Crime - Policier, Drame, Netflix, Thriller

COLLISION (2022) ★★☆☆☆


Collision (2022)

 

 

Au cours d’une journée fatidique, un homme d’affaires corrompu et son épouse mondaine entament une course contre la montre pour sauver leur fille d’un criminel notoire.

 

 

« Collision » ou « En plein choc » pour la distribution française (!!!) est un thriller policier sud-africain datant de 2022, réalisé par Fabien Martorell, qui signe ici son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Tessa Jubber, qu’on a pu voir dans « Hyperlink » (2022), Langley Kirkwood, qu’on a pu voir dans « The Mauritanian » (2021), Zoey Sneedon, Siphesihle Vazi, qui font tous deux leurs premiers pas dans un film, Samke Makhoba, qu’on a pu voir dans « Surviving Gaza » (2022) et Vuyo Dabula, qu’on a pu apercevoir dans « Avengers: Age of Ultron » (2015). Ce métrage est paru le 16 juin 2022 sur Netflix.

L’histoire proposée par « Collision » nous invite à suivre Nicki (Zoey Sneedon), une jeune femme qui sèche régulièrement les cours pour traîner avec son petit ami Cecil (Siphesihle Vazi) qui rêve de devenir chanteur, et Thando (Mpho Sebeng), qui rêve d’être l’impresario du précédent. Cette situation inquiète les parents de Nicki, soit Johan Greser (Langley Kirkwood), un ancien militaire qui travaille comme chef de la sécurité pour une grosse entreprise qui cherche à obtenir le poste de directeur financier de la même société, mais qui se l’est fait finalement souffler au profit d’une femme noire plus expérimentée qui offre à l’entreprise une meilleure image de diversité. Alors que Johan se perd dans les négociations avec sa hiérarchie, sa fille Nicki se fait kidnapper par Bra Sol (Vuyo Dabula) qui envisage de la vendre à l’étranger pour gagner suffisamment d’argent afin de payer un énorme pot-de-vin. Johan se lance à la recherche de sa fille alors que des tensions interraciales commencent à monter entre les noirs sud-africains et les immigrants nigérians et zimbabwéens, entrainant de violentes manifestations.

Le scénario concocté par William Gillin et Fabien Martorell, ce dernier endossant également la casquette de réalisateur, est épuré à l’extrême. On pourrait presque dire qu’il est vide. Ce thriller policier manque cruellement de substance et finit par décevoir. Une jeune femme est enlevée pour être revendue à l’étranger contre de l’argent. Son père, ex-militaire décide de la retrouver, avec l’aide du petit ami de celle-ci. Tout ceci se terminant par une collision entre plusieurs véhicules et dans une fusillade qui termine mal pour plusieurs des personnages. Les éléments de suspense sont faibles, les dialogues sont pauvres et la sous-intrigue mettant en scène des tensions entre les locaux et une immigration venu du Niger et du Zimbabwe n’apporte pas grand-chose au récit.

La distribution présente dans « Collision » n’a guère d’opportunité pour exprimer ses talents de comédien. Le récit du métrage étant rapide, il ne laisse personne s’installer suffisamment pour exprimer des émotions valables ou agir de manière à ce que le spectateur puisse s’identifier à l’un d’entre eux. On finit même par se demander qui est vraiment le personnage principal dans cette histoire. Vuyo Dabula, le principal antagoniste, Siphesihle Vazi, Langley Kirkwood et Zoey Sneedon, la victime, disposent du plus de temps à l’écran mais amènent des performances assez moyennes par rapport à ce que leurs personnages respectifs pouvaient exiger. Vuyo Dabula peut néanmoins être salué pour être celui qui porte l’intrigue, mais ses efforts en solo ne suffisent pas à sauver le récit. En outre, la sous-intrigue qui s’articule autour de sa relation avec sa mère ne sert à rien. Il est possible que certains acteurs aient pu briller si le travail d’écriture avait été plus appuyé.

Les valeurs de production sont plutôt pauvres dans l’ensemble autour de ce métrage. La photographie délivrée par Ofentse Mwase et Tiyane Nyembe ne met absolument pas la ville de Johannesburg en valeur, se limitant aux quartiers pauvres qui auraient pu être tourné n’importe où dans le monde, tant ce type de quartier s’est développé ces dernières années partout sur le globe. La scène de l’accident est basique et les images prises caméra à l’épaule, censées offrir une sensation d’immersion, donnent plus le mal de mer qu’autre chose. La bande musicale orchestrée par Sacha Chaban est trop discrète pour être marquante et le montage délivré par Stéphane Dumonceau débouche sur un film d’une durée de 99 minutes.

En conclusion, « Collision » est un film médiocre disposant d’une histoire basique, d’une intrigue sommaire et d’un développement faible. Le rythme est assez soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est pauvre, la bande originale est modeste et le montage est sobre. La distribution offre des prestations que l’on peut aisément qualifier de moyennes, où seul le top-model Vuyo Dabula se met en avant dans le rôle du principal antagoniste, toutefois sans nous faire profiter de sa superbe plastique de bodybuilder. L’ensemble est clairement dispensable et ne peut honnêtement pas faire l’objet d’une recommandation, à part pour signaler d’éviter de perdre son temps, surtout s’il vous est précieux !

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “COLLISION (2022) ★★☆☆☆

  1. Pas vraiment le film du moment à voir sur N.

    Aimé par 1 personne

    Publié par princecranoir | 10/07/2022, 11 11 47 07477

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 407 091 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :