Action, Espionnage, Science fiction, Thriller

TENET (2020) ★★★★☆


Tenet (2020)

 

 

Un espion est sélectionné pour déjouer un complot menant à une 3ème guerre mondiale. Aidé de mystérieux objets à entropie « inversée » dont il doit découvrir la provenance, son enquête commence avec pour seul indice un nom de code : « TENET ».

 

 

« Tenet » est un thriller de science-fiction et d’action datant de 2020, écrit, co-produit et réalisé par Christopher Nolan, à qui l’on doit également « Dunkirk » (2017). Les acteurs principaux sont John David Washington, qu’on a pu voir dans « BlacKkKlansman » (2018), Robert Pattinson, qu’on a pu voir dans « Good Time » (2017), Elizabeth Debicki, qu’on a pu voir dans « The Cloverfield Paradox » (2018), Dimple Kapadia, actrice indienne apparaissant principalement dans des films Hindi, Michael Caine, qu’on a pu voir dans « Going in Style » (2017), et Kenneth Branagh, qu’on a pu voir dans « Murder on the Orient Express » (2017). Après avoir été retardée trois fois en raison de la pandémie de COVID-19, la sortie de ce film s’est déroulée le 26 août 2020 au Royaume-Uni et le 3 septembre 2020 aux Etats-Unis.

L’histoire proposée par « Tenet » nous invite à suivre un agent de la CIA, nommé « Protagonist » (John David Washington) se voit recruté par une organisation appelée Tenet après une mission périlleuse à Kiev en Ukraine. Il apprend l’existence de balles à entropie « inversée », ce qui signifie qu’elles reculent dans le temps. Il retrace les balles inversées jusqu’à un marchand d’armes à Mumbai en Inde. Il découvre que ce dernier est un membre de Tenet et que ces munitions ont été manipulées par l’oligarque russe Andrei Sator (Kenneth Branagh). Le « Protagonist » s’approche de l’épouse de celui-ci, Kat (Elizabeth Debicki), une experte en art qui a authentifié un faux dessin de Goya qu’Andrei Sator a acheté. Ce dernier a découvert la supercherie et l’utilise comme chantage pour la contrôler. Le « Protagonist » monte donc un braquage pour récupérer le faux Goya afin de s’assurer de la coopération de Kat, mais les choses se compliquent lorsque le « Protagonist » et Neil (Robert Pattinson), son assistant sur cette mission, se retrouvent confrontés à des hommes masqués se déplaçant de manière inversée. La technologie semble donc plus avancée qu’il n’y paraissait et ne s’applique plus uniquement aux objets…

Le scénario concocté par Christopher Nolan, qui endosse également la casquette de réalisateur, est singulièrement original et complexe, ce qui n’est pas étonnant de la part de celui qui nous avait déjà proposé l’incroyable « Inception » (2010) avec l’histoire d’un braqueur spécialisé dans le vol d’informations en infiltrant le subconscient de ses cibles. Si on se limite à la trame de base, « Tenet » est d’une simplicité basique. Un agent secret parcourt le monde pour retrouver un homme riche qui ambitionne de détruire le monde. C’est le canevas de nombreux James Bond. La particularité qui fait de ce film un métrage étonnamment original, c’est l’idée de la manipulation du temps pour parvenir à atteindre ses objectifs. Les différents personnages sont confrontés à l’inversion du temps, sorte de marche arrière. Alors qu’ils évoluent « normalement », ils se retrouvent face à des personnes, des animaux, des véhicules qui progressent dans le sens inverse, à l’envers.

Toutefois, les personnes étant en évolution inverse, voient également leurs opposants évoluer dans le sens inverse. On imagine aisément comment cela doit être troublant à vivre et c’est excellemment montré à l’écran, à travers une multitude d’effets spéciaux impressionnants. L’aspect science-fiction du film tourne autour de la capacité d’inverser l’entropie des choses et des personnes, ce qui entraîne une réversibilité temporelle. Alors que le film fait référence à de vrais concepts de la physique, parmi lesquels l’annihilation, la deuxième loi de la thermodynamique, le démon de Maxwell, le paradoxe du grand-père et la théorie de l’absorbeur de Feynman et Wheeler, le métrage ne cherche pas à prouver que ces points sont scientifiquement exacts. Christopher Nolan aurait trouvé son inspiration alors qu’il travaillait avec différents scientifiques lorsqu’il préparait « Interstellar » (2014).

Du côté des personnages, peu sont réellement développés, c’est d’ailleurs essentiellement ce point qui a été critiqué par la presse spécialisée. Arrêtons-nous néanmoins sur le personnage incarné par Elizabeth Debicki. Katherine « Kat » Barton est donc une experte d’art et l’épouse de l’oligarque Andrei Sator. Ce dernier la manipule et lui fait du chantage afin qu’elle ne le quitte pas. Particulièrement violent et odieux, il espère néanmoins qu’elle l’aime et qu’elle lui soit fidèle. Celui-ci, interprété par Kenneth Branagh, se sait condamner par un cancer du pancréas et désire annihiler le monde. C’est dans cette optique qu’il regroupe les différents artefacts permettant l’inversion de l’univers conduisant à sa destruction. John David Washington incarne donc le « Protagonist », un agent de la CIA, qui découvre progressivement que son implication dans l’organisation qui l’enrôle est plus importante qu’il n’y parait. La scène finale du film, lui permet de réaliser qu’il est le cerveau derrière Tenet.

Doté d’un budget de 200 millions de dollars, on se doute bien qu’une grosse partie de celui-ci fut utilisée pour la photographie et plus particulièrement pour les effets spéciaux. Le tournage aura emmené une équipe de près de 500 personnes dans sept pays différents, Dannemark, Estonie, Inde, Italie, Norvège, Angleterre et Etats-Unis. Ludwing Göransson a composé la musique du film. Le choix de Christopher s’était initialement porté sur Hans Zimmer, mais ce dernier a refusé l’offre, étant déjà engagé sur la composition de la bande originale de Dune (2021). La bande musicale de « Tenet » contient « The Plan », un titre de Travis Scott. Le montage proposé par Jennifer Lame débouche sur un film d’une durée de 150 minutes durant lesquelles on ne voit absolument pas le temps passer. Ce métrage a rapporté près de 364 millions de dollars à travers le monde.

En conclusion, « Tenet » est un très bon film de science-fiction disposant d’une histoire originale, d’une intrigue basique et d’un développement hallucinant. Le rythme varie de modéré à véloce, le récit peut parfois apparaître complexe et la narration joue avec le flux du temps. La photographie est riche en lieux divers et les effets spéciaux sont impressionnants. La bande originale fait appel à des musiques classiques, modernes et électroniques. Le montage permet de jouer avec le concept du temps de manière singulière. La distribution offre de bonnes prestations et Robert Pattinson prend le dessus sur John David Washington qui livre une performance lisse, sans dimension, sans émotion. L’ensemble est particulièrement divertissant et devrait séduire un grand nombre de fans d’action.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

6 réflexions sur “TENET (2020) ★★★★☆

  1. Vu, revu et re-revu avec toujours le même plaisir, le même questionnement dans la construction du scénario. On pourra reprocher à Nolan de n’avoir fait qu’un exercice de style, mais il le faut avec talent, poussant son concept à son paroxysme quitte à laisser le spectateur dans la confusion. Un film d’une grande intelligence qui devrait, au fil du temps, prendre de la valeur.

    Aimé par 1 personne

    Publié par princecranoir | 19/04/2022, 11 11 28 04284
  2. Bonjour, Tenet est un film que j’ai apprécié voir et revoir car, bien que les mécanismes d’entropie inversée soient extrêmement durs à saisir, une fois que l’on fait abstraction et que l’on accepte le postulat des combats à rebours, on est plongé dans le film pour en ressortir à bout de souffle. Pas besoin de tout comprendre, se laisser porter par le rythme suffit à apprécier ce film selon moi.
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    Publié par misslittlemonster | 20/04/2022, 10 10 13 04134

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 069 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :