Action, Aventure, Série Télévisée, Science fiction

HALO – SAISON 1 (2022) ★★★★☆


Halo (2022)

 

 

Des extraterrestres menacent l’existence humaine dans une confrontation épique du 26e siècle.

 

 

« Halo » est une série télévisée de science-fiction américaine développée par Kyle Killen et Steven Kane pour le service de streaming Paramount, basée sur la franchise de jeux vidéo du même nom. Les acteurs principaux sont Pablo Schreiber, qu’on a pu voir dans « Skyscraper » (2018), Jen Taylor, qu’on a pu voir dans la série télévisée « Everything Sucks! » (2018), Shabana Azmi, actrice de film Hindi, Olive Gray, qu’on a pu voir dans « Teen Spirit » (2018), Charlie Murphy, qu’on a pu voir dans « The Foreigner » (2017), Bokeem Woodbine, qu’on a pu voir dans « Spenser Confidential » (2020), Danny Sapani, qu’on a pu voir dans « Black Panther » (2018), et Natascha McElhone, qu’on a pu voir dans la série télévisée « Californication » (2007-2014). Cette série a commencé a être diffusée à partir du 24 mars 2022 sur Paramount et a été renouvelée pour une seconde saison. En France, elle est diffusée sur Canal+ depuis le 28 avril 2022.

Avant quoi que ce soit, je dois confesser que je ne suis absolument pas un « gamer« , et que cet univers m’est, en grande partie, inconnu. Il n’y a donc rien d’étonnant si je dis que je n’ai jamais joué aux jeux de cette franchise. Le peu de chose dont j’ai connaissance, c’est que cette série de jeux a vu le jour au début des années 2000, faisant du lancement de la console Xbox un succès pour Microsoft à travers un genre de jeu de tir à la première personne, où l’on voit à travers les yeux du personnage qu’on contrôle alors qu’il tire sur des méchants. L’histoire proposée par la série télévisée « Halo » s’inspire donc de ce jeu, en scénarisant cela va de soi. Nous allons donc suivre les aventures du Master Chief John 117 (Pablo Schreiber), un super-soldat imposant, génétiquement modifié, connu sous le nom de Spartan-117. Associé a d’autres guerriers du même type que lui, il est un élément important dans une guerre se déroulant au 26e siècle entre le Commandement Spatial des Nations Unies et le Convenant, une alliance théocratique et militaire de plusieurs races extraterrestres avancées et déterminées à éradiquer la race humaine.

Le scénario plonge le personnage principal dans une quête profonde d’identité. Alors que son unité repousse une attaque Convenant sur une planète alliée, le Master Chief découvre un artefact lui permettant d’accéder à des brides de souvenirs. De fil en aiguille, il va réussir à reconstituer le puzzle de sa mémoire enfoui, et retrouver l’endroit où il a grandi avant d’être enlevé par des membres de l’Alliance. Toutefois, le récit se disperse quelque peu avec l’évolution d’un personnage secondaire, Kwan Ha (Yerin Ha), une adolescente insurgée, originaire de la planète Madrigal. Partant de là, on va longuement se perdre dans l’univers de Soren-066 (Bokeem Woodbine), un ancien Spartan, déserteur et ancien frère d’armes de John-117. Ce dernier demande à Soren de veiller sur la jeune Kwan alors que cette dernière est obsédée par l’idée de venger la mort de son père en réactivant la résistance sur sa planète. Les cinéastes nous offrent beaucoup de flashbacks pour expliquer le cheminement antérieur de John-117 tout en essayant de le lier au destin particulier de Makee (Charlie Murphy), une misanthrope de l’Alliance, qui a été élevée par les Hierarchs et considérée comme l’Élue.

Avec Steven Spielberg comme Executive Producers, rien d’étonnant que les valeurs de production soient d’un très bon niveau et permettent aux téléspectateurs de plonger dans un univers de science-fiction tout à fait remarquable. Les paysages générés par ordinateur se mélangent parfaitement bien avec les scènes tournées en studio. On distingue très bien l’univers particulier des planètes visitées, les installations humaines de l’Alliance et les mondes extraterrestres. Le dernier épisode offre des visuels impressionnants d’un lieu de culte Convenant, avec une symphonie de couleurs, qui sera le théâtre d’une confrontation épique entre les Spartan et leurs adversaires. Les effets spéciaux sont nombreux, les explosions, les fusils d’assaut, les armures hautes technologies, les ordinateurs avant-gardistes, les hologrammes, les vaisseaux spatiaux, les boucliers, etc., permettent de plonger en permanence le spectateur dans l’ambiance particulière de cet univers futuriste.

De l’ensemble des personnages, c’est probablement le Docteur Catherine Elizabeth Halsey, incarné par Natascha MeElhone, qui interpelle le plus, et cela dès les premiers épisodes. Mais le rôle tombe rapidement dans les clichés avec des secrets. Ce médecin affiche suffisamment son égoïsme pour que les téléspectateurs remettent en question son sens de la morale. Natascha McElhone incarne merveilleusement le Dr. Halsey alors qu’elle est obsédée par les progrès de Master Chief. Ses objectifs sont ironiquement découragés par les hauts gradés de l’UNSC, y compris l’impatiente directrice de l’ONI (Office of Naval Intelligence), l’Amiral Margaret Parangosky (Shabana Azmi).

Nos impressions à chaud après chaque épisode :

Episode 1

Une bonne entrée en matière avec un personnage intéressant et une capacité au combat qui semble redoutable…

Episode 2

Le développement s’installe, entouré de mystère concernant l’artefact. De nouveaux personnages font leur apparition…

Episode 3

Une I. A. fait son apparition et John a des souvenirs de plus en plus précis. Un ennemi redoutable se rapproche doucement mais sûrement.

Episode 4

Retour au bercail, planète Eridanus (j’adore ce nom), superbes décors, dessins d’enfance, révélation sur le passé.

Episode 5

Flashbacks. Deuxième artefact. Arme extraterrestre ou dispositif spécial ? Attaque ennemie. Bataille. L’action est donc de retour dans cet épisode.

Episode 6

Co-équipière blessée. Ennemie infiltrée. Questionnement sur les artefacts. Dr. Halsey sur la sellette. Connexion puissante avec l’artefact. Honnêtement, à ce stade, j’ai du mal à saisir où tout cela nous mène…

Episode 7

Peuplade du dessert. Très bons effets spéciaux. Nouveau coup en perspective. Enfant recherché. On retrouve un côté Mad Max dans la présentation post-apocalypse. Bataille acharnée. Explosion. Gunfights.

Episode 8

Attaque extraterrestre massive. Relation sexuelle. Créature vénales et abjectes. Combat fratricide. Amie ou ennemie ? Ça se précise !

Episode 9

Vol de l’artefact. Recherche de la planète Convenant. Très beaux effets visuels en traversant les champs de force gravitationnelle. Combat épique. Une fin de saison qui amène son lot de nouvelles interrogations.

 

En conclusion, « Halo » est une très bonne série de science-fiction disposant d’une histoire originale, d’une intrigue cohérente et d’un développement un peu confus par endroit. Le rythme est inégal d’un épisode à l’autre, certains étant très dynamiques là où d’autres sont plus atones. Le récit est fluide et la narration fait appel à de nombreux flashbacks. La photographie est superbe, la bande musicale est plaisante, et le montage est parfois disparate. La distribution offre de bonnes prestations et plusieurs acteurs sortent du lot, Pablo Schreiber dans le rôle principal, Yerin Ha dans le rôle d’une jeune rebelle énergique, Natascha McElhone en scientifique jusqu’au boutisme, et Kate Kennedy, dans le rôle d’un Spartam déluré. L’ensemble est sympathique à suivre, malgré le fait que les fans de la franchise des jeux apparaissent comme étant insatisfaits de cette adaptation.

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 407 083 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :