Action, Aventure, Chine, Comédie, Drame, Guerre, Historique

UNBREAKABLE SPIRIT (2018) ★★✭☆☆


 

Unbreakable Spirit (2018)

 

 

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’armée de l’air chinoise est en déroute face à la toute-puissance de l’armée impériale japonaise. Pour mettre un terme aux bombardements qui déciment la population, les Etats-Unis envoient le colonel Jack Johnson afin qu’il enseigne aux jeunes pilotes l’art du combat aérien. Ensemble, ils forment les sentinelles du Pacifique.

 

 

« Air Strike » (大轰炸), également présenté sous le titre de « The Bombing » ou « Unbrealable Spirit » mais également « Les Sentinelles du Pacifique » pour la distribution française, est un film de guerre chinois datant de 2018, réalisé par Xiao Feng, à qui l’on doit également « Hushed Roar » (2012). Les acteurs principaux sont Liu Ye, qu’on a pu voir dans « The Boundary » (2014), Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Midnight in the Switchgrass » (2021), Song Seung-heon, qu’on a pu voir dans « A Better Tomorrow » (2010), William Chan, qu’on a pu voir dans « As the Light Goes Out » (2014), Nicholas Tse, qu’on a pu voir dans « The Viral Factor » (2012), Tenma Shibuya, qu’on a pu voir dans « The Flowers of War » (2011), Adrien Brody, qu’on a pu voir dans « American Heist » (2014), Simon Yam, qu’on a pu voir dans « Operation Red Sea » (2018), et Fan Bingbing, qu’on a pu voir dans « The 355 » (2022). Ce métrage est paru le 26 octobre 2018 aux Etats-Unis et directement en DVD le 26 novembre 2018 en France.

Dans l’histoire du cinéma, il y a de temps en temps, et heureusement d’ailleurs, un film qui s’illustre à travers une production complètement chaotique. « Air Strike » vient donc s’ajouter à la liste des quelques élus entrant dans cette catégorie peu glorieuse. Annoncé prétendument comme étant le long-métrage chinois le plus coûteux de tous les temps lorsqu’il a été tourné, en 2018, la montagne accouche finalement d’une souris. Jusqu’à ce qu’il arrive jusqu’à nous, le film a subi plusieurs changements de titres, The Bombing, Unbreakable Spirit et Air Strike, pour devenir Les Sentinelles du Pacifique pour la distribution française. Le métrage a également été frappé par des retards importants, et, le plus paralysant, s’est retrouvé au centre d’un important scandale d’évasion fiscale dans lequel l’actrice Fan Bingbing fut condamnée pour fraude financière. En conséquence, la sortie chinoise a été purement et simplement annulée. Aux Etats-Unis, la société Lionsgate a revu ses principaux plans de distribution à la baisse avec une simple sortie en VOD, la filiale Grindstone gérant un lancement en salles très réduit.

Bien évidemment, la majorité des spectateurs, attirée par la promesse d’un Bruce Willis à l’affiche d’un film de guerre sur la Seconde Guerre mondiale, et avec la mise en évidence du nom de Mel Gibson comme consultant à la production, seront inconscients de tout ce drame hors écran. Toutefois, ce qui se retrouve à l’écran ne peut que faire soupçonner que quelque chose s’est mal passée en cours de route. Les brèves apparitions de certaines figures connues (Nicholas Tse, Fan Bingbing, Simon Yam, Adrien Brody, ou encore Rumer Willis) ne sont pas le seul élément tronqué dans un méli-mélo qui aurait duré cinq heures dans le premier montage, et qui a été ramené à un peu plus de 90 minutes dans cette version finale.

Conçu comme une ode épique afin de commémorer le 70e anniversaire de la victoire des Alliés sur le fascisme, « Unbreakable Spirit » conserve des éléments évidents d’un budget important. Malheureusement, le résultat final est un fouillis tel qu’il est extrêmement difficile de dire quelles auraient pu être ses intentions initiales. Plusieurs axes principaux de l’intrigue ressortent encore, mais terriblement tronqués, sans parler du montage final chaotique présentant des scènes spectaculaires de bombardement à peine contextualisé. L’un de ces axes restant propose de suivre un conseiller militaire américain, le colonel Jack Johnson (Bruce Willis), venu sur place pour former un escadron de pilotes chinois qui tentent de repousser l’invasion japonaise qui a débuté deux années plus tôt, en 1937. Pendant ce temps, l’ex-pilote Xue Gangtou (Ye Liu) conduit un camion militaire à travers le pays, empruntant des routes périlleuses et transportant une cargaison top secrète. Dans le même temps, les citoyens ordinaires de la capitale provisoire Chongqing sont attaqués sans relâche par l’armée de l’air impériale, mourant ainsi sous les bombes.

Il est fort possible que le script de départ eût pour vocation de balayer un large éventail de situations, personnages et histoires différentes. Mais nous ne pouvons que juger ce que l’on voit à l’arrivée et là, c’est clairement brouillon. En présentant un budget de 65 millions de dollars, il est surprenant d’observer la médiocrité des effets spéciaux dans la myriade de scènes de combat aérien et de villes sous le feu des bombes. Les cascades étirent inutilement certaines scènes alors que certains protagonistes tentent de se surpasser les uns les autres via des combats à mains nues et de nobles sacrifices. Les quelques ajouts comiques et autres intérêts romantiques n’aident en rien le récit. Tous ces problèmes se traduisent par un film bruyant et chargé qui manque de cohérence amenant finalement le spectateur à s’ennuyer.

En conclusion, « Unbreakable Spirit » est un film de guerre raté disposant d’une histoire bouillonne, une intrigue incohérente et un développement chaotique. Le rythme varie de modéré à dynamique, le récit est embrouillé et la narration est linéaire. La photographie présentée par Yang Shu offre quelques jolis panoramas, les effets spéciaux sont dégueulasses, la bande musicale orchestrée par Liguang Wang est classique et le montage catastrophique effectué par Robert A. Ferretti et Chi-Leung Kwong débouche sur un film d’une durée 96 minutes. La distribution offre de piètres prestations et les « stars » américaines sont limitées à faire de la figuration sans grand intérêt. Un film sans intérêt que l’on peut aisément éviter.

 

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “UNBREAKABLE SPIRIT (2018) ★★✭☆☆

  1. ça ressemble à une belle arnaque marketing. Je passe mon chemin.

    J’aime

    Publié par princecranoir | 06/01/2023, 15 03 41 01411
  2. Je suis curieuse mais j’hésite quand même……

    Aimé par 1 personne

    Publié par Paradon Laurence | 09/01/2023, 19 07 26 01261

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 453 729 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :