Action, Drame, Thriller

BEAST (2022) ★★★☆☆


 

Beast (2022)

 

 

Un père et ses deux filles sont pris en chasse par un lion qui semble vouloir se venger des humains.

 

 

« Beast » est un thriller américain de survie datant de 2022, réalisé par Baltasar Kormákur, à qui l’on doit également « Contraband » (2012). Les acteurs principaux sont Idris Elba, qu’on a pu voir dans « The Dark Tower » (2017), Iyana Halley, qu’on a pu voir dans « Real Talk » (2021), Leah Jeffries, qu’on a pu voir dans « PupParazzi » (2019), et Sharlto Copley, qu’on a pu voir dans « Hardcore Henry » (2015). Ce métrage est paru aux États-Unis le 19 août 2022, et en France le 24 août 2022.

L’histoire proposée par « Beast » nous invite à suivre le Docteur Nate Samuels (Idris Elba), veuf depuis peu, accompagné par ses deux adolescentes de filles, Meredith (Iyana Halley) et Norah (Leah Sava Jeffries). Ils arrivent à la réserve de Mopani en Afrique du Sud, pour quelques jours de vacances. Sur place, il retrouve son vieil ami, Martin Battles (Sharlto Copley), biologiste et directeur de la réserve. Ce dernier avait jadis présenté celle qui allait devenir l’épouse du médecin. Martin emmène Nate et ses filles dans le village d’origine de leur défunte mère. Le lendemain, le petit groupe part visiter la réserve. Lorsqu’ils arrivent dans un petit village, ils constatent que tous les habitants sont morts, apparemment tués par un lion. Alors qu’ils tentent de rejoindre un poste de secours, ils croisent un habitant gravement blessé. Martin part traquer le lion, mais se retrouve mutilé après l’avoir croisé. Nate se retrouve coincé dans le véhicule avec ses filles alors que l’animal sauvage rôde autour du véhicule hors service…

Le scénario concocté par Ryan Engle est plutôt basique et nous plonge dans l’univers du thriller de survie. Le docteur et ses deux filles se retrouvent rapidement isolés dans un univers qu’ils maîtrisent mal, avec une absence de compétence par rapport à la situation. Bien que la survie se positionne au cœur du récit, le script digresse légèrement avec une sous-intrigue concernant les rapports familiaux. Le but du voyage étant de ressouder les liens entre un père et ses filles. Ces dernières lui reprochant d’avoir été « absent » lorsque leur mère est décédée. Afin d’offrir une zone de tension plus importante, et surtout de la chair à pâté au lion vengeur, des braconniers rôdent dans la réserve. Ces derniers ayant manifestement tué le « clan » du lion. L’animal sauvage étant apparemment rentré dans une mission de vengeance, tuant, mutilant, écharpant tous les humains qu’il croise.

« Beast » propose peu de personnages. Idris Elba incarne le Docteur Samuels. L’homme vit dans la culpabilité d’avoir « abandonné » son épouse lorsqu’elle est décédée. Il explique qu’ils avaient décidé, d’un commun accord, de se séparer, car les tensions devenaient prédominantes. Son épouse a alors développé un cancer foudroyant. Iyana Halley interprète Meredith Samuels, la fille aînée de Nate, singulièrement rebelle et particulièrement argumentative. Leah Sava Jeffries tient le rôle de Norah Samuels, la fille cadette de Nate, qui est plus sensible et plus douce que sa grande sœur. Les deux sont très réceptives à la découverte des lieux autrefois parcourus par leur mère. La mésaventure qu’elles vont traverser avec leur père va fortement resserrer les liens familiaux, même si certaines scènes sont « casse-pieds » en raison des attitudes et des choix des jeunes femmes. Enfin, Sharlto Copley joue Martin Battles, responsable de la réserve et ami de longue date de Nate Samuels.

Les valeurs de production sont d’une très bonne qualité pour ce métrage, le film ayant été doté d’un budget de 36 millions de dollars. Le tournage a débuté le 1er juin 2021 en Afrique du Sud et a duré dix semaines. Certaines scènes ont été réalisées dans les provinces rurales de Limpopo et du Cap Nord. La photographie délivrée par Philippe Rousselot, ce dernier œuvrant dans le métier depuis plus de cinq décennies, est magnifique, profitant pleinement de la nature sauvage de l’Afrique du Sud. Les effets spéciaux, permettant de mettre en scène les différentes confrontations avec le lion meurtrier, sont particulièrement efficaces et réalistes. La bande musicale orchestrée par Steven Price vient agréablement accompagner le récit tout en accentuant les moments de tension. Enfin, le montage présenté par Jay Rabinowitz débouche sur un film d’une durée de 93 minutes.

En conclusion, « Beast » est un bon thriller de survie disposant d’une histoire familière, d’une intrigue appliquée et d’un développement rudimentaire. Le rythme est assez soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est splendide et les effets spéciaux sont très réussis, la bande musicale est sobre et le montage est serré. La mise en scène livrée par Baltasar Kormákur est accrocheuse. La distribution offre de bonnes prestations, toutefois dominées par la performance du très talentueux Idris Elba, qui livre ici un personnage mesuré, sensible, mais déterminé. Un film simple, rapide et efficace qui remplit pleinement sa fonction de divertissement.

 

 

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “BEAST (2022) ★★★☆☆

  1. Un divertissement tout à fait correct, bien que prévisible, comme beaucoup de ceux du genre !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 25/09/2022, 20 08 40 09409

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 417 939 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :