Horreur, Slasher, Thriller

X (2022) ★★★★☆


 

X (2022)

 

 

Dans une ferme isolée du Texas, une équipe de tournage arrive pour réaliser un film pornographique. Leurs hôtes, un vieux couple reclus, s’intéressent particulièrement à leurs jeunes invités. À la tombée de la nuit, l’intérêt du couple devient violent.

 

 

« X » est un slasher américain datant de 2022, réalisé par Ti West, à qui l’on doit également « In a Valley of Violence » (2016). Les acteurs principaux sont Mia Goth, qu’on a pu voir dans « Marrowbone » (2017), Jenna Ortega, qu’on a pu voir dans « Scream » (2022), Martin Henderson, qu’on a pu voir dans « Everest » (2015), Brittany Snow, qu’on a pu voir dans « Hangman » (2017), Owen Campbell, qu’on a pu voir dans « Super Dark Times » (2017), Stephen Ure, qu’on a pu voir dans « Mortal Engines » (2018), et Scott Ramon Seguro Mescudi, qu’on a pu voir dans « Don’t Look Up » (2021). Ce métrage est paru le 18 mars 2022 aux Etats-Unis.

L’histoire proposée par « X » nous invite à suivre six jeunes cinéastes, fortement décidés à révolutionner le monde de la pornographie avec des films se démarquant de ce qui se fait habituellement. Wayne (Martin Henderson) est le producteur du film, alors que Maxine (Mia Goth), sa petite amie, est l’une des deux actrices. Ils sont accompagnés par la danseuse burlesque Bobby-Lynne (Brittany Snow), également actrice, et du petit ami de cette dernière, Jackson (Scott Mescudi), acteur et étalon de la production. Pour compléter cette équipe, on retrouve RJ (Owen Campbell) et sa copine Lorraine (Jenna Ortega), respectivement caméraman et preneuse de son. Ensemble, ils se rendent dans la dépendance d’une ferme qu’ils ont louée à Howard (Stephen Ure), un vieil homme qui semble désapprouver Wayne et son équipe. La troupe s’installe et se met rapidement au « travail » alors que Pearl (Mia Goth), la femme d’Howard, toute aussi âgée que lui, commence à rôder près de la maisonnette où se déroule le tournage. La vieille femme semble envier la jeunesse et la virilité du groupe, et est particulièrement attirée par Maxine, qui apparaît comme fortement déterminée à atteindre ses buts et à réussir dans la vie. Mais des tensions apparaissent lorsque Lorraine manifeste son désir de jouer également dans le film, au grand désespoir de RJ. Ce dernier décide de quitter les lieux, mais Pearl se met en travers de son chemin…

Le scénario concocté par Ti West, qui endosse ici la triple casquette de scénariste, de réalisateur et de producteur, nous plonge dans le film d’horreur complet, non sans une certaine malice. L’auteur nous positionne à la fin des années 1970, une période post-révolution sexuelle, avec tout ce que cela amène de libertinage, et de surabondance de pornographie, sans réelle dimension artistique. Les choses mettent un petit peu de temps à se déclencher, mais dès lors, quel festival de gore ! L’intelligence étant de ne pas se fixer sur un sous-genre en particulier. Toutefois, le point commun étant tout de même la violence des meurtres. On retrouve l’idée du slasher à la sauce « Vendredi 13 » avec ses parties de cache-cache assassines et utilisation d’outils tranchants ou piquants. L’apparition d’un alligator affamé vient rompre avec le reste. En outre, on retrouve également un sous-sol menaçant et un couple de personnes âgées qui se livre à une séance de jambes en l’air qui pourrait rebuter les spectateurs les plus prudes.

Cela faisait presque dix années que Ti West n’avait pas proposé de long-métrage d’horreur, soit depuis « The Sacrament » (2013). Mais le voilà de retour avec le premier volet de ce qui s’annonce apparemment comme une trilogie, et dont le second opus, « Pearl » vient tout juste de sortir en salles aux Etats-Unis. Dans « X » de nombreux thèmes peuvent être observés, comme l’antagonisme tragique de la vieillesse, la transcendance de la beauté juvénile, le péril des désirs insatisfaits. Toutefois, ce métrage n’est nullement un commentaire social. Ti West semble s’amuser avec les codes et offre un slasher rétro qui dégage une atmosphère légère, presque joyeuse. Il se force à faire un film à petit budget pour tirer le meilleur parti de ce avec quoi il travaille et y injecte son propre style, et c’est plutôt jubilatoire.

Du côté des personnages, Ti West prend son temps pour construire son histoire et établir les rôles de chacun, tout en leur fournissant un peu de contexte. Nous apprenons qui ils sont, comment ils fonctionnent dans le cadre narratif du film et ce que leur rôle individuel dans l’ensemble implique. En outre, le casting est suffisamment léger et l’histoire suffisamment simple pour ne pas être confondu. Cependant, à l’exception des personnages incarnés par Mia Goth, nous ne savons jamais comment ils sont devenus qui et ce qu’ils sont, mais le scénariste-réalisateur nous permet de passer suffisamment de temps avec eux. Nous nous familiarisons suffisamment avec chacun d’eux pour savoir quelle personnalité ils apportent à l’histoire. Il est important de noter que le travail précis de Ti West dans l’écriture de son scénario se démarque de ce qui se fait actuellement, bien souvent fade, et régulièrement sans saveur, surtout dans l’univers de l’horreur.

En conclusion, « X » est un très bon film d’horreur disposant d’une histoire familière, d’une intrigue classique et d’un développement singulièrement gore. Le rythme s’accélère progressivement pour finalement être dévastateur dans la dernière ligne droite, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie présentée par Eliot Rockett nous permet de nous immerger dans l’époque du récit. Le travail des décors, des costumes, des ambiances intérieures jusqu’aux véhicules offrent également une dimension rétro à l’ensemble. La bande musicale orchestrée par Tyler Bates et Chelsea Wolfe vient parachever ce sentiment suranné. Le montage effectué par David Kashevaroff, et Ti West en personne, débouche sur un film d’une durée de 106 minutes. La distribution offre de bonnes prestations, clairement dominées par la double performance de Mia Goth. L’ensemble est réussi, divertissant, gentiment émouvant, nostalgique et finalement sans prétention. Rien de tel pour passer un agréable moment.

 

 

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “X (2022) ★★★★☆

  1. Ah, celui-ci, j’espère bien pouvoir le voir !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 25/09/2022, 20 08 37 09379

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 433 869 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :