Action, Crime - Policier, Thriller

BEST SELLER (1987) ★★★☆☆


 

Best Seller (1987)

 

 

Un tueur à gages approche un écrivain en manque d’inspiration pour l’aider à créer son prochain best-seller, mais ses anciens employeurs ne l’entendent pas de cette oreille

 

 

« Best Seller » ou « Pacte avec un Tueur » (!!!) pour la distribution française, est un thriller d’action policier américain datant de 1987, dirigé par John Flynn (1932-2007), à qui l’on doit également « Out for Justice » (1991). Les acteurs principaux sont James Woods, qu’on a pu voir dans « The General’s Daughter » (1999), Brian Dennehy (1938-2020), qu’on a pu voir dans « Assault on Precinct 13 » (2005), et George Coe, qu’on a pu voir dans « 13 Sins » (2014). Ce métrage est paru aux Etats-Unis le 25 septembre 1987 et il est sorti en France le 13 janvier 1988.

L’histoire proposée par « Best Seller » nous invite à suivre Cleve (James Woods), un tueur à gage, qui après des années de bons et loyaux services auprès de son patron, David Madlock (Paul Shenar), il juge insatisfaisant le traitement de simple homme de mains qui lui est réservé. Plutôt que de tuer son boss, il décide de dénoncer ses magouilles à travers un livre. Pour se faire, il contact Dennis Meechum (Brian Dennehy), un policier en fin de carrière, rendu célèbre par l’écriture de plusieurs best-sellers, s’inspirant d’histoires vraies. Toutefois, ce dernier est en panne d’inspiration depuis le décès de sa femme, et se consacre à l’éducation de Holly (Allison Balson), sa fille unique.

Le scénario concocté par Larry Cohen (1936-2019), à qui l’on doit la saga des Maniac Cop (1998 – 1990 – 1993) et d’autres scripts, dont celui de « Phone Booth » (2002), s’inscrit, dans une certaine mesure, dans le registre du buddy movie. Deux « potes » qui vont d’un endroit à un autre en traversant différentes aventures. Sauf que dans le cas présent, nos deux protagonistes ne sont pas vraiment amis, bien au contraire et que les aventures sont assez percutantes puisqu’on tente de les tuer. Dennis Meechum est un bon flic, honnête et droit, et il n’est pas tellement ravi à l’idée de faire équipe avec un tueur. Toutefois, en enquêtant sur les éléments fournis par Cleve, il commence à réaliser que l’histoire mérite d’être racontée et suit, à contrecœur, ce tueur qui apparaît comme étant à la limite du psychopathe. Ensemble, ils s’aventurent de plus en plus profondément dans l’univers du crime, milieu dans lequel Cleve et son ancien patron, Madlock opèrent depuis des années.

Le focus est essentiellement positionné sur les deux personnages principaux incarnés par James Woods et Brian Dennehy. Les deux hommes se sont déjà rencontrés, sans que le flic en ait pleinement conscience. La scène d’ouverture du film nous montre trois hommes arborant un masque de Richard Nixon, braquer un dépôt de la police. Deux agents sont tués, et un troisième policier, Dennis Meechum (Brian Dennehy) est gravement blessé, en ayant préalablement frappé son agresseur d’un violent coup de couteau. Détail qui aura son importance par la suite. Dennis Meechum viendra raconter cette histoire dans un livre, lui ouvrant la voie vers une carrière prolifique d’écrivain à succès.

Toutefois, comme je l’ai souligné précédemment, le décès de son épouse, morte des suites d’un cancer foudroyant, le laissera sans inspiration. En-dehors de cela, on ne sait presque rien sur ce personnage. À l’inverse, le développement est plus détaillé concernant Cleve, le tueur. Les deux hommes se rendront dans la maison familiale de Cleve, afin que l’auteur-policier puisse rencontrer la famille du meurtrier. Une famille standard, une jeunesse classique, rien qui ne laisserait entendre une telle destinée. Cleve va conduire Dennis en différents endroits où il a commis des assassinats au service de David Madlock et de son organisation. Cependant, plus ils progressent dans la collecte d’éléments compromettants, plus le groupe mafieux s’agite afin de les neutraliser.

Comme je le souligne régulièrement concernant les films ayant quelques années au compteur, il est nécessaire de replacer les métrages dans leur contexte. L’histoire a évolué, la société a changé et les moyens alloués au cinéma ont considérablement progressé. Les valeurs de production sont tout à fait correctes autour de ce film. Le tournage a eu lieu durant le mois de mai 1986 et a eu lieu à Los Angeles, à El Paso, mais également dans différents lieux à New York. La photographie délivrée par Fred Murphy permet, à travers les différentes scènes, de créer un lien entre les deux principaux protagonistes. Dans un premier temps, il y a beaucoup de tension. Progressivement, les rapports s’apaisent jusqu’à ce qu’on en arrive presque à une complémentarité. La bande musicale orchestrée par Jay Ferguson vient agréablement accompagner le récit. Le montage effectué par David Rosenbloom, qui faisait ici ses premiers pas dans l’édition d’un long-métrage, débouche sur un film d’une durée de 95 minutes.

En conclusion, « Best Seller » est un bon thriller policier disposant d’une histoire originale, d’une intrigue basique et d’un développement simple. Le rythme est assez soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie offre de nombreux lieux différents, la bande originale est plaisante et le montage s’inscrit pleinement dans la rationalité. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble. Le duo formé par Brian Dennehy et James Woods fonctionne bien, avec un petit plus pour ce dernier qui livre un personnage de tueur fascinant et effrayant avec une bonne pointe de sensibilité. L’ensemble est moins marquant que le fut le visionnage original qui date de plusieurs décennies avec beaucoup d’eau qui a coulé sous les ponts et un grand nombre d’images qui ont défilé devant nos yeux…

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “BEST SELLER (1987) ★★★☆☆

  1. Je ne connaissais pas du tout ce film qui rassemble quand même deux acteurs formidables. Je vais essayer de le trouver.

    Aimé par 1 personne

    Publié par princecranoir | 13/01/2023, 7 07 08 01081

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 453 758 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :