Action, Aventure, Comédie, Fantastique, Historique, Science fiction

ALIENOID (2022) ★★★★☆


 

Alienoid (2022)

 

Des mages de la fin de la dynastie Goryeo tentent d’obtenir une épée légendaire et sacrée, tandis que des robots aliens traquent un prisonnier extraterrestre enfermé dans le corps d’un humain en 2022. Les deux parties se croisent lorsqu’un portail de voyage dans le temps s’ouvre.

 

 

« Alienoid » (외계+인 1부) est un film d’action et de science-fiction coréen, datant de 2022, réalisé par Choi Dong-hoon, à qui l’on doit également « Assassination » (2015). Les acteurs principaux sont Ryu Jun-yeol, qu’on a pu voir dans « The Battle: Roar to Victory » (2019), Kim Woo-bin, qu’on a pu voir dans « Master » (2016), Kim Tae-ri, qu’on a pu voir dans « Space Sweepers » (2021), So Ji-sub, qu’on a pu voir dans « The Battleship Island » (2017), Yum Jung-ah, qu’on a pu voir dans « Hit-and-Run Squad » (2019), Jo Woo-jin, qu’on a pu voir dans « The Drug King » (2018), Kim Eui-sung, qu’on a pu voir dans « Extreme Job » (2019), Lee Hanee, qu’on a pu voir dans « Black Money » (2019), Shin Jung-geun, qu’on a pu voir dans « The Pirates » (2014), et Yoo Jae-myung, qu’on a pu voir dans « The Tiger: An Old Hunter’s Tale » (2015). À noter que Kim Dae-myung, qu’on a pu voir dans « Golden Slumber » (2018), assure la voix de Thunder. Ce métrage est paru le 20 juillet 2022 dans les salles coréennes.

L’histoire proposée par « Alienoid » s’ouvre en nous informant que, sans que nous ne le sachions, des extraterrestres ont enfermé leurs prisonniers dans des corps humains. Et comme pour toutes les prisons, il y aura parfois des évasions. Nous remontons ensuite le temps, jusqu’au 14e siècle pour voir l’un de ces prisonniers extraterrestres tenter de s’échapper. C’est une séquence dynamique remplie d’extraterrestres, de robots, de personnages « volants », d’un SUV qui voyage dans le temps et enfin, et surtout, d’un bébé, ce qui donne clairement le ton de tout ce qui va suivre. Toutefois, si cela semble un peu spectaculaire, mais quelque peu déroutant, les choses finissent par s’éclaircir un peu.

Le Gardien (Kim Woo-bin) et le robot Thunder (Kim Woo-bin pour la forme humaine mais exprimé par Kim Dae-myung pour la forme robotique) sont des extraterrestres. Basés dans la Corée d’aujourd’hui, ils sont ici pour surveiller les prisonniers passés et présents. Dans une intrigue distincte, qui se déroule en 1391, Muruk (Ryu Jun-Yeol) un dosa (ou magicien tao), et Ean (Kim Tae-ri) sont à la recherche d’une arme magique connue sous le nom de l’Épée Divine. Je ne divulgâche rien en précisant que l’Épée Divine est en fait une technologie extraterrestre et que les deux chronologies finiront par fusionner. Toutefois, avec un film qui dure près de deux heures et demie, il se passe beaucoup de choses avant d’y parvenir.

Le scénario proposé par Choi Dong-hoon, qui endosse également la casquette de réalisateur, ce qui est une constante dans le cinéma coréen, offre une belle originalité. Le cinéaste semble s’être inspiré de films comme Terminator ou Transformers avec des actions historiques se déroulant sus la dynastie Goryeo. Cela lui permet de balayer des genres aussi différents que la science-fiction, de l’action et du film historique. Toutefois, l’intrigue, qui même si elle ne ralentit que rarement devient parfois difficile à suivre et nécessite de fréquentes doses de dialogues explicatifs. On peut également relever quelques incohérences, comme par exemple lorsqu’une grande partie de la ville a été rasée par un vaisseau extraterrestre, et qu’à quelques rues de là, les gens agissent comme si rien ne s’était passé. Le tout est tout de même astucieusement saupoudré d’une bonne dose d’humour, ce qui permet de casser l’aspect sombre de certains personnages.

« Alienoid » fait appel à un nombre important de personnages. Certains évoluent à notre époque, alors que d’autres crapahutent dans le passé. Quelque-uns font la jonction entre les deux époques. Un seul personnage est double, soit Lee Ahn, qui est incarné par Kim Tae-ri adulte, et Choi Yu-ri enfant. Elle se démarque, car elle parcourt tout le pays pour retrouver l’Epée Divine, tout en ayant sur elle un Glock 17 contemporain. Ryu Jun-yeol incarne Mureuk; cantonné à l’époque médiévale. C’est un maître épéiste maladroit ayant quelques connaissances dans l’art de la magie. Il est également à la recherche de l’Épée Divine et va croiser la route de Lee Ahn.

Kim Woo-bin joue un double rôle. D’un côté, il incarne le Gardien, un robot qui n’est pas sans rappeler la version moderne de « Robocop » (2014) qui fut représenté par Joel Kinnaman dans le film de José Padilha. Le Gardien est un pince-sans-rire ayant pour tâche de surveiller les prisonniers et de les neutraliser lorsque ceux-ci parviennent à s’échapper. Il n’a que peu d’intérêt pour les humains. De l’autre côté, Kim Woo-bin incarne la représentation du robot Thunder lorsque celui-ci prend une forme humaine, avec différents looks extravagants, amenant la majorité des scènes comiques. Sa fonction est de seconder le Gardien dans la surveillance des prisonniers. So Ji-sub interprète Moon Do-seok, un inspecteur de police de notre époque, qui est pris pour cible par les extraterrestres.

Les valeurs de production sont d’un excellent niveau pour ce métrage. « Alienoid » a bénéficié d’un budget d’environ 25 millions d’euros. Le film a été tourné en une seule fois, mais va paraître en deux métrages dont le présent opus est la première partie. Ryu Jun-yeol et Kim Tae-ri jouent dans les métrages tandis que Kim Woo-bin n’apparaît que dans la première partie. En raison de la complexité et de la longueur du récit, Choi Dong-hoon a passé deux ans et demi à écrire le scénario, le tournage a pris 13 mois. Le réalisateur-scénariste a révélé qu’en écrivant le scénario, il avait des acteurs spécifiques en tête et, à sa grande surprise, tous les comédiens envisagés ont accepté leurs rôles.

Deux directeurs artistiques, Ryu Seong-hee et Lee Ha-jun, ont participé au projet. Le premier fut en charge de la partie époque Goryeo et le second fut en charge de la partie contemporaine. Le Dexter Studio fut chargé des effets spéciaux. La bande musicale orchestrée par Jang Young-gyu respecte pleinement le concept du film avec des partitions modernes et d’autres plus représentatives de l’époque médiévale. Le montage délivré par Park Jin-young s’amuse à sauter d’une époque à une autre, sans que cela ne perturbe la compréhension de l’ensemble.

En conclusion, « Alienoid » est un très bon film d’action et de science-fiction disposant d’une histoire originale, d’une intrigue rondement menée et d’un développement captivant. Le rythme est soutenu, le récit manque de fluidité par endroit, et la narration saute sur différentes époques. La photographie est superbe avec des décors, des costumes et des effets spéciaux de très bonne qualité. La bande originale est parfaitement raccord avec les différentes thématiques. Le montage est dynamique et bascule de 2022 à 1380 en passant par 2012. La distribution offre de bonnes prestations sans qu’un acteur ne se détache réellement du lot. Les protagonistes et les antagonistes sont bien marqués et certains personnages amènent quelques scènes très amusantes. L’ensemble permet de passer un agréable moment.

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “ALIENOID (2022) ★★★★☆

  1. En effet un peu déroutant au début mais j’ai beaucoup aimé et j’attends la suite avec impatience

    Aimé par 1 personne

    Publié par Laurence paradon | 30/09/2022, 22 10 26 09269

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 433 240 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :