Action, Aventure, Comédie, Romance

THE LOST CITY (2022) ★★★✮☆


The Lost City (2022)

 

 

Une écrivaine de romans d’amour en tournée de lecture avec son modèle de couverture est victime d’une tentative d’enlèvement qui l’entraîne dans une aventure dans la jungle.

 

 

« The Lost City » ou « Le Secret de la Cité Perdue » (!!!) est une comédie américaine d’action-aventure datant de 2022, dirigée par les Nee Brothers, à qui l’on doit également « Band of Robbers » (2015). Les acteurs principaux sont Sandra Bullock qu’on a pu voir dans « Bird Box » (2018), Channing Tatum, qu’on a pu voir dans « Dog » (2022), Daniel Radcliffe, qu’on a pu voir dans « Jungle » (2017), Da’Vine Joy Randolph, dont on a pu entendre la voix dans « The Guilty » (2021), Brad Pitt, qu’on a pu voir dans « Allied » (2016), et Stephen Lang, qu’on a pu voir dans « Gridlocked » (2015). Le film a été projeté en avant-première au festival SXSW (South by Southwest), le 12 mars 2022 et est sorti en salles aux Etats-Unis le 25 mars 2022.

L’histoire proposée par « The Lost City » nous invite à suivre Loretta Sage (Sandra Bullock), une auteure de romans à l’eau de rose et son mannequin de couverture, Alan Caprison (Channing Tatum). Beth Hatten (Da’Vine Joy Randolph), son éditrice, organise une tournée dans différents salons du livre afin qu’elle puisse promouvoir son dernier roman. Loretta est cependant kidnappée par Abigail Fairfax (Daniel Radcliffe), un milliardaire qui a relevé que l’auteure a basé ses romans sur des recherches historiques réelles qu’elle a effectuées avec son défunt mari archéologue. Il a découvert une cité perdue sur une île lointaine de l’Atlantique et est convaincu que c’est là que se trouve la « couronne de feu », un trésor inestimable. Loretta se retrouve sur l’île, mais Alan engage Jack Trainer (Brad Pitt), un aventurier détective privé, pour localiser et sauver l’auteure de romans. Ensemble, ils se retrouvent sur l’île, parviennent à libérer Loretta, mais se retrouvent avec les hommes de main de Fairfax aux trousses…

Le scénario concocté par Oren Uziel, Dana Fox, Adam et Aaron Nee, ces deux derniers endossant également le rôle de réalisateurs, nous fait plonger dans la comédie romantique d’action avec des codes utilisés maintes fois, qui nous ramèrent aux meilleures heures du genre, à l’époque de « Romancing the Stone » (1984), réalisé par l’excellent Robert Zemeckis, plus connu sous le titre français de « À la poursuite du diamant vert » mettant en scène Michael Douglas et Kathleen Turner. Du coup, on se retrouve face à des personnages décalés pris dans une spirale infernale, dans un milieu hostile avec une armada de méchants à leur trousse. Toutefois, entre les métrages de super-héros, les thrillers d’espionnage remplis de cascades, de fusillades et les drames percutants articulés autour de tranche de vie, ce cinéma de comédies romantiques d’aventure peuvent tout à fait avoir une place, car elle apporte une bonne dose de plaisir loufoque.

Le film est intelligemment écrit, c’est une évidence, car il porte tous les rythmes d’une comédie romantique d’action classique des années 2000. On retrouve des moments d’union relativement tendres, entrecoupés d’une bonne quantité de querelles et d’un certain nombre de gags qui s’articulent autour des personnalités opposées. Toutefois, des plaisanteries liées à la technologie, des références à la culture pop, quelques éléments de la société moderne et l’apparition d’un plateau de fromages relativement exceptionnel, permettent à la formule de s’adapter à notre époque. C’est indéniablement du cinéma pop-corn, frivole et facile à appréhender.

Le casting est intéressant, car les deux principaux protagonistes sont incarnés par des acteurs ayant une bonne expérience dans le domaine de la comédie. Sandra Bullock incarne Loretta Sage, une romancière à succès dont la dépression, suite au décès de son compagnon, risque de plomber sa carrière. Elle se retrouve kidnappée par un milliardaire qui espère qu’elle pourra déchiffrer un ancien parchemin comme le laissait à penser l’un de ses romans. Channing Tatum interprète Alan Caprison, un mannequin un peu stupide, qui officie pour camper physiquement sur les couvertures des bouquins, le héros des romans de Loretta Sage. Brad Pitt se fait plaisir en incarnant Jack Trainer, un rôle secondaire d’un aventurier, ancien Navy Seal et ancien agent de la CIA, singulièrement dynamique, ami d’Alan Caprison, qui s’est inspiré de celui-ci pour créer son personnage fictif de pochettes. Enfin, Daniel Radcliffe incarne le milliardaire susmentionné, Abigail Fairfax, souffrant du mépris de son père, qui cherche à se démarquer, installant une forme de méchanceté, excentrique et décalée. Pendant ce temps, Da’Vine Joy Randolph fait de la magie à partir de quelques courtes apparitions en tant que Beth Hatten, l’impresario inflexible de Loretta. Ryan Reynolds était le premier choix pour incarner Alan Caprison, marquant ainsi une réunion avec Sandra Bullock après leur participation à « The Proposal » (2009), mais aucun accord n’a pu être conclu et c’est finalement Channing Tatum qui a été choisi.

Les valeurs de production sont d’une excellente qualité pour ce film. Le tournage principal a débuté en mai 2021 en République Dominicaine, et s’est terminé le 16 août 2021. La photographie présentée par Jonathan Sela, à qui l’on doit les images de nombreux métrages tels que « The Midnight Meat Train » (2008), « Law Abiding Citizen » (2009), « A Good Day to Die Hard » (2013), ou encore « Atomic Blonde » (2017), est d’une belle richesse, avec une bonne partie du récit qui se déroule dans la jungle. De nombreuses cascades viennent ponctuer le récit, les effets spéciaux sont bien réalisés. La bande musicale orchestrée par Pinar Toprak est agréable et le montage dirigé par Craig Alpert débouche sur un film d’une durée de 112 minutes.

En conclusion, « The Lost City » est une bonne comédie romantique d’action disposant d’une histoire familière, d’une intrigue cousue de fil blanc et d’un développement éclatant. Le rythme est plutôt soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est somptueuse, les scènes d’action sont rondement menées, les effets spéciaux sont maîtrisés, la bande musicale est sympathique et le montage est rationnel. La distribution offre de très bonnes prestations, le duo formé par Sandra Bullock et Channing Tatum fonctionne bien, Brad Pitt fait une apparition remarquée alors que Daniel Radcliffe peine à convaincre en principal antagoniste. L’ensemble est très divertissant et permet de renouer avec plaisir avec ce genre quelque peu délaissé…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “THE LOST CITY (2022) ★★★✮☆

  1. Je me suis juste régalée avec ce film, un pur moment de divertissement et de rires !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 24/07/2022, 12 12 11 07117

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 405 232 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :