Action, Thriller

PLANE (2023) ★★★✮☆


 

Plane (2023)

 

 

Un pilote d’avion, son équipage et ses passagers se retrouvent piégés dans une zone de guerre après que le pilote ait été contraint de faire atterrir son avion en raison d’une terrible tempête.

 

 

« Plane » ou « Mayday » pour la distribution française, est un thriller d’action américain datant de 2023, dirigé par Jean-François Richet, à qui l’on doit également « Blood Father » (2016). Les acteurs principaux sont Gerard Butler, qu’on a pu voir dans « Last Seen Alive » (2022), Mike Colter, qu’on a pu voir dans « Carter » (2022), Yoson An, qu’on a pu voir dans « Mortal Engines » (2018), et Tony Goldwyn, qu’on a pu voir dans « Mark Felt: The Man Who Brought Down the White House » (2017). Ce film est paru le 13 janvier 2023 aux Etats-Unis et le 25 janvier 2023 en France.

L’histoire proposée par « Plane » nous invite à suivre Brodie Torrance (Gerard Butler), un pilote de ligne, doit assurer le vol du premier de l’an, allant de Singapour à Honolulu via Tokyo. Au dernier moment, un agent du Royal Canadian Mounted Police se présente à bord avec un prisonnier du nom de Louis Gaspare (Mike Colter), extradé vers Toronto au Canada, accusé d’homicide. Durant le vol, l’avion doit traverser une tempête qui endommage l’appareil, le forçant à atterrir d’urgence. Évitant de justesse l’amerrissage, l’avion se pose sur une piste de fortune dans une zone boisée de ce qui s’avère être l’île de Jojo aux Philippines. Prenant rapidement conscience qu’ils ont fortement dévié de leur itinéraire, Brodie et Louis vont partir dans la jungle pour tenter de trouver un moyen de communication afin d’appeler des secours. Durant leur absence, les passagers se retrouvent pris en otages par un groupe de rebelles dirigé par le cruel Datu Junmar (Evan Dane Taylor). Les deux compères du moment vont devoir œuvrer de concert pour libérer les otages et neutraliser les rebelles…

Après avoir visionné ce métrage, je me suis remémoré avec un sourire en coin, les différentes critiques que j’avais lues sur les réseaux sociaux. Ces critiques s’offusquaient sur le fait que le titre du film, « Plane » (avion) n’était vraiment pas représentatif de l’histoire, car finalement, les différents protagonistes passaient peu de temps dans l’aéronef. C’est peut-être pour cela que les distributeurs français ont honteusement changé le titre en « Mayday » (?). Je me souviens qu’au cours des années 1970, une série de films (on n’utilisait pas encore le terme de franchise) intitulés Airport fut développée. Toutefois, les protagonistes passaient plus de temps dans un avion que dans l’aéroport. Conclusion, ce genre de critiques est ridicule et heureusement que le ridicule ne tue pas.

Soyons clairs et surtout objectifs, le scénario concocté par Charles Cumming et J. P. Davis, n’amène rien d’innovant, rien que nous n’ayons déjà vu. Cependant, et je l’ai déjà écrit un certain nombre de fois, peu importe que ce soit classique, si c’est bien fait, c’est bon à prendre. Ainsi, on navigue dans le registre du film d’action conventionnel. Il y a de la tension pour les passages avec l’avion. La traversée chaotique d’un orage, les problèmes techniques sur l’aéroplane, l’atterrissage, et plus tard le décollage et un nouvel atterrissage périlleux. Entre ces deux passages, des fusillades et de la baston.

Afin que Gerard Butler ne soit pas tout seul pour lutter contre les méchants, on lui a adjoint Mike Colter dans le rôle d’un ancien membre de la Légion Étrangère, accusé de meurtre, qui est extradé vers le Canada. Ses capacités physiques et techniques vont permettre au pilote de ligne de libérer les passagers qui ont été pris en otages par une bande de guérilleros énervés. Mike Colter s’est fait remarqué avec le rôle de Luke Cage pour le MCU, apparaissant dans la série du même nom (2016-2018). Ayant un charisme évident, il est possible qu’une belle carrière cinématographique s’offre à lui. On retrouve également des visages familiers. Tony Goldwyn et Paul Ben-Victor apparaissent dans des rôles en arrière-plan de gestionnaires de crise pour la compagnie aérienne.

Dotées d’un budget de 25 millions, les valeurs de production de « Plane » sont plus qu’acceptables. La photographie signée par Brendan Galvin offre des visuels classiques d’un intérieur d’avion, où les passagers et le personnel de bord sont ballottés lors de violentes turbulences. Cependant, la majorité du récit se déroule dans la jungle avec des bâtiments de fortunes au milieu d’une végétation assez dense. Les scènes d’action sont rondement menées. La séquence où les guérilleros tentent de récupérer les otages avant que l’avion ne redécolle, est probablement la plus percutante du film. La mise en action d’un fusil Barrett M82 par le groupe de mercenaires venus à la rescousse des passagers est particulièrement impressionnante de par la puissance de feu que cela apporte. La bande musicale orchestrée par Marco Beltrami et Marcus Trumpp est sobre et le montage effectué par David Rosenbloom, dont on a pu voir le travail sur « Out of the Furnace » (2013), « Transcendence » (2014) ou encore « Black Mass » (2015), débouche sur un film d’une durée de 107 minutes.

En date du 12 février 2023, « Plane » avait rapporté 30.8 millions de dollars de recettes et 12.3 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 43.1 millions de dollars. Au début de ce même mois de février, il a été annoncé que Mike Colter allait reprendre son rôle pour une suite intitulée Ship. Bien que Gérard Butler ne serait pas la vedette, il pourrait faire une brève apparition.

En conclusion, « Plane » est un bon film d’action, disposant d’une histoire classique, d’une intrigue basique et d’un développement parfaitement maîtrisé. Le rythme est assez soutenu, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est agréable, la bande originale est discrète et le montage est cohérent. Les scènes d’action sont rondement menées avec des passages robustes. La distribution offre de bonnes prestations et le duo formé par Gerard Butler et Mike Colter fonctionne plutôt bien. L’ensemble est divertissant et devrait satisfaire les fans de thriller d’action pour peu qu’ils ne s’attendent pas à un métrage venant révolutionner le genre…

 

 

 

 

Publicité

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 475 294 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :