Action, Catastrophe, Drame, Mystère, Netflix, Science fiction, Thriller

AWAKE (2021) ★★✭☆☆


Awake (2021)

 

 

Après une catastrophe privant l’humanité de tous ses appareils électroniques et de son sommeil, une ancienne militaire semble être la seule à détenir la clé permettant de trouver un remède universel: sa propre fille.

 

 

« Awake » est un thriller américain de science-fiction datant de 2021, réalisé par Mark Raso, à qui l’on doit également « Kodachrome » (2017). Les acteurs principaux sont Gina Rodriguez, qu’on a pu voir dans « Miss Bala » (2019), Jennifer Jason Leigh, qu’on a pu voir dans « Annihilation » (2018), Barry Pepper, qu’on a pu voir dans « Maze Runner: The Death Cure » (2018), Finn Jones, qu’on a pu voir dans « Leatherface » (2017), Shamier Anderson, qu’on a pu voir dans « Race » (2016), et Gil Bellows, qu’on a pu voir dans « The Calling » (2014). Ce métrage est paru sur Netflix le 9 juin 2021 et il a rapidement atteint la première place mondiale sur la plateforme lors de sa sortie.

L’histoire proposée par « Awake » nous invite à suivre Jill Adams (Gina Rodriguez), un ancien médecin de l’armée américaine et toxicomane en convalescence, qui travaille comme agent de sécurité dans un collège. Après son boulot, elle récupère ses enfants, Noah (Lucius Hoyos) et Matilda (Ariana Greenblatt), chez leur grand-mère. Chemin faisant, leur voiture perd de la puissance et se fait percuter par un autre véhicule, l’envoyant dans un lac. Matilda se noie, mais est réanimée par un policier venu à leur secours. Cet agent des forces de l’ordre leur explique que l’ensemble du réseau électrique fonctionne mal. À l’hôpital, qui est débordé, ils apprennent que les patients qui étaient dans le coma se sont tous réveillés. De retour chez eux, Jill et Noah sont incapables de dormir. Dans la soirée, voulant se rendre à son poste de nuit, Jill se rend compte que les gens semblent ne plus pouvoir dormir. Un docteur leur explique que bientôt, ils souffriront tous des différents symptômes de la privation de sommeil, pouvant aller jusqu’à la mort. La seule solution, rejoindre un hub militaire où des tests sont effectués pour trouver un remède. Jill et Noah veulent protéger Matilda qui est la seule à pouvoir dormir paisiblement. Ils décident de se rendre au hub alors que les premiers symptômes du manque de sommeil se manifestent. Leur parcours jusqu’à ce hub sera semé d’embûches…

Le scénario concocté par Joseph Raso et Mark Raso, ce dernier ayant également endossé la casquette de réalisateur, nous offre un thriller qui comporte de nombreux « trous ». Bien que les éléments d’un suspense soient en place, il existe des incohérences qui nuisent au récit, et du coup, le spectateur rencontre des difficultés à s’immerger pleinement dans l’histoire. Le principal reproche que l’on peut adresser au scénario, c’est que certains paramètres avancent trop vite pour que cela soit crédible. Le temps qui s’écoule entre l’événement principal et la prise de conscience que cela affecte le sommeil est beaucoup trop court. D’autre part, la mise en place d’un hub regroupant des scientifiques à l’œuvre pour fabriquer un remède, sous la protection des militaires apparaît tout aussi réduit pour être crédible. « Awake » peut se voir comme un film de science-fiction de par cette histoire d’altération du sommeil. Toutefois, l’explication du « pourquoi » est un petit peu expéditif.

Ainsi donc le réalisateur, qui a co-écrit ce thriller apocalyptique avec son frère Joseph, en maintenant la tension tout au long du film, avec une dégradation de la situation pour les principaux protagonistes. Jill doit s’opposer à des assaillants désespérés rassemblant à des zombies privés de sommeil, mais elle doit également faire face à sa propre clairvoyance qui se détériore progressivement, ainsi qu’à celle de son fils. En outre, ensemble, ils doivent faire face aux différentes personnes qui voient en la jeune Matilda, la solution pour retrouver le sommeil. Il y a une essence de type « Bird Box » dans l’approche, une mère désespérée qui met tout en œuvre pour sauver ses enfants de maux indicibles. Jill montre une puissante détermination, même lorsque sa santé mentale décline. Son langage corporel passe de celui de héros, d’une personne rompue au combat, à un individu proche de la mort. Le regard devient flou, les membres deviennent lourds et elle est incapable de tenir debout. La relation de Jill avec son fils Noah commence sur une note tendue, mais subtilement et progressivement au cours du métrage. Toutefois, aussi sincère soit les performances de Gina Rodriguez et de Lucius Hoyos, elles sont presque éclipsées par la prestation d’Ariana Greenblatt, dans le rôle de Matilda, âgée de dix ans, c’est elle qui propulse les scènes les plus émotionnelles du film.

Les valeurs de production sont moyennes. La photographie proposée par Alan Poon est un peu pauvre. Le road-movie de nuit est long et sans grandes découvertes ou originalités. Quelques effets spéciaux semblent terriblement faux. Le hub ne ressemble absolument pas à un centre de recherche militaire, mais plutôt à une maison privée de luxe. La bande musicale délivrée par Antônio Pinto est plutôt discrète. À noter que ce compositeur œuvre régulièrement pour le cinéma avec des films tels que « Shot Caller » (2017) ou « Get the Gringo » (2012), à son actif. Enfin, le montage orchestré par Michele Conroy débouche sur un film d’une durée de 96 minutes.

En conclusion, « Awake » est un thriller de science-fiction passable disposant d’une histoire simple, d’une intrigue familière et d’un développement mal exploité. Le rythme est modéré, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est quelque peu basique, la bande originale est sobre et le montage est rationnel. La distribution offre de bonnes prestations, cependant dominées par la performance délivrée par la jeune Ariana Greenblatt. Le métrage offre juste assez de tensions et d’étrangetés, accompagnés de terreur et de paranoïa, pour qu’il ne soit pas médiocre. On retiendra probablement le concept de la famille qui se serre les coudes pour ne pas sombrer.

 

 

xxx video xxx

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “AWAKE (2021) ★★✭☆☆

  1. Jennifer Jason Leigh à l’honneur ici aussi, ça fait plaisir 🙂

    Aimé par 1 personne

    Publié par princecranoir | 15/06/2022, 15 03 50 06506
  2. Il m’a beaucoup plu, même si on peut regretter un peu plus d’approfondissement, notamment pour cet univers extrêmement plaisant !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 17/06/2022, 9 09 28 06286

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 418 791 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :