Action, Crime - Policier, Thriller

AMBULANCE (2022) ★★★✮☆


Ambulance (2022)

 

 

Deux voleurs sont obligés de fuir dans une ambulance après que leur cambriolage ait mal tourné.

 

 

« Ambulance » est un thriller d’action américain datant de 2022, réalisé par Michael Bay, à qui l’on doit également « 13 Hours: The Secret Soldiers of Benghazi » (2016). Les acteurs principaux sont Jake Gyllenhaal, qu’on a pu voir dans « The Sisters Brothers » (2019), Yahya Abdul-Mateen, qu’on a pu voir dans « Baywatch » (2017), Eiza González, qu’on a pu voir dans « Bloodshot » (2020), Garret Dillahunt, qu’on a pu voir dans « Army of the Dead » (2021), Keir O’Donnell, qu’on a pu voir dans « American Sniper » (2014), et Colin Woodell, qu’on a pu voir dans « Searching » (2018). La première du film s’est déroulée en France, à Paris, le 20 mars 2022, et est sorti en salles aux États-Unis le 8 avril 2022.

L’histoire proposée par « Ambulance » nous invite à suivre Will Sharp (Yahya Abdul-Mateen) et Danny Sharp (Jake Gyllenhaal), deux frères qui se lancent dans le braquage d’une banque dans l’espoir de récupérer 32 millions de dollars. L’arrivée de l’officier de police Zach (Jackson White) vient perturber l’opération en cours et une fusillade éclate. Durant cette dernière, Zach est gravement blessé. Il est pris en charge par une équipe médicale venue sur place et lorsque celle-ci s’apprête à quitter les lieux à bord de leur ambulance, Danny et Will prennent l’équipage et le blessé en otage et utilisent le véhicule pour s’échapper du quartier. Une course poursuite sans fin s’engage alors entre la police et les malfaiteurs…

Avant de m’engager plus en avant dans cette critique, je dois avouer que je suis atterré par l’ensemble des critiques que j’ai pu lire sur ce film. C’est d’ailleurs un constat assez général. Déjà, « Uncharted » s’était fait étriquer par la critique alors que le film est plus qu’acceptable. À croire que plus rien ne trouve grâce aux yeux de ces « professionnels » de la critique. Et encore, heureusement que ce n’est pas une production Netflix, car sinon les critiques seraient bien plus négatives. Dans le cas présent, ça va même jusqu’à s’interroger sur le réalisateur avec des titres comme « Ambulance, le film de trop pour Michael Bay » Sérieusement, on n’a pas dû voir le même film. Alors certes, ce n’est pas un chef-d’œuvre, mais c’est tout de même, de mon point de vue, au-dessus de la moyenne.

Le scénario concocté par Chris Fedak est basé sur le film danois « Ambulancen » de Laurits Munch-Petersen paru en 2005. L’histoire s’inscrit dans le plus pur registre du thriller d’action. Des braqueurs de banque tentent de fuir à bord d’une ambulance alors que toutes les forces de police sont à leurs trousses. Rien de singulièrement original jusque-là, sauf qu’une fois dans le véhicule, on bascule en partie dans une sorte de huis clos. Un policier gravement blessé, une secouriste urgentiste et deux criminels. Des tensions se font jour entre les deux frangins, l’un étant plus modéré dans sa manière d’être, dans ses choix. La secouriste tentera de s’échapper, d’électrocuter l’un des malfaiteurs avec le défibrillateur, et finira même par tirer sur le second. Le policier quant à lui passe la plus grosse partie du film dans le coma, et aura droit à une opération chirurgicale en roulant, avec des médecins expérimentés à son chevet en visioconférence. Fusillades et courses poursuites pour l’action, et comment tout ceci va finir pour le suspense.

Bien qu’il y ait foule, notamment au niveau des forces de l’ordre, les personnages de premier plan sont peu nombreux. Dans ce huis clos à haute vitesse, on va s’arrêter sur les quatre personnages qui se retrouvent en cohabitation forcée dans l’ambulance. Jackson White incarne l’officier Zach, un policier gravement blessé dans la toute première partie du métrage. Il va passer la quasi-totalité du film allongé et inconscient. Eiza González interprète l’EMT (Emergency Medical Technician ou tout simplement ambulancier-ère) Cam Thompson. Le personnage passe par plusieurs phases distinctes. La terreur, la peur, la rébellion, l’insolence, et même l’agressivité. Toutefois, elle reste profondément animée, durant tout le récit, par une volonté farouche d’assumer sa fonction et donc de sauver des vies. Jake Gyllenhaal incarne Danny Sharp, et même si l’acteur fait office de tête d’affiche, ce n’est pas son personnage le plus intéressant. Finalement, on ne sait pas vraiment ce qui le motive. Il semble avoir une vie aisée. C’est peut-être une quête d’adrénaline, un défi aux autorités. Je n’ai pas réellement saisi ses inspirations.

Jeune, il a étudié les techniques de la police et du F.B.I. en intégrant des cours allant dans ce sens. Il connaît donc parfaitement les procédures et est connu comme ayant organisé et/ou participé à plus d’une trentaine de braquages. Enfin, Yahya Abdul-Mateen II interprète Will Sharp. C’est le frère adoptif de Danny, mais ils se sont éloignés lorsque ce dernier a basculé dans l’univers des braquages. Il accepte de participer à l’attaque de la banque pour subvenir aux besoins de sa famille. Et plus particulièrement pour financer l’opération dont sa femme a besoin, dont le montant est évalué autour des 230.000 dollars. Bien que Danny ne soit pas pleinement présenté comme un fou furieux, Will est beaucoup plus mesuré, plus tempéré, et cherche toujours à canaliser son frère afin que la situation ne dérape pas. Ancien vétéran de la guerre, il va même participer, du mieux qu’il peut, à maintenir l’officier Zach en vie. Il en viendra même à sauver la vie de l’ambulancière quand la situation sera à son point culminant.

Dotées d’un budget de 40 millions de dollars, les valeurs de production de « Ambulance » sont tout à fait excellentes. La photographie signée Roberto De Angelis est très nerveuse. Il y a une course poursuite qui court durant les trois-quarts du film, et de nombreuses fusillades. Les cascades s’enchaînent et de nombreux véhicules sont détruits. On ajoute des hélicoptères à l’action, ce qui permet d’obtenir des superbes visuels, amenant une tension nettement palpable, à la fois dans le véhicule en fuite, et pour le spectateur devant son écran. Rob Gibson, qui supervise l’utilisation des différents sites de tournages, a obtenu des permissions pour un grand nombre de rues de la ville ainsi que des couloirs d’autoroute grâce à sa relation étroite avec la FilmLA. Les acteurs et l’équipe de production ont dû suivre des protocoles de sécurité très stricts durant le tournage en raison de la pandémie de COVID-19. Rappelons que la population était confinée durant cette période. Certaines scènes du film ont été tournées à l’aide de drones, dirigés par des pilotes de la Drone Racing League. La bande musicale délivrée par Lorne Balfe, ce dernier ayant déjà travaillé à plusieurs reprises avec Michael Bay, apporte beaucoup de rythme au film. Enfin, le montage réalisé par Pietro Scalia, Doug Brandt et Calvin Wimmer débouche sur un métrage d’une durée de 136 minutes.

En conclusion, « Ambulance » est un bon film d’action, disposant d’une histoire avec des pointes d’originalité, une intrigue captivante et un développement standard. La photographie est très agréable avec de nombreuses scènes d’action, des cascades impressionnantes et diverses fusillades. La bande originale vient très bien accompagner les différentes ambiances du métrage et le montage offre un film assez long mais suffisamment prenant pour ne pas s’ennuyer. La distribution offre de très bonnes prestations au service de personnages bien marqués. L’ensemble est bien loin des critiques incendiaires que l’on peut lire sur la toile et offre un divertissement digne de ce nom.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “AMBULANCE (2022) ★★★✮☆

  1. Ah, un excellent divertissement et surtout, une course poursuite de folie 😍

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 29/05/2022, 10 10 05 05055

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 433 719 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :