourd’hui, elle va rejoindre un groupe de cinq autres soldats pour une mission où il faudra se déplacer de nuit à travers le paysage gelé de l’archipel pour livrer deux capsules qui pourraient changer définitivement le sort de cette guerre.

Le scénario concocté par Pelle Rådström et Adam Berg, ce dernier endossant donc également la casquette de réalisateur, nous plonge dans un conflit fictif entre la Suède et un ennemi sans nom, et la présentation rapide du début de la guerre et de la situation au moment où se déroule l’action principale du film, trouve un écho étrangement ressemblant avec les événements actuels en Ukraine. Certaines images de bâtiments éventrés sont terriblement raccords avec les images présentées par les chaînes infos sur ce conflit contemporain à l’Est de l’Europe. Le métrage se focalise sur une mission considérée comme suicidaire positionnant fatalement le récit dans le drame et l’action. Au-delà des confrontations guerrières, il y a la détermination d’une femme à mener la tâche qui lui a été attribuée dans l’objectif de revoir sa fille.

L’excellente Noomi Rapace incarne donc Caroline Edh, le personnage central du récit. Cette femme est profondément résolue à atteindre l’objectif qui lui a été confié de manière à retrouver son enfant disparu quelques années auparavant. Le choix s’est porté sur elle en raison de son passé de patineuse de vitesse. En effet, elle doit transporter des capsules d’un virus mortel que l’état-major veut utiliser pour en finir avec la guerre que la nation s’apprête à perdre tant l’avancée de l’ennemi semble déterminante. La fille de Caroline Edh se trouvant au point d’arrivée, une base reculée des forces militaires suédoises. Lorsque le personnage interprété avec conviction par Noomi Rapace prendra conscience que ce n’était qu’une carotte pour qu’elle soit motivée au-delà du raisonnable, cette dernière prendra conscience de la folie du projet, et tentera de la stopper en détruisant le virus.

Les valeurs de production sont d’une grande qualité. La photographie signée Jonas Alarik est superbe. Il y a une esthétique surprenante de réalisme. Les protagonistes devant se déplacer de nuit en patins à glace sur un bras de Mer gelé. Le monde post-apocalyptique froid semble terriblement réel, mais les nuits sur la glace sont magnifiées, offrant de grandes étendues hostiles où la glace peut se briser à tout moment. Au loin, on peut observer des incendies et des explosions, précisant ainsi que les combats font rage. En outre, le commando est poursuivi par l’ennemi qui semble découvrir facilement leur position, laissant planer le doute sur la possibilité que l’un des membres serait un traître. La bande musicale vient parfaitement renforcer l’atmosphère glacial du récit et le montage fait la part belle à cette expédition polaire où les personnages disparaissent les uns après les autres.

En conclusion, « Black Crab » est un bon film de guerre disposant d’une histoire originale, d’une intrigue captivante et d’un développement dynamique. Le rythme est plutôt soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. Le scénario d’Adam Berg et de Pelle Rådström laisse volontairement des vides qui pourront gêner les plus cartésiens. La photographie est magnifique mettant en évidence les dangers et obstacles rencontrés par les différents protagonistes sur les étendues de glace désolées et inquiétantes. La bande originale et le montage sont bien orchestrés. La distribution offre de bonnes prestations, toutefois dominée par la performance de Noomi Rapace dans le rôle d’un soldat désespéré patinant avec détermination pour sa famille. L’ensemble est divertissant même si le film ne nous laisse jamais savoir ce qui se passe réellement dans le monde.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “BLACK CRAB (2022) ★★★✮☆

  1. Ah, ravie de voir que tu l’as autant apprécié que moi !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 10/04/2022, 10 10 33 04334

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 416 342 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :