Action, Chine, Science fiction, Thriller

FATAL COUNTDOWN: RESET (2017) ★★★★☆


 

Reset - Fatal Countdown (2017)

 

 

Lorsque son fils est kidnappé, l’inventeur d’une machine à voyager dans le temps fait équipe avec plusieurs versions de son futur moi pour le sauver.

 

 

« Reset » (逆时营救) est un thriller de science-fiction chinois datant de 2017, produit par Jackie Chan et dirigé par un metteur en scène coréen, Yoon Hong-seung, connu sous le pseudonyme de Chang, et à qui l’on doit « The Target » (2014). Les acteurs principaux sont Yang Mi, qu’on a pu voir dans « The Bullet Vanishes » (2012), Wallace Huo, qu’on a pu voir dans « Our Time Will Come » (2017), et Chin Shih-chieh, qu’on a pu voir dans « Brotherhood of Blades II: The Infernal Battlefield » (2017). Ce métrage est paru en Chine le 29 juin 2017.

L’histoire proposée par « Reset » nous invite à suivre Xia Tian (Yang Mi), une scientifique qui travaille pour la société Nexus Corporation. Sous la direction de son mentor (Chin Shih-chieh), elle travaille avec toute une équipe pour créer des trous de verre artificiels qui permettent de voyager dans le temps. Jusqu’à présent, il n’est possible de voyager que jusqu’à 110 minutes dans le passé, mais d’autres succès sont en perspective, d’autant plus qu’un organisme vivant, un singe, a déjà été envoyé à travers le temps. Malheureusement, il s’avère rapidement que le voyage dans le temps altère l’ADN du sujet et reste donc dangereux.

Alors que Xia Tian est en pleine conversation téléphonique avec son fils Dou Dou (Hummer Zhang), il est kidnappé. Le ravisseur, Tsui Hu (Wallace Huo) veut qu’elle vole le résultat des recherches de l’entreprise et les lui donne en échange de son fils. Malgré quelques difficultés, Xia Tian parvient à dérober les dossiers informatiques, mais Tsui Hu tue quand même l’enfant. La scientifique parvient à s’échapper des griffes des criminels et décide d’utiliser la machine à voyager dans le temps pour sauver son fils. Toutefois, cette deuxième tentative échoue à nouveau, et l’enfant est encore tué. Xia Tian va devoir recommencer une troisième fois…

Le scénario concocté par Zha Muchun nous plonge dans l’univers du voyage dans le temps et dans une forme de looper, où certaines scènes se reproduisent, le sujet se servant des erreurs précédentes pour améliorer le présent. Assez fréquemment les films de science-fiction hongkongais/chinois sont synonymes d’effets spéciaux déficients pour ne pas dire ratés, comme ce fut le cas pour le récent « Restart the Earth » (2021). Du coup, on se retrouve agréablement surpris face à ce « Reset » , car non seulement, il associe l’action, le thriller et la science-fiction mais il s’avère assez inventif et bien réalisé. La première partie du film permet de poser calmement le contexte, et ce n’est qu’au bout de 45 minutes que les choses s’emballent avec l’apparition des méchants.

Tout se passe relativement bien dans la perspective de libérer l’enfant otage, jusqu’à ce que ce dernier soit finalement exécuté, à la surprise générale. À partir de là, les choses deviennent singulièrement passionnantes. Bien que Xia Tian soit en avance sur les ravisseurs, elle n’est finalement qu’une simple femme, qui se retrouve très régulièrement avec les fesses par terre. Cependant, avec le temps, ses sentiments maternels vont lui permettre de se dépasser, voire de se transcender. Son troisième alter ego, qui a déjà échoué deux fois, est la version la plus percutante. En effet, la Xia Tian d’origine est une chercheuse terrifiée, la numéro 2 en a assez vu pour laisser sortir son esprit combatif. La numéro 3, en revanche, s’est muée en une héroïne d’action coriace. Cela se fait de manière assez crédible dans le récit, d’autant plus qu’on sait que le voyage dans le temps altère le cerveau du voyageur.

Tout ceci repose essentiellement sur un seul personnage, Xia Tian, incarné avec beaucoup d’aisance par Yang Mi. L’actrice démontre ici qu’elle peut incarner différentes sortes de personnages. Comme je le soulignais précédemment, les doubles de son personnage ayant des sensibilités différentes et une approche divergente dans la manière d’aborder les problèmes. Le principal antagoniste de l’histoire est interprété par Wallace Huo. L’acteur donne au film de fortes vibrations de thriller dans la dernière partie du métrage en poursuivant Xia Tian telle une machine à tuer. On peut cependant regretter que ses motivations soient révélées trop tard dans le développement, ne permettant pas aux spectateurs de s’intéresser pleinement à lui en tant que personne. En plus de l’intrigue très accrocheuse, les scènes d’action nous permettent de rester scotchés à l’écran.

En conclusion, « Reset » est un très bon thriller de science-fiction disposant d’une histoire captivante, d’une intrigue singulière et d’un développement rondement mené. Le rythme s’accélère clairement dans la seconde partie du métrage, le récit est fluide et la narration joue avec le concept du voyage dans le temps. La photographie offre un univers résolument moderne avec des appareillages high-tech, les effets spéciaux sont propres, la bande musicale orchestrée par Bang Jun-seok offre des partitions modernes et classiques alors que le montage débouche sur un film d’une durée de 106 minutes. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble, mais le focus est clairement positionné sur la charmante Yang Mi qui livre différentes versions d’un même personnage. L’ensemble est une très agréable surprise et mérite pleinement qu’on s’y intéresse…

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 453 762 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :