Horreur, Mystère, Thriller

THE RENTAL (2020) ★★★☆☆


 

The Rental (2020)

 

 

Deux couples louent une maison de vacances pour ce qui devrait être un week-end de détente et de divertissements.

 

 

« The Rental » est un thriller d’horreur américain datant de 2020, co-écrit et réalisé par Dave Franco dans sa première réalisation. Les acteurs principaux sont Dan Stevens, qu’on a pu voir das « Apostle » (2018), Alison Brie, qu’on a pu voir dans « Promising Young Woman » (2020), Sheila Vand, qu’on a pu voir dans « Triple Frontier » (2019), Jeremy Allen White, qu’on a pu voir dans « The Birthday Cake » (2021), Toby Huss, qu’on a pu voir dans « In a Valley of Violence » (2016). Le film est sorti en vidéo à la demande et dans certaines salles aux États-Unis le 24 juillet 2020.

L’histoire proposée par « The Rental » nous invite à suivre deux couples qui décident de passer le week-end dans une maison de location, histoire de se changer les idées, de s’amuser, de se ressourcer. Le premier couple est composé de Charlie (Dan Stevens) et de sa femme Michelle (Alison Brie). Le second couple est formé de Josh (frère de Charlie) et de Mina (Sheila Vand), collègue de travail de Charlie. À leur arrivée à la propriété, ils rencontrent Taylor (Toby Huss) le gardien des lieux, qui n’hésite pas à faire des commentaires racistes envers Mina. Après s’être installés, Michelle décide d’aller se coucher tandis que Mina, Josh (Jeremy Allen White) et Charlie décident de faire la fête et prennent de la drogue. Josh s’évanouit sur le canapé, alors que Mina et Charlie finissent par avoir des relations sexuelles sous la douche. Le lendemain matin, Charlie et Mina acceptent d’oublier ce qui s’est passé entre eux et de ne rien dire à leurs partenaires respectifs. En prenant une douche, Mina découvre une caméra dans la pomme de douche et alerte Charlie ; les deux sont convaincus que Taylor l’a installé. Partant de là, un ensemble d’événements vont s’enchaîner conduisant à précipiter les quatre amis dans le chaos…

Le scénario concocté par Joe Swanberg et Dave Franco, ce dernier endossant également la casquette de réalisateur, offre une histoire qui prend son temps pour s’installer. Peut-être trop de temps. Dans une certaine mesure, la dynamique entre les quatre personnages est intéressante, même s’il faut un petit peu de temps pour comprendre les interactions qui existent entre eux. La découverte de caméras de surveillance dissimulées dans les pommeaux de douche va installer un climat de tension. Révéler la chose à l’ensemble du groupe précipiterait l’aveu d’une séance de jambes en l’air adultère sous la douche. C’était sans compter sur l’impulsivité de Josh, ancien repris de justice pour violence. Le twist intervient dans la dernière partie du métrage, avec l’apparition d’un inconnu, ce qui va accélérer le trépas des principaux protagonistes.

La première partie du film se développe comme un drame social pour basculer dans le film d’horreur de type slasher. Comme bien souvent les personnages n’assument pas leurs actes et s’engagent dans une mauvaise direction à travers de mauvais choix. Je suis toujours médusé quand, dans la vraie vie ou dans la fiction, cette dernière s’inspire souvent de la première, les gens ont besoin du soutien de l’alcool et/ou de la drogue, pour s’amuser. Dans le cas présent, nos quatre jeunes adultes décident de consommer de l’ecstasy, histoire de pimenter leur soirée. Dave Franco, le co-scénariste et réalisateur, suggère que les échecs humains mènent souvent à produire de vrais méchants. Le cinéaste, qui réalise avec « The Rental » son premier long-métrage, n’est autre que le frère de James Franco. On le connaissait comme acteur qu’on a pu voir dans des métrages tels que « Now You See Me » (2013) et sa suite, mais également « Nerve » (2016), et plus récemment dans « Day Shift » (2022) diffusé actuellement sur Netflix. Dave Franco expliquait que son film était conçu à partir de son inconfort dans les locations de type Airbnb.

Les valeurs de production sont relativement modestes pour ce métrage. La photographie délivrée par Christian Sprenger est simple se focalisant essentiellement sur la maison de location, faisant presque de ce film un huis clos. Quelques extérieurs viennent ponctuer le récit, et la dernière partie ainsi qu’une partie du générique de fin, se présentent sous la forme d’images de vidéo-surveillance, qui ne sont pas sans rappeler la série de films Paranormal Activity, bien que les thèmes soient assez éloignés. La bande musicale orchestrée par Danny Bensi et Saunder Jurriaans est plutôt discrète, mais s’intensifie pour souligner la tension et l’action dans la dernière partie du film. Enfin, le montage effectué par Kyle Reiter débouche sur un métrage d’une durée de 88 minutes, dont une grande partie est utilisée pour installer les personnages ainsi que la trame de fond qui va conduire au désastre.

En conclusion, « The Rental » est un bon petit film d’horreur disposant d’une histoire familière, d’une intrigue étonnante et d’un développement simple. Le rythme est plutôt lent pour s’accélérer dans la dernière partie, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est basique, la bande musicale est sobre et le montage fait la part belle à l’aspect social du drame. La distribution offre de bonnes prestations, même si certains personnages font preuve d’un certain tropisme. La fin est ouverte et laisse la porte ouverte à une suite possible. L’ensemble se laisse regarder même si un sentiment de longueur s’installe progressivement…

 

 

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 416 449 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :