Action, Catastrophe, Crime - Policier, Thriller

THOSE WHO WISH ME DEAD (2021) ★★★✮☆


Those Who Wish Me Dead (2021)

 

 

Un adolescent témoin d’un meurtre se retrouve poursuivi par des assassins dans le Montana sauvage. Avec l’aide d’une vigie d’incendie de forêt, il va tenter de survivre au milieu d’un feu de forêt menaçant de tous les tuer.

 

 

« Those Who Wish Me Dead » ou « Ceux qui veulent ma mort » pour la distribution française, est un thriller d’action datant de 2021, co-écrit et réalisé par Taylor Sheridan, à qui l’on doit également « Wind River » (2017). Les acteurs principaux sont Angelina Jolie, qu’on a pu voir dans « Maleficent » (2014), Jon Bernthal, qu’on a pu voir dans « Baby Driver » (2017), Aidan Gillen, qu’on a pu voir dans « King Arthur: Legend of the Sword » (2017), Nicholas Hoult, qu’on a pu voir dans « Collide » (2016), Jake Weber, qu’on a pu voir dans « Midway » (2019), et Finn Little, qu’on a pu voir dans « Angel of Mine » (2019). Ce métrage a vu sa première se dérouler le 5 mai 2021 en Corée du Sud et est sorti le 14 mai de la même année aux Etats-Unis.

L’histoire proposée par « Those Who Wish Me Dead » nous invite à suivre Hannah (Angelina Jolie), une smokejumper (pompier parachutiste), désormais affectée dans une tour de guet d’incendie, à Park County dans le Montana. Alors qu’elle patrouille dans le secteur proche de sa tour de guet, Hannah tombe sur Connor, un adolescent qui vient de voir son père assassiné. Elle le ramène à la tour pour contacter de l’aide. Mais les assassins rôdent dans le secteur à la recherche de Connor. Ces derniers utilisent des fusées éclairantes pour allumer un feu de forêt afin de créer une diversion et ainsi d’engager les secours et la police dans une lutte contre l’incendie, leur laissant ainsi les mains libres. N’ayant plus de moyen de communication en raison de la foudre, Hannah tente d’emmener Connor en ville à pied, mais ils sont obligés de faire demi-tour lorsque le feu bloque leur chemin. Les tueurs, Hannah et le jeune garçon se retrouvent à la tour. La confrontation devient inévitable alors que l’incendie commence à les encercler…

Le scénario concocté par Michael Koryta, Charles Leavitt et Taylor Sheridan, ce dernier endossant également la casquette de réalisateur, installe le métrage dans l’univers du thriller d’action. Le suspense repose sur la réussite ou non du duo de tueurs, Jack (Aidan Gillen) et Patrick (Nicholas Hoult), de leur mission, à savoir, tuer le jeune Connor (Finn Little). Owen Casserly (Jake Weber), le père de Connor, un juricomptable, a appris la mort du procureur du district local, et de sa famille, dans une apparente explosion au gaz. Ils ont en fait été assassinés par Jack et Patrick. Owen avait découvert des crimes financiers commis par des personnes puissantes, qui, selon toute vraisemblance, ont engagé des assassins pour faire le ménage alors qu’un dossier était monté contre eux. Jack et Patrick vont tendre une embuscade à Owen, le tuer, mais Connor va parvenir à s’échapper. Le script va amener un certain nombre de scènes d’action, allant de la fusillade à la course-poursuite. L’ensemble se terminant au cœur d’un violent incendie.

Dans ce « Those Who Wish Me Dead« , il y a plusieurs personnages récurrents. La tête d’affiche étant Angelina Jolie, on va naturellement se focaliser sur son personnage, Hannah. Les cinéastes ont décidé d’installer une sous-intrigue articulée autour de l’état psychologique d’Hannah. Cette dernière est fortement perturbée après avoir échoué dans sa mission précédente, empêcher le décès de trois jeunes campeurs et d’un de ses collègues pompiers dans un incendie de forêt. Cet aspect est quasiment un copier-coller de l’état d’esprit dans lequel se trouvait Tyler Rake (Chris Hemsworth) dans le film « Extraction » (2020). Ce dernier avait perdu son fils des suites d’une maladie et trouvait dans cet événement dramatique, une source de motivation pour mener sa mission à bien, sauver le jeune Ovi (Rudhraksh Jaiswal), d’une mort certaine, sa tête étant mise à prix par des dealers. Dans le cas présent, Hannah (Angelina Jolie) ayant échoué dans le sauvetage de jeunes garçons, voit dans l’action de mettre en sûreté le jeune Connor, sa propre rédemption. D’ailleurs, l’un comme l’autre, dans leur film respectif, ont une attitude auto-destructrice et des pratiques à risque. Le saut dans le vide depuis une falaise vertigineuse pour Tyler Rake (Chris Hemsworth) au début du film et le « jeu » du parachute depuis l’arrière d’un pick-up pour Hannah (Angelina Jolie) dans la première partie du film. La dépression conduisant soit à l’alcoolisme, soit aux comportements suicidaires, quand ce n’est pas les deux en même temps.

Les valeurs de production du film sont d’un niveau supérieur, Ben Richardson, le directeur de la photographie profite de la nature avoisinante pour proposer quelques belles images de la forêt. Ce régisseur des prises de vue a déjà œuvré sur de nombreux projets tels que « Wind River » (2017), déjà de Taylor Sheridan, mais également sur « 1922 » (2017) de Zak Hilditch. Les scènes d’action sont rondement menées avec une intensité plus marquée dans la dernière partie du métrage. Le principal reproche est adressé à l’encontre des effets spéciaux, notamment pour ce qui concerne les incendies, qui manquent de réalisme et dont on perçoit clairement les CGI. La bande musicale délivrée par Brian Tyler vient parfaitement accompagner les différentes ambiances. Notons que ce compositeur a travaillé à plusieurs reprises sur des films de Sylvester Stallone dont « Rambo » (2008), « The Expendables » (2010), et « Rambo: Last Blood » (2019) ou des projets Marvel Cinematic Universetel qu’Iron Man 3 » (2013), « Thor: The Dark World » (2013), et « Avengers: Age of Ultron » (2015). Le montage orchestré par Chad Galster débouche sur un métrage d’une durée de 100 minutes.

En conclusion, « Those Who Wish Me Dead » est un bon thriller d’action disposant d’une histoire familière, d’une intrigue classique et d’un développement brûlant. Le rythme oscille de moyen à vif, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. Le scénario comporte quelques trous, mais la mise en scène proposée par Taylor Sheridan laisse peu de place à la réflexion et vient donc masquer les quelques brèches. La photographie bénéficie de la beauté sauvage de l’état du Nouveau-Mexique au sud-ouest des Etats-Unis, mais les effets spéciaux ne sont pas tous au niveau du projet. La bande originale vient parfaitement relever les différentes ambiances du métrage et le montage est cohérent laissant une grande part aux scènes d’action. La distribution offre de bonnes prestations avec des seconds rôles de qualités. Angelina Jolie est assez crédible dans ce personnage de pompier-parachutiste en proie à des troubles post-traumatiques. L’ensemble offre un divertissement de qualité sans pour autant révolutionner le genre.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 417 329 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :