FRIDAY 13TH

Friday the 13th

 

« Friday the 13th » ou « Vendredi 13 » pour la distribution française, est une franchise de films d’horreur américaine qui comprend douze métrages de type slasher, une série télévisée, des romans, des bandes dessinées, des jeux vidéo et des produits dérivés. Cette franchise se focalise principalement sur le personnage de Jason Voorhees, qui se serait noyé, durant son enfance, au camp Crystal Lake, en raison de la négligence du personnel de ce camp. Des décennies plus tard, une rumeur laisse entendre que le lac est maudit et qu’il est le théâtre d’une série de meurtres. Jason est présenté, dans tous les films de cette franchise, soit comme étant le tueur, soit comme étant la motivation des meurtres. Le premier film, créé pour profiter du succès du métrage « Halloween » paru en 1978, a été scénarisé par Victor Miller et a été produit par Sean S. Cunningham. L’ensemble des métrages ont rapporté plus de 468 millions de dollars au box-office mondial. Ce fut la franchise de films d’horreur la plus rentable au monde jusqu’à la sortie de « Halloween » (2018), plaçant cette autre franchise au premier rang.

 

Liste des films :

 

Dans « Friday the 13th » (1980), premier opus de cette saga, Madame Voorhees (Betsy Palmer) traque et assassine les adolescents qui préparent la réouverture du camp de Crystal Lake. Elle est déterminée à faire en sorte que le camp ne rouvre pas, après que son fils Jason (Ari Lehman) se soit noyé dans le lac, en raison de deux membres du personnel. Alice Hardy (Adrienne King), dernière survivante de l’assaut de cette mère psychopathe, la repousse assez longtemps pour récupérer une machette et la décapiter.

Dans « Friday the 13th Part. 2 » (1981), Jason (Steve Daskewisz / Warrington Gillette) se révèle vivant et adulte. Après avoir tué Alice Hardy, Jason retourne à Crystal Lake pour protéger le lieu de tous les intrus. Cinq ans plus tard, un groupe d’adolescents arrive à Crystal Lake pour installer un nouveau camp, mais Jason les assassine. Ginny Field (Amy Steel), la dernière monitrice de colonie de vacances, que Jason tente de tuer, trouve une cabane dans les bois avec un sanctuaire construit autour de la tête coupée de Mme Voorhees. Ginny riposte et frappe dans l’épaule de Jason avec une machette. Ce dernier est laissé pour mort alors que Ginny est emmenée dans une ambulance.

Lors des événements présentés dans « Friday the 13th Part III » (1982), Jason (Richard Brooker) retire la machette plantée dans son épaule et se dirige vers la propriété de Chris Higgins (Dana Kimmell). Chris retourne dans sa maison avec des amis. Jason tue quiconque vient s’aventurer dans la grange où il se cache. Récupérant un masque de hockey à l’une des victimes pour cacher son visage, Jason quitte la grange afin de trucider le reste du groupe. Lors de la confrontation finale, Chris finit par tuer Jason d’un coup de hache dans la tête. Toutefois, les événements que Chris a vécu durant cette nuit particulièrement agitée la conduisent à l’hystérie alors que le corps du tueur en série est emporté vers la morgue.

« Friday the 13th: The Final Chapter » (1984) continue là où le troisième opus s’arrête, avec Jason retrouvé mort par la police et emmené à la morgue locale après avoir retiré la hache. À son arrivée, Jason (Ted White) se réveille pour tuer le coroner et une infirmière avant de retourner à Crystal Lake. Un groupe d’amis loue une maison dans le secteur et se retrouve rapidement être les victimes du déchaînement de Jason. Après avoir tué les adolescents, Jason cherche Trish (Kimberly Beck) et Tommy Jarvis (Corey Feldman), qui vivent à côté. Alors qu’il est distrait par Trish, Jason est attaqué et finalement tué par Tommy.

« Friday the 13th: A New Beginning » (1985) suit Tommy Jarvis (John Shepherd), qui a été interné dans plusieurs établissements psychiatriques après les événements développés dans « The Final Chapter » (1984) et a grandi en craignant constamment que Jason (Tom Morga) ne revienne. Roy Burns (Dick Wieand), un ambulancier, se fait passer pour Jason afin de commettre des meurtres dans l’institution dans laquelle Tommy s’est installé. Tommy, la directrice-adjointe Pam (Melanie Kinnaman) et un jeune garçon nommé Reggie (Shavar Ross), parviennent à vaincre Roy. Ils apprennent finalement que ce dernier était le père d’un pensionnaire de l’établissement qui a été assassiné par l’un des patients en rupture, provoquant la haine de Roy, bien décidé à se venger en tuant tous les autres pensionnaires ainsi que les dirigeants de l’institut.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 456 074 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives