Horreur, Serial Killers, Thriller

HUNTED (2020) ★★★☆☆


Hunted (2022)

 

 

Deux tueurs parcourent le pays. Des cadavres de femmes fleurissent sur leur passage. Grâce à un accident de voiture aux abords d’une forêt, leur dernière proie réussit à s’échapper. Une course poursuite sans merci s’engage alors dans les bois entre Eve et ses poursuivants. Pour espérer échapper aux prédateurs, la jeune femme n’aura qu’un seul allié : la forêt.

 

 

« Hunted » est un thriller de survie belgico-franco-irlandais datant de 2020, dirigé par Vincent Paronnaud, à qui l’on doit également la co-réalisation de « Asylum: Twisted Horror and Fantasy Tales’ (2020). Les acteurs principaux sont Lucie Debay, qu’on a pu voir dans « Cleo » (2019), Arieh Worthalter, qu’on a pu voir dans « Bastille Day » (2016), Ciaran O’Brien, qu’on a pu voir dans « Pursuit » (2015), Ryan Brodie, qu’on a pu voir dans « Le Voyage de Fanny » (2016), et Simone Milsdochter, qu’on a pu voir dans « Infiltrant » (2014). La première du film a eu lieu au Fantasia Film Festival 2020 à Montréal et le film est paru sur la plateforme Shudder le 14 janvier 2021.

L’histoire proposée par « Hunted » nous invite à suivre Eve (Lucie Debay), une conductrice de travaux en déplacement professionnel. Pour se changer les idées, elle se rend dans un bar de nuit, histoire de boire un verre. Elle sympathise avec un homme. Le courant passe très bien et ils se retrouvent dans le véhicule de l’homme pour flirter, lorsqu’un deuxième les rejoint. Eve se retrouve rapidement ligotée, bâillonnée et enfermée dans le coffre de la voiture. Alors qu’ils roulent à vive allure sur une route de forêt, le véhicule percute un sanglier, fait une embardée et se retrouve sur le toit. Eve en profite pour s’enfuir à travers la forêt. Les deux hommes, ayant récupéré de l’accident, se lancent à la poursuite d’Eve, dans une chasse à l’homme qui réservera bien des surprises aux différents protagonistes…

Le scénario concocté par Léa Pernollet et Vincent Paronnaud, ce dernier endossant donc également la casquette de réalisation, positionne le film dans le thriller avec le concept de la chasse à l’homme en pleine forêt. Ceci étant dit, il serait plus juste de dire la chasse à la femme, mais cela risque d’être mal interprèté. Comme quoi le féminisme a ses limites. Les lieux ne sont pas clairement identifiés. Quoi qu’il en soit, il y a une diversité très étonnante d’insectes, de reptiles, et autres animaux, qui résident dans cette forêt que l’on présente comme singulière. Toutefois, cet aspect n’est pas assez puissant pour faire de cette forêt un personnage à part entière. Bien que présenté comme un film d’horreur, les éléments allant dans ce sens sont plutôt minces, en dehors de deux ou trois scènes d’exécution un petit peu gore, mais plus suggérées que réellement exposées. Non, ce que l’on pourra retenir de ce « Hunted« , c’est l’aspect suspense, et le retournement de situation, faisant du chasseur le chassé.

Les personnages sont peu nombreux, mais intéressons-nous à l’inconnu du bar, incarné par Christian Bronchart. De toute évidence, nous avons affaire à un psychopathe. Certains éléments laissent comprendre qu’avec son complice du moment, il n’en est pas à son premier coup d’essai. Lorsqu’ils forcent Eve à s’installer dans le coffre du véhicule, des éléments viennent laisser entendre une précédente présence féminine, un sac à main, un rouleau de scotch, rien de très rassurant. Ceci sera confirmé lorsque l’homme regardera les images qu’il a filmé antérieurement avec son camescope. On pourrait également penser qu’il est homosexuel de par son attitude. D’une part, il est soulagé lorsque son complice le rejoint dans la voiture alors qu’il partage un moment d’intimité avec Eve. D’autre part, il demande à son complice de l’embrasser pour qu’il lui prouve son amour. De l’autre côté du spectre de l’agression, il y a Eve, la victime. Elle passe par différents stades, différentes émotions. Terrorisée dans les moments de son kidnapping, elle va progressivement trouver des ressources en elle pour s’échapper, lutter et finalement se défendre.

Les valeurs de production sont plus que correctes pour ce métrage. La photographie signée Joachim Philippe exploite à merveille la nature, la forêt, la rivière pour faire évoluer les personnages. Les effets spéciaux sont très réalistes, notamment au niveau des différentes blessures contractées par les différents protagonistes de l’histoire. La scène de l’agression avec la flèche est particulièrement efficace en terme de gore, et permet ainsi au film de mettre un pied dans le registre de l’horreur. La conclusion est violente, mais on a déjà vu pire. L’épilogue reste toutefois mystérieux. Flashback ou folie du personnage qui retourne dans la forêt ? La bande musicale déployée par Olivier Bernet est très marquante, avec des sonorités métalliques dignes des classiques de l’horreur. Le montage délivré par Nicolas Sarkissian débouche sur une bobine de 87 minutes captivantes dont on se réjouit à l’idée que des Français furent à l’origine.

En conclusion, « Hunted » est un bon thriller disposant d’une histoire captivante, d’une intrigue plaisante et d’un développement couvrant plusieurs genres. Le rythme est plutôt soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. Le script offre de nombreux petits détails furtifs permettant d’établir le profil des principaux personnages. La photographie est élégante dans la simplicité, la bande originale vient très bien souligner l’atmosphère de tension et de violence, et le montage est cohérent tout en apportant la bonne dose de cadence. La distribution offre de très bonnes prestations, Christian Bronchart est assez crédible en psychopathe et Lucie Debay est remarquable en victime qui se révolte. Une belle surprise pour un film « français »…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 416 336 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :