Fantastique, Mystère, Science fiction, Thriller

PARALLEL (2018) ★★☆☆☆


Parallel (2018)

 

 

Un groupe d’amis tombe sur un miroir qui sert de portail vers un « multivers », mais découvre rapidement que l’importation de connaissances de l’autre côté pour améliorer leur vie entraîne des conséquences de plus en plus dangereuses.

 

 

« Parallel » est un thriller de science-fiction canadien datant de 2018, réalisé par Isaac Ezban, à qui l’on doit également « The Similars » (2015). Les acteurs principaux sont Aml Ameen, qu’on a pu voir dans « Till Death » (2021), Martin Wallström, qu’on a pu voir dans « Ashes in the Snow » (2018), Georgia King, qu’on a pu voir dans « Kill Your Friends » (2015), Mark O’Brien, qu’on a pu voir dans « Bad Times at the El Royale » (2018), et Alyssa Diaz, qu’on a pu voir dans « Red Dawn » (2012). La première de ce film a eu lieu le 10 avril 2018 à Bruxelles en Belgique.

L’histoire proposée par « Parallel » nous invite à suivre quatre amis, Devin, Noel, Leena et Josh, qui dirigent une petite startup informatique. Devin et Noel font la promotion auprès d’investisseurs lorsqu’on leur donne un délai impossible à tenir. Leurs investisseurs ont trouvé un concurrent qui leur propose le même produit dans un déla nettement plus court. Le petit groupe se rend compte qu’ils ont été trahis par un programmeur dont ils se sont séparés dernièrement. Le quatuor décide de noyer son chagrin dans un bar du coin. La barmaid leur dit que leur maison était hantée et que l’ancienne propriétaire a soudainement disparu. De retour chez eux, ils trouvent un passage secret menant au grenier. Dans celui-ci, ils trouvent un miroir qui s’avère être un passage vers des mondes parallèles. Progressivement, ils maîtrisent l’utilisation de ce portail et commencent à s’enrichir et à acquérir une certaine notoriété. Mais l’ambition dévorante de Noel va progressivement faire dérailler les différents projets…

Le scénario concocté par Scott Blaszak nous plonge dans l’univers de la science-fiction en nous immergeant dans le concept des mondes parallèles. Une approche déjà abordée avec des films comme « Doctor Strange » (2016), « The Dark Tower » (2017), « Kill Switch » (2017) ou encore « The Cloverfield Paradox » (2018). On peut cependant également citer « Event Horizon » de Paul W. S. Anderson paru en 1997 ou encore « The One » de James Wong sorti en 2001 avec Jet Li en vedette. L’idée ici est de se déplacer à travers un portail, matérialisé par un grand miroir, pour accéder à une réalité parallèle de la nôtre. Bien que le franchissement retour nous renvoie toujours à notre point de départ, chaque nouveau franchissement renvoie vers un monde différent du précédent. En outre, le temps s’écoule plus lentement dans les mondes parallèles. Quelques secondes dans notre monde peut prendre trois heures dans un monde parallèle. C’est, dans un premier temps, cette particularité, que vont exploiter nos jeunes aventuriers, afin d’achever un projet d’application pour smartphone.

Le récit est donc construit autour de quatre personnages. Chacun voyant dans ces voyages parallèles un moyen d’assouvir ses passions, ses désirs. Josh (Mark O’Brien) utilise le miroir pour séduire des femmes et ainsi débuter toutes sortes de relations amoureuses, parfois avec la même femme, mais dans des univers toujours différents. Leena (Georgia King) utilise le miroir pour pouvoir recopier de grandes œuvres d’art, notamment des tableaux. Elle recherche des œuvres qui n’existent pas dans notre univers de manière à pouvoir les présenter et les revendre comme étant les siennes.

Devin (Aml Ameen) recherche un univers où son père serait encore vivant. Il culpabilise fortement d’avoir été odieux avec son père lorsque celui-ci fut arrêté, puis incarcéré. Il n’a pas pu renouer le contact avec son père avant que ce dernier ne se suicide en prison et il s’en veut terriblement. Son objectif étant d’exprimer à son père toute son affection. Noel (Martin Wallström) quant à lui recherche des technologies qui n’existent pas dans notre univers afin de faire progresser la science. Tous s’enrichissent copieusement avant qu’un grain de sable ne vienne enrayer la machine.

Les valeurs de production de « Parallel » sont honorables. La photographie proposée par Karim Hussain est plutôt ordinaire. Les effets spéciaux se limitent aux passages à travers le miroir. Il y a un bon travail de maquillage, notamment pour montrer, sur le visage de Noel, la fatigue cumulée par les voyages incessants. Une grosse partie des scènes du film se déroulent dans la pièce secrète du grenier où est positionné le miroir permettant le déplacement vers les mondes parallèles. La bande musicale délivrée par Edy Lan est plutôt discrète. Le montage présenté par Ben Baudhuin débouche sur un film d’une durée de 104 minutes qui souffrent de la pauvreté du scénario, l’histoire ne se fixant pas vraiment sur un axe précis. Plusieurs pistes sont explorées, mais jamais pleinement exploitées. Le récit se limite à un schéma maintes et maintes fois utilisé, une montée fulgurante du devenir des personnages puis leur chute faute d’excès.

En conclusion, « Parallel » est un film de science-fiction moyen disposant d’une histoire familière, d’une intrigue décousue et d’un développement brouillon. Le rythme est très inégal, le récit manque de fluidité et le développement est désordonné. La photographie est quelconque, la bande originale est pauvre et le montage est propre. La distribution offre des prestations peu convaincantes et seul Aml Ameen livre un personnage intéressant. L’ensemble manque d’intérêt, se laisse regarder, mais ne peut absolument pas faire l’objet d’une recommandation. Isaac Ezban, le réalisateur et Scott Blaszak, le scénariste, doivent revoir leur copie…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 100 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :