Action, Thriller

FLIGHT OF FURY (2007) ★★★☆☆


 

Flight of Fury (2007)

 

 

Un avion furtif américain de dernière génération est volé par son pilote d’essai pour être vendu à un groupe terroriste en Afghanistan. Un pilote expérimenté est envoyé accompagné d’un commando pour récupérer l’engin, mais leur mission est semée d’embûches…

 

 

« Flight of Fury » est un thriller d’action américain datant de 2007, dirigé par Michael Keusch, à qui l’on doit également « Attack Force » (2006). Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dans « Half Past Dead » (2002), Steve Toussaint, qu’on a pu voir dans « Point Break » (2015), Angus MacInnes, qu’on a pu voir dans « Captain Phillips » (2013), Mark Bazeley, qu’on a pu voir dans « The Bourne Ultimatum » (2007), Ciera Payton, qu’on a pu voir dans « The Manor » (2021), Alki David, qu’on a pu voir dans « The Bank Job » (2008), et Tim Woodward, qu’on a pu voir dans « Beast » (2017). Ce film est sorti aux Etats-Unis en direct-to-DVD le 20 février 2007.

L’histoire proposée par « Flight of Fury » nous invite à suivre le pilote de l’Air Force, John Sands (Steven Seagal) qui est appelé par le général Tom Barnes (Angus MacInnes) afin d’effectuer une mission secrète. Un bombardier furtif top secret de l’Air Force connu sous le nom de X-77, capable d’aller n’importe où sans être détecté, a été volé par un pilote corrompu de l’Air Force, Ratcher (Steve Toussaint) anciennement formé par John Sands. Le Général Barnes envoie Sands dans le nord de l’Afghanistan avec un autre pilote, Rick Jannick (Mark Bazeley) pour récupérer le X-77. Ils seront appuyés par une équipe de Navy SEAL, mais celle-ci tombe dans une embuscade dès son arrivée sur place. John Sands et Rick Jannick devront se débrouiller seuls avec le peu d’aide qu’ils trouveront dans ce pays hostile…

Le scénario concocté par Steven Seagal et Joe Halpin serait un remake du film « Black Thunder » (1998) réalisé par Rick Jacobson avec Michael Dudikoff et Richard Norton dans les rôles principaux. N’ayant jamais vu ce métrage, il m’est impossible de comparer les deux films. Dans la présente bobine, l’esprit global du récit m’a clairement fait penser à « Firefox » (1982) de et avec Clint Eastwood. L’ensemble avec des éléments de « Broken Arrow » (1996) de John Woo avec John Travolta et Christian Slater. « Flight of Fury » se positionne dans le registre du film d’action avec son lot de fusillades, d’explosions, de courses-poursuites, de combats à mains nues et avec armes blanches, ponctués de quelques scènes d’aviation avec technologies furtives, tirs de missiles et autres contre-mesures.

Au cœur de toute cette action, on retrouve donc Steven Seagal à la manœuvre, et bien qu’il soit un pilote instructeur dans l’Air Force, il n’en est pas moins un redoutable guerrier, sachant manipuler toutes sortes d’armes à feu sans pour autant être en reste lorsqu’il faut affronter ses adversaires à mains nues. L’acteur semble avoir perdu de nombreux kilos et peut ainsi assurer nettement plus de scènes d’action que lors de ces précédents films. Il semble également avoir abandonné ses tenues noires pour arborer des couleurs plus militaires. À ses côtés, on retrouve un agent infiltré en la personne de Ciera Payton. Steve Toussaint et Vincenzo Nicoli incarnent les principaux antagonistes de l’histoire.

Les valeurs de production sont de bonne qualité pour ce type de métrage ayant pour objectif de sortir directement en vidéo. Le tournage a débuté le 1er mars 2006 pour s’achever le 30 avril de la même année. Il s’est entièrement déroulé à Bucarest en Roumanie. La photographie signée par Geoffrey Hall est pleinement dans le ton de l’histoire, mais certaines scènes démontrent clairement que l’on n’est pas en Afghanistan de par l’aspect de la nature avoisinante. La bande musicale orchestrée par Barry Taylor est très présente et très marquée. On a l’impression d’entendre la B.O. d’un Rambo de par les compositions utilisées. C’est assez frappant. Enfin, le montage effectué par Jonathan Brayley débouche sur un film d’une durée de 98 minutes. Steven Seagal fut relativement satisfait du métrage, considérant ce film comme étant son préféré depuis « Under Siege » (1992) d’Andrew Davis.

En conclusion, « Flight of Fury » est un bon film d’action disposant d’une histoire familière, d’une intrigue classique et d’un développement nerveux. Le rythme est assez soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie regorge d’explosions, de fusillades, de courses-poursuites et de combats divers. La bande musicale ramène à d’autres films d’action du genre et le montage est cohérent. La distribution offre de correctes prestations, dominées par un Steven Seagal en regain de forme physique, mais toujours arc-bouté sur son style de jeu très neutre. L’ensemble permet à l’acteur de redresser quelque peu la barre par rapport à ses films précédents. Un film que se laisse regarder.

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 453 740 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :