Action, Crime - Policier, Thriller

BLACK DAWN (2005) ★★✭☆☆


 

Black Dawn (2005)

 

 

L’agent spécial Cold infiltre un groupe de trafiquants d’armes afin de les empêcher de vendre une bombe nucléaire à des terroristes.

 

 

« Black Dawn » est un thriller d’action américain datant de 2005, dirigé par Alexander Gruszynski, à qui l’on doit également « Five Fingers » (2006). Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dans « Today You Die » (2005), Tamara Davies, qu’on a pu voir dans « Happy Endings » (2005), John Pyper-Ferguson, qu’on a pu voir dans « Drive » (2011), Julian Stone, qu’on a pu voir dans « Wingman Inc. » (2015), et Nicholas Dawidoff, qu’on a pu voir dans « Knight Club » (2001). Ce métrage est présenté comme une suite au métrage « The Foreigner » (2003). Il est paru en direct-to-video le 27 décembre 2005.

L’histoire proposée par « Black Dawn » nous invite à suivre Jonathan Cold (Steven Seagal) est un ancien agent de la CIA qui travaille désormais pour son compte, proposant ses services au plus offrant. Il est engagé pour permettre l’évasion de James Donovan (John Pyper-Ferguson). L’opération réussie, Jonathan permet à James de retrouver son frère, Michael (Julian Stone), un trafiquant d’armes qui a financé la fuite de son aîné. En remerciement, les Donovan engagent Jonathan pour les aider à finaliser la vente de pièces détachées dans l’optique de construire une bombe nucléaire. Les acheteurs sont membres d’un petit groupe terroriste tchétchène, dirigés par Nicholas Davidhoff, qui prévoit de faire sauter Los Angeles en représailles de l’assassinat de leur leader par la CIA. Pendant ce temps, l’agent Amanda Stuart (Tamara Davies) de la CIA, espionne les Donovans afin d’empêcher la vente de la bombe. La situation se crispe et Jonathan Cold va devoir dévoiler son véritable rôle dans cette affaire…

Oh mon Dieu que c’est dommage ! Que c’est dommage que ce métrage n’ait pas pu bénéficier d’un budget plus important, car le scénario concocté par Martin Wheeler est intéressant. L’histoire présentée n’est pas sans faire penser à « The Peacemaker » (1997) de Mimi Leder qui voyait George Clooney et Nicole Kidman courir après des têtes nucléaires destinées à détruire Washington. Globalement, ce métrage s’inscrit pleinement dans la catégorie film d’action. On retrouve de nombreuses scènes d’action, des fusillades, des explosions, des combats à mains nues et des courses-poursuites. Des agents de la CIA doivent faire face à deux groupes distincts de vilains. D’un côté des terroristes et de l’autre des trafiquants d’armes animés par une absence de moralité. L’intrigue se distingue par le positionnement réel du personnage incarné par Steven Seagal. Il est une cible pour les agents de la CIA, qui ne savent pas qu’il est monté d’un cran dans cette organisation, faisant désormais partie d’une unité secrète au sein de cette structure.

Steven Seagal incarne donc un ancien agent de la CIA, reprenant le rôle de Jonathan « Jon » Cold, qu’il tenait précédemment dans « The Foreigner » (2003). Toutefois, on peut aborder ce métrage sans avoir vu le premier opus, les histoires étant complètement dissociées. L’acteur originaire du Michigan, reprend ses bonnes vieilles habitudes en incarnant un personnage ex-quelque chose. Un aspect qu’il avait un temps abandonné dans son film précédent comme je l’avais souligné dans notre critique de « Today You Die » (2005). Il a également abandonné son long imper pour arborer un costume trois pièces. Dans ce métrage, il y a un peu moins de techniques d’Aïkido, mais le comédien est toujours autant doublé pour les scènes d’action.

Le personnage joue donc un double jeu, cherchant à s’infiltrer dans un groupe de mafieux afin de les neutraliser. Tamara Davies incarne une agente de la CIA, ancienne protégée de Jonathan Cold. L’actrice semble avoir disparu des écrans après ce film. Comme c’est quasiment devenu une habitude, ce métrage a été entaché de polémique. Steven Seagal n’étant impliqué dans aucune des scènes de combat en raison de son départ du tournage après deux semaines sur les quatre prévues initialement. Alexander Gruszynski, le réalisateur ayant tourné avec des doublures cascadeurs. Certaines scènes impliquant Steven Seagal ont été remplacées par Tamara Davies, sa co-vedette dans le film.

Les valeurs de production sont un peu faiblardes pour ce film, ce qui nuit fortement à sa qualité. L’impression générale nous incite à penser qu’une bonne partie du budget a été utilisée pour financer la course-poursuite principale où les personnages incarnés par Steven Seagal et Tamara Davies fuient à bord d’un gros camion, poursuivi par des méchants. La photographie signée par Bruce McCleery est simple, faisant appel à des décors dans des zones désaffectées. Le tournage s’est principalement effectué à Santa Clarita en Californie. L’accent est donc porté sur les scènes d’action. La bande musicale orchestrée par David et Eric Wurst est très engageante. Enfin, le montage effectué par Todd C. Ramsay débouche sur un film d’une durée de 95 minutes.

En conclusion, « Black Dawn » est un film d’action moyen disposant d’une histoire familière, d’une intrigue classique et d’un développement ordinaire. Le rythme est soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est le parent pauvre de ce métrage. L’absence de budget étant fortement préjudiciable. L’inverse, malgré un script basique, aurait permis de produire un très bon film d’action car les idées sont là. La bande musicale est le point fort de ce film, apportant beaucoup de rythme et une bonne dynamique. Le montage est cohérent malgré les nombreuses astuces qui ont été déployées pour combler l’absence de l’acteur principal. L’ensemble se laisse regarder sans enthousiasme particulier mais sans désenchantement ou écœurement.

 

 

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 433 259 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :