Mystère, Thriller

RUN (2020) ★★★★✮


Run (2020)

 

 

Une adolescente scolarisée à la maison commence à soupçonner que sa mère lui cache un sombre secret.

 

 

« Run » est un thriller psychologique américain datant de 2020, dirigé par Aneesh Chaganty, à qui l’on doit également « Searching » (2018). Les acteurs principaux sont Sarah Paulson, qu’on a pu voir dans « Ocean’s 8 » (2018) et Kiera Allen, qu’on découvre à travers ce métrage. Ce film est sorti le 20 novembre 2020 sur Hulu, et à l’international le 2 avril 2021 sur Netflix.

L’histoire proposée par « Run » nous invite à suivre Chloé Sherman (Kiera Allen), une adolescente qui souffre d’arythmies (trouble du rythme cardiaque), d’hémochromatose (surcharge de fer dans l’organisme), d’asthme, de diabète et de paralysie. Chloé mène une vie tranquille aux côtés de Diane (Sarah Paulson), sa mère. La maison a été adaptée aux besoins de Chloé. Celle-ci utilise un fauteuil roulant, un monte-escalier, prend régulièrement divers médicaments, utilise un inhalateur pour son asthme. Chloé attend impatiemment les lettres d’admission pour aller à l’université. Un matin, Chloé découvre un nouveau médicament que sa mère veut lui faire prendre, mais n’arrive pas à l’identifier. Alors qu’elle veut faire une recherche sur Internet, elle se rend compte qu’il n’y a plus de connexion. Chloé profite d’une sortie au cinéma avec sa mère pour lui fausser compagnie et se rendre à la pharmacie où elle découvre que le médicament est destiné aux chiens et que si un humain en consommerait, cela aurait pour effet d’engourdir fortement ses jambes. Chloé est désormais persuadée que sa mère la drogue. Elle cherche à fuir la maison, mais sa mère lui donne du fil à retordre. Chloé est loin de se douter que la vérité est bien pire que ce qu’elle imagine…

Le scénario concocté par Sev Ohanian et Aneesh Chaganty, ce dernier endossant également la casquette de réalisateur, amène son lot d’originalités. Le suspense s’articule sur plusieurs points. Certaines révélations amenant de nouvelles questions. On s’interroge d’abord sur l’identification du nouveau médicament délivré à Chloé. On s’interroge ensuite sur les motivations qui animent Diane. Et surtout, on se demande si Chloé va parvenir à fausser compagnie à sa mère. L’aspect psychologique s’organise sur la relation mère-fille. Par logique, un enfant voue une confiance aveugle à ses parents, notamment en matière de santé. Dans la grande majorité des cas, on prend les médicaments qui nous sont présentés par nos parents, sans chercher à comprendre de quoi il s’agit. Dès que cette confiance est perturbée, toutes sortes de question envahissent Chloé, et les réponses ne sont pas rassurantes. Le script installe une belle progression dans la montée de la tension, qui est très bien incarnéee par Kiera Allen. La jeune femme apparaît d’abord comme épanouie, puis s’interroge avant de basculer dans l’angoisse. Elle décide de se rebeller et affiche une belle détermination malgré son handicap. La scène finale montre son état d’esprit et révèle sa vengeance.

« Run » propose une histoire avec peu de personnages. Le récit se focalise sur Diane (Sarah Paulson), une mère, et Chloé (Kiera Allen), sa fille. La première s’est pleinement investie dans l’éducation de sa fille, mais la perspective que cette dernière parte pour poursuivre ses études dans une université, l’effraie. Depuis des années, elle régit l’emploi du temps de sa fille, et voit d’un mauvais œil les questions que celle-ci se pose. Elle décide de prendre des mesures de plus en plus radicales qui la rendent de plus en plus suspecte. La seconde s’interroge lorsqu’elle trouve par hasard un nouveau médicament, dont l’étiquette originale laisse entendre qu’il est destiné à sa mère. L’interrogation va se transformer en stress, puis en tension pour finir en drame. Chaque nouvelle porte qui s’ouvre amène une nouvelle série de questions. La vérité est troublante et terriblement perturbante pour Chloé, qui voit les fondements de sa personne remise en question.

Les valeurs de production autour de « Run » sont tout à fait acceptables sans atteindre des sommets pour autant. La photographie délivrée par Hillary Fyffe Spera est classique et simple. De nombreuses scènes se limitent à l’intérieur de la maison des Sherman. Le tournage principal a débuté le 31 octobre 2018 et s’est achevé le 18 décembre 2018. Il y a quelques cascades simples qui s’articulent autour du personnage de Chloé, lorsqu’elle cherche à fuir la maison de sa mère. La bande musicale confiée à Torin Borrowdale n’est pas réellement marquante et vient accompagner les différentes atmosphères du récit de manière classique. Le compositeur ayant précédemment collaboré avec le réalisateur, Aneesh Chaganty, sur « Searching » (2018). Le montage assuré par Nick Johnson et Will Merrick débouche sur un métrage d’une durée de 89 minutes. Ces deux monteurs avaient également travaillé sur « Searching » (2018).

En conclusion, « Run » est un très bon thriller offrant une histoire captivante, une intrigue appliquée et un développement harmonieux. Le rythme accélère progressivement, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est sobre, la bande originale est agréable et le montage est bien calibré. La distribution offre de bonnes prestations. Sarah Paulson offre un personnage de plus en plus inquiétant, et Kiera Allen livre un protagoniste qui passe par toutes sortes d’émotions. La mise en scène délivrée par Aneesh Chaganty est soignée et fine, offrant ainsi un très bon divertissement et une belle surprise dans un genre qui peine à se renouveler. Un réalisateur à suivre…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 397 713 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :