Action, Crime - Policier, Horreur, Thriller

THE HUNT (2020) ★★★★☆


The Hunt (2020)

 

 

Douze étrangers se réveillent dans une clairière. Ils ne savent pas où ils se trouvent ni comment ils y sont arrivés et ignorent qu’ils ont été choisis dans un but bien précis.

 

 

« The Hunt » est un thriller d’horreur américain datant de 2020 dirigé par Craig Zobel, à qui l’on doit également « Z for Zachariah » (2015). Les acteurs principaux sont Betty Gilpin, qu’on a pu voir dans « The Tomorrow War » (2021), Emma Roberts, qu’on a pu voir dans « Nerve » (2016), Ethan Suplee, qu’on a pu voir dans « Dog » (2022), Ike Barinholtz, qu’on a pu voir dans « Bright » (2017), et Hilary Swank, qu’on a pu voir dans « Fatale » (2020). Le film devait initialement sortir le 27 septembre 2019. Cependant, à la suite des fusillades de masse de Dayton et d’El Paso au début du mois d’août 2019, Universal Pictures, la société de distribution, a décidé de le retarder. Ce métrage est finalement paru le 13 mars 2020 aux Etats-Unis et le 22 juin 2020 en France.

L’histoire proposée par « The Hunt » nous invite à suivre Crystal May Creasey (Betty Gilpin), une jeune femme qui se trouve avec un groupe d’une dizaine de personnes alors qu’elles se réveillent bâillonnées dans une forêt. Dans la clairière avoisinante, elles trouvent une caisse en bois contenant toutes sortes d’armes ainsi que les clés de leurs bâillons. Mais une fois libérées et armées, plusieurs d’entre elles sont abattues. Tout le monde se met à courir dans tous les sens, une des captives tombe dans un piège s’empalant sur des piquets métalliques. Un autre captif saute sur une mine, un autre reçoit plusieurs flèches. Crystal parvient jusqu’à une petite boutique au bord de la route, neutralise les deux propriétaires qui viennent tout juste de tuer trois autres captifs. Désormais, elle est aussi armée…

Le scénario concocté par Nick Cuse et Damon Lindelof, ce dernier ayant signé les scripts de « Star Trek Into Darkness » (2013), de « World War Z » (2013) et de « Tomorrowland » (2015), peut s’aborder sur deux angles distincts. Le premier, c’est l’aspect film d’action, avec des scènes relevant de la classification film d’horreur. Différentes personnes se faisant littéralement trucider avec des visuels percutants. Le deuxième aspect, c’est l’approche satirique de la profonde fracture politique entre la gauche et la droite américaine. D’un côté des personnes que l’on soupçonne aisément d’être racistes et/ou homophobes et de l’autre des individus s’inscrivant dans la mouvance wokiste avec une défense effrénée des minorités. En outre, on retrouve également une critique d’une certaine caste, qui se permet des exactions sous prétexte d’être intouchable, mais également l’expression d’une opinion négative sur l’interprétation que certains individus peuvent faire de ce qu’ils lisent sur les réseaux sociaux.

L’un des aspects qui m’a le plus marqué, c’est que le personnage principal se dessine assez tardivement. Ce n’est que vers la vingt-cinquième minute (sur 90) que Crystal (Betty Gilpin) apparaît pleinement. Durant les premières minutes de la « chasse », le focus se déplace de personne en personne, à l’instar de ce qui nous a été proposé pour la première saison de la série « Black Summer » (2019). Crystal, que les méchants surnomment « boule de neige » aurait été à l’origine d’une rumeur qui aurait grossi sur les réseaux sociaux, prétendant qu’Athena Stone (Hilary Swank) organiserait des chasses à l’homme dans sa propriété, autour de son manoir. On apprendra finalement qu’elle n’est pas à l’origine de cette rumeur, mais victime d’une erreur. Du coup, le développement du personnage est assez vide. On se limite à expliquer qu’elle a été dans l’armée et déployée en Afghanistan. Il faut bien justifier sa dextérité dans le maniement des armes à feu et ses capacités au combat en corps-à-corps. De l’autre côté du spectre, il y a donc Athena Stone, une riche femme d’affaires, qui se dit que puisqu’on a détruit ses ambitions professionnelles avec des ragots, autant le vivre pour de vrai…

Les valeurs de productions sont d’un bon niveau et les effets spéciaux sont particulièrement soignés avec plusieurs séquences assez gores. La photographie délivrée par Darran Tiernan est plutôt simple, une bonne partie du film se déroulant dans une clairière bordée par une forêt. La confrontation finale étant tournée dans une maison isolée à la décoration moderne. La bande musicale présentée par Nathan Barr est plutôt discrète et le montage orchestré par Jane Rizzo débouche sur un métrage d’une durée de 90 minutes. Beaucoup de controverses ont vu le jour suite à la sortie du film critiquant le message politique. Donald Trump lui-même y est allé de son petit tweet, toutefois sans donner directement le titre du film. Dans une interview, le réalisateur a précisé qu’il n’avait pas fait ce film dans le but de créer une controverse. Dans ces circonstances, ajoutées à la fermeture de nombreuses salles de cinéma en raison des restrictions liées à la pandémie de COVID-19, « The Hunt » a été boudé par les spectateurs, n’engrangeant que 16.2 millions de recettes dans le monde contre un budget de 14 millions de dollars.

En conclusion, « The Hunt » est un très bon thriller mêlant l’action et l’horreur, disposant d’une histoire basique, d’une intrigue usuelle et d’un développement satirique. Le rythme est soutenu, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie est simple, la bande musicale se contente de faire le job et le montage est cohérent. La distribution offre de bonnes prestations et la confrontation entre Betty Gilpin (que l’on découvre) et la trop rare Hilary Swank vaut son pesant de cacahouètes. L’ensemble est vraiment fun et mérite plus que des polémiques dans le vide ! À voir…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 388 044 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :